Google a annoncé en début de semaine le lancement de Web Designer, un outil qui permet à ses utilisateurs de construire de manière accompagnée et sans connaissances approfondies du langage leurs sites en HTML5 et leurs publicités interactives.

La firme de Mountain View avait déjà évoqué ce nouveau service au cours du mois de juin, à travers un billet publié sur son blog dédié à DoubleClick, sa plateforme de régie publicitaire, informant à l’époque que celui-ci serait dévoilé au cours des mois à venir.

L’application Web Designer, introduite par Google comme un « outil de design de qualité professionnelle », et permettant selon la firme de se rapprocher du célèbre motto « construire une fois, utiliser n’importe où » (« build once, run anywhere« ) est désormais disponible en téléchargement pour Windows et pour Mac.

 

google web designer Google lance Web Designer, un outil facilitant la création de pubs HTML5

Comme l’indique la compagnie dans son annonce du produit, Web Designer a été développé afin de permettre aux publicitaires de créer des pubs en HTML5 adaptées aux écrans de PC mais aussi (et surtout) de mobiles et tablettes. Google affirme ainsi que jusque-là, les publicitaires n’avaient pas entre leurs mains les outils nécessaires pour exploiter de manière intelligente les espaces qui leur étaient alloués et profiter au mieux des expériences à travers les différents types d’écrans que l’on rencontre aujourd’hui sur le web.

L’interface de l’application offre un menu et des outils complets (un peu « à la Photoshop »), ainsi qu’une timeline (frise chronologique) pour une édition des éléments en direct et de manière graphique et visuelle dans le temps d’exécution de la publicité. L’accès au code a lui aussi été rendu possible via une fenêtre dédiée pour les utilisateurs au profil technique qui souhaitent s’y aventurer.

Une fois celles-ci réalisées et finalisées depuis Web Designer, la publication des publicités est rendue possible depuis l’outil, avec une publication sur DoubleClick ou AdMob — ce qui est, au fond, l’un des principaux intérêts de l’applicatif pour Google. Malgré ce que l’on aurait pu croire, la firme de Mountain View laisse néanmoins la possibilité aux utilisateurs de Web Designer de publier leur publicité sur n’importe quel autre plateforme de gestion publicitaire.