Google Maps permet le partage de ses lieux favoris

Google Maps, toujours en quête de nouveautés et de fonctionnalités plus pratiques pour mettre en avant son service de cartographie, vient une nouvelle fois de créer la surprise en proposant un système de partage de favoris entre amis.

Google Maps met en place un système de récompenses pour les contributeurs

L’application de cartographie de Google propose d’éditer des listes de ses endroits favoris et de les partager avec tous ses amis ou collègues par exemple. Ces derniers mois ont été particulièrement riches en nouveautés et il y a quelques semaines nous évoquions la fonctionnalité permettant de trouver un parking rapidement, ainsi qu’une fonction pour simplifier l’accessibilité des lieux aux personnes handicapées, les itinéraires multi-étapes ou encore un système permettant de connaître les périodes d’affluence.

Partagez vos lieux favoris avec tous vos amis

Il y a un peu plus longtemps, Google Maps s’offrait un mode hors ligne ou un système permettant d’anticiper les prochains trajets… L’arrivée du partage des favoris avec des proches est donc une nouveauté de plus, qui ravira les utilisateurs réguliers. En effet, il sera par exemple possible de créer une liste de lieux intéressants à voir lors d’un voyage et de la partager à ses compagnons d’aventure, soit par mail, Hangouts, via Google + ou Inbox.

Si vous faites des modifications, les personnes avec qui la liste de favoris sera partagée verront les changements en temps réel. Un point très pratique, car cela évite de s’envoyer plusieurs mails pour finalement avoir une liste mise à jour par tous les intervenants. Cette mise à jour concernera aussi bien Google Maps sur Android, que sur iOS. On vous propose de voir en images cette nouvelle fonctionnalité afin de mieux comprendre.

Source


Nos dernières vidéos

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Voici pourquoi vous trouvez Snapchat compliqué

Jeremy Liew, le premier investisseur de Snapchat, explique pourquoi le design de l’application peut créer autant de confusion.

Fermer