Google investit 50 millions de dollars dans Auction.com et y voit l’avenir de l’immobilier

Quelques semaines après le lancement de Google Capital, le géant investit dans Auction.com, un site de transactions immobilières d’avenir.

Google a décidé, via Google Capital, d’investir la modique somme de 50 millions de dollars dans Auction.com. La société est désormais valorisée à 1,2 milliards de dollars. Qu’est-ce qu’Auction.com ? C’est un site qui met en relation des vendeurs et des acheteurs d’immobilier – ce qu’on appelle une ‘marketplace’. Les deux parties peuvent trouver des terrains d’entente via un système d’enchère qui est au centre d’Auction. L’une des particularités de ce site, c’est qu’il permet la vente et l’achat de tout bien immobilier, de la résidence luxueuse au petit entrepôt de stockage. Certains le décrivent comme « l’eBay de l’immobilier« .

Une entreprise prospère

Lancé en 2008, Auction.com annonce avoir fait transiter plus de 26 milliards de dollars avec son système d’enchères, sur un total de plus de 100.000 transactions. Notez que le site prélève 5 % de commission sur chaque vente. Auction.com n’est pas le seul site de ce type qui existe, mais il faut reconnaitre que l’affaire est extrêmement prospère. Mais quelles sont les raisons qui ont motivé un investissement de la part de Google ?

Auction Google investit 50 millions de dollars dans Auction.com et y voit lavenir de limmobilier

Une entreprise d’avenir

Je vais laisser David Lawee, partenaire chez Google Capital, répondre : « Auction.com a discrètement bâti l’une des plus grandes marketplaces du Web. Nous pensons qu’Auction.com peut fondamentalement changer la manière dont l’immobilier, et particulièrement l’immobilier commercial, peut être acheté et vendu, ce qui amène ce terrain de jeu aux petits investisseurs.« . Google croit donc en l’avenir de cette entreprise et salue son succès. Suite à cet investissement, un homme de Google Capital se joindra au conseil d’administration d’Auction et un autre prendra un poste d’observateur.

(source)

2 commentaires

  1. A la différence du marché immobilier américain, le marché Français est variable surtout dans sa volumétrie de transactions plus que sur les prix. En tant de crise dans l’immobilier francais, les prix se bloquent, le nombre de transactions baissent dans l’attente d’un redémarrage. Un site d’enchères immobilières en France aurait un développement limité.

  2. A noter que google a déjà tenté de se lancer dans l’immobilier aux USA il a quelques années et que le géant a retiré son produit (type MLS listing)…

Lire les articles précédents :
Power to give HTC : l’infographie qui explique tout

A l'occasion du MWC 2014 qui s'est tenu la semaine dernière à Barcelone, HTC avait annoncé le lancement de son...

Fermer