Google Maps, une scène de meurtre datant de 2009 était visible en ligne

Google a déclaré hier qu’une image du service Google Maps allait être retirée. La cause : celle-ci présentait le cadavre d’un adolescent assassiné en 2009.

Les images capturées sur Google Maps nourrissent souvent de nombreuses rumeurs et présentent parfois des situations plutôt cocasses. Rappelons nous de la fameuse photo relayée comme « un crime sur Google Maps ». Celle-ci ne présentait, en fait, qu’un chien qui était sorti de l’eau et qui s’était allongé sur un ponton. Le bois mouillé pouvait faire penser à une trainée de sang, il n’en avait pas fallu plus pour que les internautes s’enflamment et s’imaginent les pires choses. Sauf que cette fois-ci, Google doit réagir à une vraie scène de crime.

Un meurtre commis en 2009

Celle-ci remonte au 15 août 2009, jour où le corps de Kevin Barrera,’un jeune adolescent de 14 ans, est retrouvé dans la baie de San Francisco. C’est malheureusement à ce moment-là que les appareils de capture de Google Maps décident de prendre les clichés qui serviront à enrichir la carte interactive de Google. C’est donc une scène avec plusieurs voitures de police, les forces de l’ordre et le cadavre du jeune homme qui était présentée sur le service de Google depuis tout ce temps.

GoogleMapsCrime

Une démarche lente

La scène n’avait, jusqu’à maintenant, choqué personne jusqu’à ce que le père du jeune homme la découvre : « Tous les souvenirs d’il y a quatre ans sont remontés. Je suis sous le choc« . Bien évidemment, l’affaire à commencé à faire du bruit dans la presse pour remonter jusqu’à Google qui a annoncé hier que le cliché serait remplacé dans les plus brefs délais. « Google n’a jamais accéléré le remplacement des photos satellites avant ce jour, mais étant donné les circonstances, nous allons faire une exception. Nos pensées vont à la famille de ce jeune garçon« . La démarche, même accélérée, pourrait prendre jusqu’à 8 jours.

Le père de l’enfant n’a pas pour autant souhaité entamer une quelconque procédure judiciaire contre Google. Il espère seulement que ce ramdam médiatique pourra relancer un temps soit peu l’affaire car le meurtre de son fils n’a jamais été élucidé.

(source)


Nos dernières vidéos

2 commentaires

  1. Matthieu Molinier on

    Petite précision, même si l’erreur est dans la source, pas dans l’article rédigé par Axel Cereloz : il ne s’agit pas d’une image satellite mais d’une image aérienne.

    Dans les meilleures images satellites disponibles sur Google (50cm de résolution au sol), on ne voit pas autant de détails comme une personne isolée et son ombre, les détails de la voiture (fenêtres latérales) ou les traverses de la voie ferrée. A 50cm de résolution, le corps d’un adulte représente entre 3 et 5 pixels dans sa plus grande dimension… c’est moins vu de dessus.

    Autre indice : la direction des ombres. Tous les satellites imageurs à très haute résolution (GeoEye-1, Geo-Eye-2, QuickBird, WorldView-2, Ikonos) sont sur des orbites héliosynchrones, pour acquérir des images à heure fixe lors de leur passage au-dessus de chaque point du globe. Cette heure est généralement 10h30 du matin, heure locale. A cette heure-ci, à la latitude San Francisco, les images montreraient des ombres orientées quasiment vers le Nord, si elles étaient prises depuis un satellite (les images sont orientées N-S par défaut dans GoogleMaps).

    Il est courant de confondre les deux sur GoogleEarth/GoogleMaps, car le service propose des images de plusieurs satellites et des images aériennes. Apparemment le vice président de Google Maps lui-même fait la confusion en parlant du « remplacement des images satellites » (dans l’article source), ou alors il a peut-être parlé trop vite.

  2. Vous avez l’air de vous y connaitre dans les satellites@ Matthieu ou bien vous regarder beaucoup NCIS
    😉
    Moi je pense que ça peut toujours aider un jour ou l’autre un truc comme ça pour justement apporter plus d’indice pour élucider de telle atrocité

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Bond, la sensation d’être touché par son partenaire à distance

Le contact physique est l'une des choses qui nous manque le plus lorsque nous sommes loin de l'être aimé. Bond...

Fermer