Google Play Kiosque : une nouvelle alternative à Flipboard

Google Play Kiosque a été officiellement introduit par le géant américain hier, en fin de journée. Disponible uniquement sur Android pour le moment, cette application vient succéder à Google Flux et à Google Play Magazines, elle se positionne donc comme une alternative au très populaire Flipboard.

Google a toujours été très présent sur le secteur de l’actualité mais tout a changé l’été dernier lorsque la firme a fermé son Reader, déclenchant par la même occasion la stupeur des internautes. Ce dernier était effectivement utilisé par des millions de personnes à travers le monde. Des blogueurs, bien sûr, mais également des journalistes et pas mal de curieux.

La firme aura attendu plusieurs mois pour expliquer les raisons de cette fermeture inopinée.

google play kiosque Google Play Kiosque : une nouvelle alternative à Flipboard

Richard Gingras, cadre chez Google, avait ainsi évoqué le lancement à venir d’une nouvelle solution plus adaptée aux nouveaux usages numériques, une solution transversale capable « de faire surgir de l’information pertinente et personnalisée pour l’utilisateur ». Six mois plus tard, Google Play Kiosque fait son entrée sur le marché. Simple hasard de calendrier ? Non, pas vraiment, d’autant que l’application propose justement ce genre de fonctionnalités.

Tour d’horizon des fonctionnalités proposées par Kiosque

En réalité, son offre se structure autour de quatre modules : à lire, mes actualités, favoris et découvrir. Si les trois derniers vous donneront un accès direct sur vos abonnements, et donc sur les sites que vous suivez au quotidien, le premier aura un rôle différent à jouer puisqu’il fera remonter des articles susceptibles de vous plaire, en fonction du contenu que vous consultez. Très concrètement, cela signifie que Kiosque sera capable d’apprendre à vous connaître pour vous soumettre des lectures personnalisées, en lien avec les thèmes que vous affectionnez. Difficile évidemment de ne pas penser aux déclarations de Gingras.

L’interface de Kiosque est à la fois claire et accessible. Elle n’est d’ailleurs pas sans rappeler Google+, ou même Google Now.

Chaque article est effectivement présenté dans une carte regroupant une image imposante, un titre, la source et un mot-clé renvoyant vers d’autres publications similaires. Il suffit de taper sur le contenu de notre choix pour l’ouvrir en pleine page et pour le compulser. Vers le haut, nous trouverons quelques icônes permettant de partager l’article, ou de l’ajouter à nos favoris pour le retrouver plus facilement par la suite.

Des favoris qui resteront accessibles en toute circonstance puisque l’application a le bon goût d’intégrer un mode hors connexion.

Envie de découvrir de nouveaux contenus ? Il suffira d’aller faire un tour dans le module du même nom. Toutes les sources d’information indexées par Google Play Kiosque sont organisées en plusieurs thèmes. Politique, art, finance, divertissement, éducation, jardinage, santé, science, style de vie, il y en a pour tous les goûts. S’il sera possible de suivre un site en particulier et de l’ajouter à nos actualités, nous pourrons également nous abonner à un sujet et donc à une thématique précise. Exactement comme nous le ferions avec Flipboard.

Au final, l’offre de Google semble plutôt solide, bien plus que ne l’était celle de Google Flux.

Télécharger Google Play Kiosque sur Android

5 commentaires

  1. Je trouve que c’est un peu moins bien organisé que Google Flux qui ressemble plus à Google Actu pour le contenu. Et Google Play Kiosque ressemble plus a Flipboard en plus bordélique…

  2. Google Flux, Google Play Magazines, Google Play Kiosque… j’avoue ne plus trop voir dans quelle direction veut aller Google avec ces applications qui font la même chose, pourquoi ne pas décider une fois pour toute du nom d’une application est l’améliorer au fil du temps ?
    A première vue application agréable à utiliser, mais Presse Citron et la Fredzone ne sont même pas dans les premiers résultats des sites « Sciences et Technologie », c’est quoi ce bordel ? ;-)

  3. Habib NANA

    Je commence à comprendre en effet que si Google a laissé tombe Reader, c’est avec une idée derrière la tête. C’est dommage mais c’est comme ça. Par contre, cette alternative vent peut-être aussi sauver Google Play Magazines à mon avis. C’est un début mais j’espère bien que l’application va s’améliorer sous peu.
    @Coreight: n’oublions pas qu’en bons américains, les sites franco-français ne sont pas vraiment ceux auxquels ils pensent en premier ! ;-)

  4. Fredzone

    @John : Clair qu’au départ, ce n’est pas facile de s’y retrouver, mais on prend vite ses marques. Après, je reste quand même sur le combo Feedly / Flipboard :)

    @coreight : Bah, Google se cherche, comme d’hab. Oublie pas qu’il a du lancer Buzz et Wave avant de sortir G+ hein ^^

    @Habib : Effectivement, les services et outils américains privilégient généralement les outils et les services américains. Remarque, on fait pareil en France alors bon…

  5. Pas de mode hors ligne efficace, dans le sens où il n’est pas possible de demander explicitement à l’application de télécharger le contenu en prévision d’un déplacement (métro, train, …)
    Comportement de la section « à lire » ératique quans ont modifie ses abonnements.
    C’est jolie par contre.