Google Play Music pour iOS, une sortie bien discrète…

Les services d’écoute musicale en streaming ont bouleversé nos habitudes. Désormais, il est effectivement possible d’avoir accès à un catalogue presque illimité en échange de quelques euros par mois. Google compte bien se tailler une part du gâteau avec Google Play Musique et ce dernier vient précisément de faire son entrée sur iOS.

Google Play Musique iOS

Google Play Musique, ou Google Play Music All Access pour nos amis américains,  a été officiellement introduit par Google en mai dernier, lors de la dernière Google I/O et après des mois de folles rumeurs. Jusqu’à présent, ce dernier n’était cependant disponible que sur deux plateformes : notre navigateur web et Android. Assez restrictif, certes, mais c’est désormais de l’histoire ancienne puisque l’application vient de surgir sur l’AppStore.

Cette dernière fonctionne évidemment de la même manière que ses autres versions. Comme Spotify, Deezer et Rdio, Google Play Musique va ainsi nous permettre d’accéder à un catalogue riche, composé de plusieurs dizaines de milliers de références. Tous les genres musicaux sont représentés. Que vous appréciez la musique classique, le rap, la pop ou même le rock, vous en aurez donc pour votre argent.

Des playlists, des radios personnalisées et un soupçon de Google+ en prime (oh ça, mais quelle surprise !)

Si l’utilisateur le souhaite, il aura la possibilité de créer des playlists afin d’organiser facilement ses albums préférés. Google a également travaillé sur une technologie permettant de générer des radios personnalisées, dont le contenu varie en fonction des goûts de chacun. Elles nous permettront de découvrir de nouveaux artistes et, par extension, d’enrichir notre culture personnelle, et musicale.

L’application a le bon goût d’intégrer un mode hors connexion et il sera ainsi possible de télécharger le contenu de nos playlists préférées sur notre terminal nomade afin d’en profiter en toute circonstance.

Google a aussi pensé à tous ceux qui disposent d’une librairie musicale conséquente. Chaque utilisateur pourra ainsi importer jusqu’à 20.000 titres sur la plateforme. C’était déjà le cas avant, donc ce n’est pas une grande surprise mais c’est bien de le signaler quand même.

Et puis, à côté de ça, il y a aussi les fonctions dites « sociales ». Google oblige, chaque utilisateur pourra ainsi partager les titres de son choix avec ses amis sur Google+. Ces derniers pourront en faire tout autant de leur côté et nous faire ainsi connaître leurs artistes préférés en alimentant une playlist spéciale.

Pour profiter de toutes ces fonctionnalités, il faudra bien évidemment s’acquitter d’un droit d’entrée, fixé à 9.99€ par mois. Si vous avez besoin de voir avant d’acheter, vous pouvez toujours tester le service durant 30 jours.

Bon, et pourquoi une sortie « discrète », alors ? Et bien en fait, si Google évoque toutes les fonctions de son service, et de son application mobile, sur cette page officielle, il ne fait absolument pas allusion à l’arrivée de l’application sur iOS. Cet oubli impardonnable sera sans doute corrigé dans les heures qui viennent, mais j’ai trouvé ça très amusant quand même.


8 commentaires

  1. Depuis quelque temps, Google semble ne plus vouloir organiser de gros évènements pour le lancement de ses produits. Au contraire, ils ont l’air d’indiquer que ce sont des changements dans la continuité. De plus, en ce qui concerne l’arrivée de Google Music sur iOS, je pense qu’ils se disent qu’en soit on savait déjà en quoi consiste le service puisqu’il est sur Android depuis un moment et que le seul fait d’arriver sur les appareils Apple n’est pas suffisamment important pour en faire tout un plat.

  2. Toute les façon tout se trouve sur youtube si on veut ecouter de la musique , ça sert a rien de payer google music pour écouter la musique …

  3. @Habib : C’est certain, mais ça m’a quand même fait sourire. Après, tu remarqueras que Google organise toujours des événements en grande pompe, mais pas pour tous ses produits. Récemment, il avait mis le paquet sur les nouveautés touchant à Google+ alors que le lancement du Nexus 5 a été des plus discrets.

    @nathalie : Tu n’as pas forcément tort, mais je trouve quand même que les services et applications dédiées sont plus efficaces. J’aurais beaucoup de mal à me passer de Spotify désormais.

  4. Google se fait montrer en terre ennemie 🙂
    mais ça reste agréable pour les utilisateurs iOS de retrouver google play musique sur leurs appareils

  5. Effectivement, il y a toujours des annonces en grande pompe. Mais il y en a de moins en moins. Ils semblent vouloir indiquer qu’ils sont dans une continuité et que chaque évènement annoncé en grande pompe doit être vu comme un fait marquant.

  6. Je regrette mais je ne vois pas l’intérêt d’aller payer un service pour écouter de la musique sachant que aujourd’hui il existe de nombreux ( pour ne pas dire des milliers ) de sites permettant d’écouter de la musique en ligne, gratuites…

  7. @RC : non, il n’en existe pas des millier, Spotify est limité en gratuit, Deezer aussi, et Grooveshark est inutilisable sur mobile !

    Par ailleurs, il n’y en a aucune de celle là qui te propose de mettre ta propre musique gratuitement sur le cloud et de l’écouter partout ! Ou alors, il faut me dire laquelle !

    Pour la formule payante, c’est du kifkif avec les 3 précédemment cité (mais j’utilise Grooveshark )

Send this to friend

Lire les articles précédents :
4 alternatives à Minecraft

Le succès de Minecraft est incontestable. 12 millions de ventes sur Windows, OS X et Linux, 8 millions d'exemplaires écoulés...

Fermer