Google rachète Flutter, le « kinect de la webcam »

Google a racheté l’application Flutter, un software qui interprète les mouvements devant une webcam et permet de faire des commandes à distance, un peu comme la Kinect.

Webcam Google rachète Flutter, le kinect de la webcam

Navneet Dalal, CEO de la société, a annoncé la nouvelle sur son site web : « Nous avons été aquis par Google ». Fondée il y a trois ans, la société a développé une technologie de reconnaissance des gestes effectuées devant une webcam.

L’application est actuellement disponible pour Windows et Mac. Elle permet notamment de contrôler des applications comme VLC, Spotify ou encore iTunes. Récemment, Flutter est aussi devenu compatible avec Google Chrome, via une extension. De là, il est devenu possible de contrôler la lecture sur YouTube, Pandora, Netflix, etc.

L’acquisition du « Kinect for OS X » a déjà été confirmée par Google, bien qu’aucun détail sur le prix de la transaction n’ait été révélé. Normalement, Flutter devrait continuer à tourner en tant que nouveau produit Google.

On peut s’interroger cependant sur ce que la firme de Mountain View va faire de la technologie qu’elle vient d’acquérir. Outre la compatibilité qui pourrait être exclusive à Google Chrome, Google pourrait bien porter Flutter sur les prochains smartphones Android. Ou bien, la firme pourrait aussi en faire une solution de commande à distance pour son dongle de streaming Chromecast. Flutter pourrait aussi, éventuellement, devenir une application pour les Google Glass. Sans oublier Gmail Motion. Les possibilités semblent infinies. Seul le temps nous permettra de savoir ce que Google va faire de l’application Flutter et de sa technologie.

(Source)

Attribution Image : I, Andrew [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC-BY-SA-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons

2 commentaires

  1. Il me semble que la volonté de google est de créer un moteur de recherche intelligent « à la Startrek » (cf. un article lu ici même sur PC). Les interfaces sont en train d’évoluer vers les commandes sans clavier/souris (écrans transparents et pliables, commandes à distance, reconnaissance des mouvements et de la voix), donc tout ça est relativement cohérent de la part de google.