Google a mis à jour hier son application iOS de Gmail. Au programme : une interface plus clean et une amélioration de l’expérience utilisateur.

La firme de Mountain View a mis à jour hier son application Gmail pour iOS, avec le lancement de la version 2.0 de cette dernière. Au programme : une interface plus clean et une appréciable amélioration de l’expérience utilisateur.

Chose rassurante : la mise à jour semble cette fois stable, ce qui constitue déjà un bon point pour Google, après le bide et le lynchage qu’aura subit l’application native de son service de messagerie dès sa mise en ligne l’année dernière — des messages d’erreurs au lancement, c’est vrai que ça la foutait mal.

gmail 2.0 Google lance la version 2.0 de Gmail pour liPhone et liPad

Parmi les nouvelles fonctionnalités introduites, on retrouve l’intégration et l’affichage des photos de profil au sein des conversations, de nouvelles animations et la mise en place d’un scrolling infini pour la consultation des e-mails.

Quelques fonctionnalités « gains de temps » font aussi leur apparition, telles que l’autocomplétion prédictive au cours de la saisie dans un champ de recherche, mais aussi l’intégration du calendrier Google (Google Agenda), avec notamment la possibilité de répondre à des invitations en provenance de Google Agenda depuis votre mobile ou votre tablette. Le réseau social de la firme a lui aussi été intégré dans cette nouvelle application, permettant aux utilisateurs d’attribuer son célèbre +1 ou des commentaires aux publications de leurs cercles sur le service directement depuis Gmail.

Enfin, l’un des points forts de cette nouvelle version de Gmail sous iOS, c’est la mise en place d’une fonctionnalité on ne peut plus demandée par ses utilisateurs depuis son existence, à savoir le support de plusieurs comptes Google. Depuis le menu de l’application, vous avez désormais la possibilité de switcher entre cinq comptes différents. Chacun des comptes enregistrés apparaît à l’écran avec son icône associée et sa notification du nombre de messages non lus.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Google n’a pas mentionné cette mise à jour pourtant importante sur son blog officiel. Le géant de Mountain View aurait-il du mal à reconnaître ses erreurs ?

(Source : TechCrunch)