Google Glass : objet de tous les paradoxes

Comment sont perçues les Google Glass par le consommateur ? Presse-Citron & Clic and Walk ont fait un sondage pour le découvrir.

0 590 200CLICANDWALK Google Glass : objet de tous les paradoxes

C’était il y a quelques semaines, Presse-Citron lançait un sondage indépendant pour récolter des avis consommateur sur les Google Glass. L’objectif : connaître leurs ressentis face à ce produit avant même qu’une date de commercialisation ne soit officiellement annoncée.

L’étude repose sur 2629 répondants qui ont été parmi les plus rapides à se connecter à l’application iPhone ou Android Clic and Walk et répondre au questionnaire.

Une fois encore, la parité hommes/femmes est quasiment respectée avec de surcroît une bonne représentativité des différents âges (cf schémas ci-dessous).

sexe âge google glass sondage Google Glass : objet de tous les paradoxesGoogle Glass : la révolution inconnue ou incomprise

Première information de cette étude : sur nos 2629 répondants, 953 n’avaient jamais entendu parler des Google Glass, et 327 en avaient entendu parler sans comprendre à quoi cela pouvait servir. Nous avons donc quasiment un ratio 50/50 entre les gens qui connaissent et ont compris leur fonctionnement, et les gens qui ne connaissent pas ou n’ont pas compris ce qu’elles étaient concrètement.

Il reste donc un important travail d’évangélisation à réaliser en France de la part de Google. Il faut tout de même souligner que le produit n’est pas encore disponible sur notre sol et que Google France n’a jamais souhaité mettre en avant ce produit « expérimental » chez nous (se refusant à aider les manifestations comme le hackathon Google Glass dont nous vous avions parlées).

Répercussion évidente, la majorité des sondés n’est pas prête à acheter une paire de lunettes connectées et a besoin d’être convaincu. 

En effet, à la question « Seriez-vous prêt à les acheter par vous-même ? », ce sont 57,4% qui vont répondre « J’attends de voir ». Seul 11,1% des répondants les achèteraient dès aujourd’hui avec 0,4% de l’ensemble qui va être prêt à mettre jusqu’à 1500€ (le prix pour faire partie du programme Explorer) et un autre 0,4% si elles sont à 1000€ maximum. Pour le reste (10,3%), 500€ serait le prix maximum qu’ils mettraient pour les Google Glass. Ce sont donc 30,2% des sondés qui se disent catégoriquement « pas intéressés du tout » et un petit 1,4% qui ne sont pas intéressés par ce modèle mais iront voir du côté de la concurrence.

pret a acheter les google glass Google Glass : objet de tous les paradoxes

La cause d’un taux aussi grand de réticence ? 69,5% des répondants se disent inquiets des problèmes que soulève l’arrivée de ces lunettes dans la nature. Les problèmes liés à la vie privée et au droit à l’image sont massivement évoqués, ainsi que des questions médicales (ondes, peur des maux de têtes et perte d’acuité visuelle). Les répondants ont également des inquiétudes quand à la perte d’attention et de concentration sur la route ou dans la rue et la déconnexion avec le monde autour de nous.

Mais a contrario, les 30,5% restants considèrent que les avantages sont plus nombreux que les défauts, argumentant ne pas voir plus de problèmes qu’avec le smartphone. L’un d’eux ira jusqu’à voir dans les Google Glass la concrétisation d’un vieux rêve, « être connecté tout le temps apporte d’énormes possibilités de réalité augmentée ».

Et malgré ces doutes, ils ne sont que 16,3% à penser que les Google Glass sont un gadget qui ne marchera pas, 32% voyant celles-ci comme un objet que tout le monde aura d’ici 5 ans, et 51,7% les considèrent comme « une révolution dans le monde des objets connectés ».

Il y a ainsi un sentiment paradoxale entre un objet qui est aujourd’hui vu comme « bizarre », « étrange », voir « ridicule » (mots utilisés par 214 personnes) mais qui est également considéré comme « futuriste » (592 mentions), « innovant » (x138), sans parler de « SWAG » (x4).

De la même manière, si ce sont des craintes sur la vie privée qui ont été le plus manifestées plus haut, l’appareil photo est également la fonctionnalité considérée comme « la plus utile » des Google Glass puisqu’elle est mentionnée par 1156 de nos répondants.

Les Google Glass sont donc l’objet de tous les paradoxes. Elles inquiètent pour la raison même qu’elles séduisent… et malgré les passions qu’elles peuvent déchaîner, la majorité des consommateurs reste dans l’expectative et attend de voir avant de se prononcer. Wait & Buy See comme on dit.

4 commentaires

  1. artaxerxes on

    La loi sera tellement sévère et à juste titre, que ces berriques ne sont pas près de débouler dans nos contrées. Je pense en tous cas qu’il y a des coups qui risquent de se perdre et des Google glasses voler en morceaux…l’Europe n’est pas l’Amerique et l’on n’est pas prêts à se laisser filmer ainsi à son insu. Histoire de culture !

  2. 50% qui n’en n’ont jamais entendu parler avec une population à 90% de moins de 39 ans c’est vraiment surprenant ! Mais je fais confiance à Google pour mettre le turbo sur la promotion le moment venu.

  3. luckygulli

    Si l’Europe veut vraiment faire comme la Chine, il y aura un voyant rouge au milieu du front (ou plutôt à droite, sur la barre qui tient les verre) de celui qui filme… Mais bon, les GoPro et autres plus petits appareils qui logent partout seraient tout aussi mesquins…

  4. Très bonne initiative que ce sondage Presse-Citron !

    Effectivement, un important travail d’évangélisation reste à faire et Google aurait intérêt à commencer à communiquer s’ils souhaitent prochainement sortir les Google Glass sur le marché. La question de la vie privée sera effectivement à travailler fortement de la part de Google et de nouvelles habitudes vont devoir être prises de la part des utilisateurs de ces lunettes connectées.

    Mais le constat plutôt positif qu’on pourrait tirer de ce sondage est que somme toute les Google Glass attirent progressivement les français, ce qui est une bonne chose !

Lire les articles précédents :
HP lance une nouvelle tablette sous Android, sous la barre des 170 dollars

Envie de changer de tablette ? La HP 8 1401 pourrait retenir votre attention, du moins si vous vivez aux...

Fermer