Google lance officiellement son “Knowledge Graph”

Le géant d’Internet a annoncé le déploiement de sa toute nouvelle innovation en termes de recherche et l’a nommée “The Knownledge Graph”, nom que l’on pourrait traduire par “Le Graphe du Savoir”. Autant dire que cette évolution de Google risque de nous faire passer davantage de temps encore sur ses pages.

Le géant d’Internet a annoncé le déploiement de sa toute nouvelle innovation en termes de recherche et l’a nommée “The Knownledge Graph”, nom que l’on pourrait traduire par “Le Graphe du Savoir”. Autant dire que cette évolution de Google risque de nous faire passer davantage de temps encore sur ses pages.

Nous vous en parlions déjà il y a quelques temps (à l’état de rumeurs et d’hypothèses d’abord, avec un peu plus de certitudes ensuite), mais cette fois, c’est chose faite : les pages de résultats Google devront faire de la place à un nouvel encadré, à droite, qui affichera une courte carte d’identité de lieux, de personnes, de films, de tout. C’est, comme à son habitude, sur un de ses nombreux blogs officiels que Google a solennellement dévoilé cette dernière amélioration de son algorithme.

La présentation de cette avancée sémantique, les équipes de Google la font en trois parties. Tout d’abord, le petit encadré informatif laissera à l’utilisateur le choix de la réponse qui l’intéresse – si la requête permet différents interprétations (la page Wikipédia d’homonymie de “Mississippi” recense par exemple le fleuve, un Etat américain, des films…).

D’autre part, ce “Knowledge Graph” ne se contentera pas de réciter bêtement ce qu’il a à dire sur l’item recherché, mais fera preuve d’intelligence et tentera de sélectionner les informations susceptibles d’intéresser l’internaute, au vu des milliards de requêtes et questions que Google a eu le temps d’analyser depuis quelques années.

Enfin, désireux de faire honneur à la sérendipité chère au web, Google indique que les infos données tenteront de répondre à vos questions avant même que vous n’ayez le temps de vous les poser, sélectionnant les demandes les plus fréquentes et les données les plus pertinentes. La firme de Mountain View illustre son propos avec le cas de Matt Groening, le créateur des Simpson, en mettant en valeur sur sa brève présentation le fait que son père s’appelait Homer et sa soeur, Lisa.

Google a également pensé aux utilisateurs de tablettes et de smartphones (Android et iOS) en concoctant une version qui s’adapte à la taille d’écran de ce genre d’appareils, pour une utilisation plus intuitive.

Comme toujours, l’arrivée de cette nouvelle fonctionnalité se fera progressivement, les premiers servis étant les anglo-saxons. Pour ce qui est de Google France, l’outil semble déjà fonctionner mais très aléatoirement, pour le moment.

(En bonus, le titre du Huffington Post américain sur le sujet : “RESTEZ OU VOUS ÊTES ! Cette mise à jour de Google signifie que vous n’aurez plus jamais à quitter son site.”) 🙂


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
The Pirate Bay sombre suite à une attaque DDoS

Le site The Pirate Bay n'est plus accessible depuis 24 heures. C'est une attaque de type déni de service distribué...

Fermer