Google peine avec la marque déposée « Glass »

Google souhaiterait déposer la marque « Glass ». Mais l’autorité compétente américaine fait sa difficile. Le débat est très technique.

Google Glass WordPress

Si Google a déjà déposé la marque « Google Glass », elle a aussi souhaité en faire de même pour le terme « Glass ». Une telle manœuvre, très courante chez les entreprises de cette envergure, qui vise à protéger les produits et donc limiter les dommages que pourraient causer les contrefaçons.

Seulement, pour le terme « Glass », Mountain View semble avoir quelques difficultés à convaincre l’US Patent and Trademark Office (l’INPI américain). Dans une lettre adressée au géant du web, le bureau américain avait émis quelques objections.

Selon celui-ci, la marque déposée aurait trop de similarités avec des marques déposées existantes ou en cours d’examen, dans le domaine des logiciels informatiques. Et cela pourrait porter à confusion chez les consommateurs.

Une  autre objection est basée sur le fait que le mot « Glass », en plus d’être générique, serait descriptif du produit. En effet, aux Etats-Unis, on ne peut pas protéger un chapeau qui s’appelle « chapeau ».

En réponse à cela, les avocats de Google auraient fait parvenir une lettre de 1.928 pages à l’US Patent and Trademark Office. Les 1.900 pages de cette lettre seraient constituées par des articles de médias évoquant les Google Glass. En faisant cela, ils veulent convaincre l’autorité qu’il est difficile pour le consommateur de faire la moindre confusion étant donné toute la médiatisation autour des Google Glass.

Contre l’argument selon lequel « Glass » serait descriptif du produit, Google répond par le fait que ses lunettes connectées sont faites de plastique et de titane, et non de « Glass » (verre).

Un porte-parole de Mountain View a déjà expliqué que « Google, comme beaucoup d’entreprises, prend les mesures courantes pour enregistrer et protéger ses marques ».

En tout cas, Google tiens énormément à l’appellation « Glass » pour désigner son produit. Il pourrait se contenter de « Google Glass ». Mais d’un point de vue marketing, c’est le petit détail qui peut changer beaucoup de choses.

(Source)


3 commentaires

  1. Bah voyons Google peine ! on est plus à ça près, le bureau américain avait émis quelques objections,
    on rêve là – si en plus, on autorise les géants du web à déposer des mots génériques au niveau mondiale on va où là !

  2. Le dépôt d’ – un nom commun comme marque et son utilisation – contre la concurrence pourrait être parfaitement assimilable a de la concurrence déloyale et j’en passe… Comment peut-on accepter un tel dépôt planétaire ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Smartphone « Ã  la carte » Google : découvrez-en plus sur le Projet Ara
Smartphone « Ã  la carte » Google : découvrez-en plus sur le Projet Ara

L’équipe du Projet Ara de Google se dévoile et nous donne déjà un petit aperçu de ce que sera le...

Fermer