Google rachète FameBit pour aider les YouTubers à avoir plus de placements de produits

Pour aider les YouTubers à gagner plus d’argent, Google rachète la société FameBit.

youtube-pixabay

Autrefois, YouTube avait une domination totale sur la vidéo en ligne. Mais depuis que Facebook a boosté sa plateforme de vidéos natives sur son fil d’actualité, les deux services sont désormais au coude à coude.

Cependant, la différence fondamentale (pour le moment) entre Facebook et YouTube est que la plateforme de Google permet plus facilement aux créateurs de générer des revenus grâce à leurs vidéos, via les publicités.

Et afin de donner encore plus d’opportunités aux créateurs qui publient sur sa plateforme, Google a racheté la société FameBit. Comme l’explique la firme de Mountain View, FameBit est un service qui « aide les créateurs et les marques à se rencontrer et travailler ensemble sur des programmes de sponsoring et des promotions rémunérées ». Et Google estime que grâce aux technologies de FameBit, il pourra offrir encore plus d’opportunités aux créateurs qui postent leurs vidéos sur YouTube.

L’argent, un élément essentiel pour retenir les YouTubers

Pour survire face à la concurrence de Facebook, mais aussi face à celle des nouveaux arrivants comme Snapchat, Google doit faire en sorte de retenir ses YouTuber (et donc leurs fans). Et afin de les motiver, Google doit créer des opportunités.

Fort heureusement pour la firme de Moutain View, les entreprises dépensent de plus en plus d’argent en publicités sur YouTube. Selon Google, les 100 plus importants annonceurs sur YouTube ont augmenté leur budget de 50 %, cette année.

Mais Google passerait aussi régulièrement à la caisse afin d’encourager les créateurs à rester. Par exemple, cette année, des représentants de YouTube auraient contacté les 20 meilleurs créateurs français pour proposer un revenu minimum de 100 000 euros en échange d’exclusivités pour la plateforme.

Sinon, Google est également en train de transformer YouTube en vrai réseau social. En septembre, il a lancé un nouvel onglet « communauté ». Et depuis le mois de mai, la plateforme vidéo dispose même d’un système de messagerie.


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Des boites ignifugées pour retourner le Galaxy Note 7

Au moins, Samsung semble prendre le problème au sérieux.

Fermer