Google Glass : un système d’exploitation alternatif et la reconnaissance faciale

Un jeune homme de 24 ans conçoit un autre système d’exploitation pour les Google Glass qui leur permettra de bénéficier de la reconnaissance faciale.

Stephen Balaban est sur le point de créer un OS alternatif pour les Google Glass sur lequel Google n’aura aucun contrôle. Ce nouvel OS permettra aux hackers de développer des applications extraordinaires auxquelles Google n’a pas pensé ou que Google a tout simplement banni (en tout cas pour le moment).

Actuellement, la firme de Mountain View est en train de faire appel aux développeurs pour la création d’applications pour ses fameuses lunettes connectées. Mais elle doit également faire en sorte de ne pas inquiéter le public réticent. En particulier, nombreux sont ceux qui craignent que les Google Glass ne deviennent des outils de surveillance ou d’espionnage. Il faut savoir que ces lunettes high tech donnent lieu à un grand débat aux États-Unis. Des membres du Congrès américains auraient même déjà envoyé une lettre à Google, demandant comment la firme allait garantir la protection de la vie privée des personnes pouvant se trouver sur le champ de vision de la paire de lunette. Dans ce sens, Google a déjà fait des efforts en faisant déclencher les captures photo ou vidéo via des gestes apparents qui permettront de comprendre que l’utilisateur a activé la capture.

De ce fait, Google refuse les applications à caractère pornographiques et les applications de reconnaissance faciale. En ce qui concerne la reconnaissance faciale, cela est arrivé après qu’un groupe de développeurs, dont Balaban (fondateur de Lambda Lab) faisait partie, ont proposé une application de reconnaissance faciale à usage commercial.

Grâce à ce système d’exploitation, Google n’aura peut-être pas la possibilité de bannir les applications indésirables de son hardware, comme le fait Apple avec les appareils jailbreakés.

(Source)

Crédit Image : sndrv


3 commentaires

  1. ça va aller en s’empirant, en soit c’est cool, mais dans les mains de ses créateurs qui ne pensent qu’au business sans éthique particulière, les acheteurs seront des cobbayes, livrant gratuitement leurs vies privées, avec qui ils discutent, ce que les personnes se disent, etc.. j’ai pas confiance vu la puissance de ggl

  2. Nicole > Il faut arrêter la parano : Si un appareil enregistre tout, capture tout, envoi tout, la batterie elle tient pas très longtemps, la data non plus d’ailleurs… A moins… que les fabricants de batteries et que les FAI soient de mèche !

  3. @Oopas l’argument de la batterie qui fait qu’ils ne peuvent pas récupérer les données.. hilarant… Regarde tout ce que tu acceptes quand tu installes une appli, et dis toi que quand c’est gratuit, c’est toi le produit. Car il font pas des jeux gratuit pour le plaisir, le retour sur investissement est alléchant pour eux.. il ne faut pas être parano, mais il faut être avertis sur les choses et ne pas tout laisser passer en terme de vie privée. Certains n’en ont pas donc bon.. il faut protéger ce genre de chose fondamentale

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le jeu « The Walking Dead : Assault » arrive enfin sur Android

Les fans de la série vont pouvoir se délecter. La version Android du jeu mobile « The Walking Dead :...

Fermer