Google rachète Nest pour 3,2 milliards de dollars

L’information est tombée durant la nuit, Google vient de racheter Nest pour un montant atteignant les 3,2 milliards de dollars.

Google, comme toutes les autres multinationales de la planète, a pris l’habitude d’acquérir très fréquemment de nouvelles sociétés pour profiter de leur savoir-faire, bien sûr, mais également de leurs brevets. Cette fois, cependant, la firme a frappé fort en investissant pas moins de 3,2 milliards de dollars en espèces sonnantes et trébuchantes.


nest Google rachète Nest pour 3,2 milliards de dollars

A titre de comparaison, pour acquérir YouTube, Google s’était « contenté » d’investir 1,65 milliard de dollars. DoubleClick lui avait coûté un peu plus cher puisque le géant américain avait alors signé un chèque de 3,1 milliards de dollars. Si vous souhaitez en savoir plus sur les rachats de Google, vous pouvez d’ailleurs vous rendre à cette adresse. Et pour ceux qui se poseraient la question, et bien c’est Motorola Mobility qui détient la palme à ce jour avec un coût dépassant les 12 milliards de dollars.

Nest a été fondé en 2010 par deux anciens ingénieurs d’Apple, soit par Matt Rogers et par Anthony « Tony » Fadell. Ce nom ne vous est peut-être pas inconnu et c’est bien normal puisque ce dernier est toute simplement l’inventeur de l’iPod et de cette fameuse roue qui a permis à Apple de revenir dans la course en 2001.

Cette société n’a cependant pas grand chose à voir avec les baladeurs puisqu’elle commercialise des objets connectés domestiques.

On peut notamment citer son thermostat. Si ce dernier permet de contrôler la température d’une maison ou d’un appartement à partir de son boitier, il peut également être manipulé par l’intermédiaire d’un smartphone ou d’une tablette tactile. Intelligent, il est également capable de mémoriser chaque réglage afin de mieux comprendre nos habitudes et donc de s’adapter à notre manière de vivre. A la rentrée 2013, Nest a également lancé un détecteur de fumée qui fonctionne un peu sur le même principe, et qui peut lui aussi être piloté depuis une application mobile.

Comme nous avons pu le voir à l’occasion du dernier CES, les objets connectés sont très à la mode en ce moment et cette tendance devrait se confirmer dans les mois à venir. Grâce à cette acquisition, Google va donc pouvoir mettre un pied sur le marché et commencer à travailler sérieusement sur la maison intelligente qu’on nous promet depuis notre plus tendre enfance.

De quoi relancer le projet Android@Home ?


(Source)

Un commentaire

Lire les articles précédents :
Gestion des commentaires, YouTube fait le choix de revenir en arrière

YouTube a décidé d'améliorer son système de gestion des commentaires. Pour que cela fonctionne, la plateforme a choisi de revenir...

Fermer