Google Reader : nouveau design et fusion en vue avec Google+

Google s’apprête à supprimer les options de partage social de Google Reader afin d’intégrer le service avec Google+. Nouveau design en vue également.

Je ne sais pas si c’est une très bonne nouvelle pour tous les utilisateurs de Google Reader : dans un article sur le blog officiel de l’agrégateur de flux RSS, on annonce que des changements importants vont intervenir, avec notamment une intégration poussée avec Google+.

ggreader Google Reader : nouveau design et fusion en vue avec Google+

Alan Green, ingénieur logiciel chez Google reader, indique que des modifications vont être effectuées dans le courant de la semaine prochaine. Celles-ci concerneront le design du site, dans la continuité de la grande opération de toilettage des services Google opérée depuis le début de l’été dernier, mais également nombre de fonctionnalités.

Ainsi, et c’est assez rare pour être souligné, Google va supprimer des fonctionnalités de Google Reader en vue d’une intégration avec Google+. Ce sont les options de partage social qui sont visées dans ce nettoyage d’automne : il ne sera bientôt plus possible de suivre des amis ou de partager des liens au sein de Reader. En fait, toutes les fonctions sociales de Google Reader vont être remplacées par celles de Google+, et notamment les fameux cercles.

Forcer la main vers Google+, l’air de rien

Comme l’explique Alan Green, « nous reconnaissons, cependant, que certains d’entre vous aient le sentiment que ce produit n’est plus pour eux ». Je pense que ce sera effectivement le cas. Je connais de nombreuses personnes qui utilisent Reader, qui ne sont pas sur Google+ et n’ont pas l’intention de s’y inscrire. Ces personnes pourront continuer à utiliser Google Reader mais devront se passer des fonctions de partage social. C’est un peu abrupt comme décision mais finalement cela fait sens : on peut imaginer que ceux qui ne souhaitent pas s’engager sur Google+ sont aussi ceux qui partagent très peu sur Reader, et que par conséquent la suppression de ces fonctions ne les gênera pas. Mais c’est mon impression personnelle et je peux me tromper, vous me corrigerez si c’est le cas.

Cela étant, Google permet à ceux qui souhaiteraient se retirer de récupérer leurs données liées à Google Reader : abonnements, éléments partagés, amis, favoris et éléments marqués.

Toujours est-il que cette évolution est probablement symptomatique de l’évolution de Google et de l’intégration de plus en plus profonde de Google+ comme un élément organique de ses services, et non plus périphérique. En forçant un peu la main, Google envoie un message : tout passera tôt ou tard par Google+, et les Googlenautes y viendront sans même s’en rendre compte, comme ils sont venus à d’autres services « mainstream » comme Gmail, Picasa ou Google Maps. C’est peut-être le sésame de Google pour faire trembler Facebook…

49 commentaires

  1. Pingback: Google Reader : nouveau design et fusion en vue avec Google+ | Pascal Faucompré | Scoop.it

  2. Je ne dis pas non pour une nouvelle interface graphique de Google Reader, car elle commence à faire vraiment vieille !

    Par contre, j’espère que l’intégration de Reader dans Google+ ne sera pas trop poussée, parce que ça ne m’arrangerait pas de devoir changer de lecteur RSS… (Sous-entendu que je n’envisage pas vraiment de devoir aller sur Google+ pour lire mes flux…)

  3. Je ne peux pas croire que ce changement gêne beaucoup de monde: les seules personnes impactées négativement seront celles qui utilisent Reader ET ses options de partage social mais qui n’utilisent PAS Google+…
    Ils doivent être 5 à tout casser :)

  4. Désolé Eric, mais à mon sens tu te trompes gravement dans ton analyse.

    Beaucoup d’utilisateurs de GoogleReader qui partagent leurs liens ne sont pas sur les autres réseaux sociaux (excepté twitter) , ni G+ ni Facebook.

    Pourquoi ? Parce que GoogleReader est public ou privé, on peut le partager très facilement sur un blog, et il n’est ABSOLUMENT PAS INTRUSIF.

    Si je veux faire du social avec, je le double avec twitter/facebook/G+ . Mais je ne suis PAS OBLIGE, et certainement pas dans un putain de circuit fermé qui vous fait rester chez Google.

    On a l’impression que vous vous réjouissez que les grosses entreprises du web recréent des portails fermés. Comme Apple, comme Facebook, Google se jette dans le truc.

    Sauf que beaucoup d’utilisateurs de Google apprécient ses services parce que Google ne les obligeait pas à bouffer Google toute la journée.

    Encore heureux que Google ait autorisé les pseudonymes sur G+ avant de nous forcer à y aller pour partager des liens. Sauf que je ne veux pas y aller. Je suis très bien sur twitter, avec sa limite à 140 caractères.

    Dommage pour Google, le vortex G+ absorbe un des produits de la firme qui fonctionnait le mieux. J’attends avec une joie mauvaise le jour où les dirigeants vont décider qu’il faut être sur Google+ pour envoyer un mail avec Gmail…

  5. Pour mon précédent commentaire : pardon pour les majuscules et les gros mots, mais j’utilise GoogleReader au quotidien, j’apprécie ce produit.
    Je ne tiens pas à ce qu’il soit détruit parce qu’un des gars chez Google s’est dit que ça ferait une bonne pub à G+.

  6. Bonjour,

    Moi je trouve plutôt bien cette intégration de Google+ car je partage pas mal de contenu que je lis… De plus je préfère largement G+ à twitter mais cela est mon avis perso.

    Cdt B0B

  7. Une assez mauvaise nouvelle pour les professionnels de la veille qui utilisaient les fonctions sociales de Google Reader pour rediffuser leur veille à des publics restreints en profitant de la très grande plasticité des fils Atom produits à partir des tags et/ou dossiers lorsqu’ils étaient rendus publics. Cela risque d’obliger tous les destinataires de la veille à ouvrir un compte Google+. Et l’on va sans doute perdre toutes les fonctions évoluées. par ailleurs, le manque de concurrents, à la fois simples à mettre en œuvre, gratuits, à forte productivité (ah les raccourcis clavier de GR) et flexibles (non, Netvibes n’en est pas un) est criant. Nick Bradbury, créateur de l’excellent FeedDemon craint même de ne plus pouvoir exploiter l’API Google Reader. Quant aux Apps pour smartphones… n’en parlons pas. C’est la mort d’un écosystème. Bien sûr, ce n’est pas le premier, et nous trouverons des solutions de remplacement. On peut néanmoins le regretter, et tenter de peser dans la balance.
    Serge Courrier

  8. Ah que j’aimerais pouvoir faire partie de cette grande famille de GooglePlussois.
    Malheureusement je suis dans la branche bâtarde, à savoir les GoggleAppsiens… On en nous aime pas… ah les sombres histoires familiales…

  9. Olivier Grosse on

    « Forcer la main vers Google+ » je veux bien. Encore faudrait-il pouvoir y ouvrir un compte lorsqu’on est un utilisateur sous Google App!

  10. La phrase d’Alan Green ne me rassure pas trop, vu que sous sa forme actuelle, Reader me convient parfaitement… J’attends de voir ce que ça va donner !

  11. Eric

    @Moktarama : je me réjouis pas, où avez-vous vu ça ? Au contraire, je me place justement du point de vue de ceux qui ne souhaitent pas aller sur Google+

  12. Je ne sais pas si Google mesure l’impact de toutes ces modifications.

    Je suis un grand consommateur de flux RSS et je suis inscrit sur Google+ que j’utilise ponctuellement, souvent pour publier des informations technos mais ce site est interdit sur mon lieu de travail contrairement à Google Reader.

    Je pense que je ne suis pas le seul à être dans ce cas de figure car bcp d’entreprises sont frileuses dans les accès sur les réseaux sociaux. Cela peut donc être contre productif pour Google de supprimer certaines fonctionnalités.

  13. Très mauvaise nouvelle d’entendre que GReader va être incrusté dans G+…
    Les réseaus sociaux virtules ne m’intéresse pas (hormis Twitter pour suivre les tweets d’infos…).

    Quelqu’un connait-il une bonne alternative à Google Reader en ligne ?

  14. J’espère juste que ça ne va pas gacher mon expérience avec G Reader, toujours plus de google, toujours plus..

  15. @ Eric :

    Ok, j’ai réagi un peu fort à ça : « on peut imaginer que ceux qui ne souhaitent pas s’engager sur Google+ sont aussi ceux qui partagent très peu sur Reader, et que par conséquent la suppression de ces fonctions ne les gênera pas. »

    Comme vous le demandiez, j’ai donné mon avis ;-)

    @Eric et @Greg :
    J’ai bien l’impression que je ne suis pas le seul à trouver que les atouts de Reader sont la simplicité (d’utilisation, d’accès en entreprise, dans les Apps) et l’efficacité (celle du partage en particulier avec les flux RSS, je rajoute l’intégration aux blogs) . Google+ a tout d’une future usine à gaz, aspirateur de vie privé, au fonctionnement « portail » . Hors les utilisateurs de GoogleReader^y sont parce qu’ils ne veulent pas être ailleurs, ou que GR est le premier maillon de la chaîne de flux. Bref, je persiste et signe : c’est une vraie erreur de Google. Du coup, je cherche aussi un remplaçant efficace à la chose, mais je crains qu’il n’y en ait pas.

  16. @Louis Je suis comme toi, un rafraîchissement est vraiment nécessaire, mais j’espère qu’il ne vont pas tout chamboulé, je l’aime ce reader moi ;)

  17. Pingback: Les dernière nouvelles du Web : de la neutralité du net à la peinture sur iPad | My Client is Rich

  18. Pingback: Google Reader : nouveau design et fusion en vue avec Google+ | Blogs | Scoop.it

  19. Pingback: Google Reader : nouveau design et fusion en vue avec Google+ | Le monde est-il NET ? | Scoop.it

  20. J’ai pas compris, ceux qui veulent pas être sur G+ n’iront pas et puis voila. Ils continueront d’utiliser Google Reader en temps que flux RSS. Ou alors j’ai pas compris le changement, je pense que beaucoup s’imaginent trop de choses.

    Les fonctions de partages de Reader sont complètement mal foutues, autant qu’elles le soient bien au niveau G+ même si c’est dire au revoir aux autres réseaux sociaux, c’est pas comme si les boutons de partages manquaient, et sur le principe il y aura des extensions chrome/firefox pour ceux qui veulent vraiment davantage de partages que vers G+.

    Bref, à mon avis ça changera rien pour tout ça on trouvera toujours un moyen. Pour le reste ça va dans la continuité de Google a uniformiser ses services. D’ici Noel, l’uniformisation sera flagrante.

  21. Il était temps. C’est vrai que Google Reader commençait à se faire un peu vieux. Une nouvelle interface qui se prend donc même si les intentions de Google sont bien évidemment d’inciter les utilisateurs à venir sur Google+…

  22. @ezezre : Tu as en partie raison. L’intégration de Google Reader à Google+ a toutes les chances de faciliter le partage d’informations avec ses cercles d’amis (genre « j’aime cette info, je la partage avec tel cercle d’ami », sauf que tous ces amis doivent avoir un compte Google+). Une fonction qui est terriblement mal conçue dans la version actuelle. En revanche, il existait d’autres possibiités de « republication » très intéressantes pour certains utilisateurs (peut-être pas toi). Tu pouvais notamment attribuer plusieurs tags à un même article. Chaque tag pouvait être à l’origine d’un fil RSS (Atom en fait, mais ça revient au même). Chacun de ces fils pouvaient donc être suivi par n’importe qui… et pas uniquement par tes « amis »… et pas uniquement des abonnés à Google. Ce qui peut te paraître banal dans une vision « amicale » de la question change lorsque tu adoptes une vision « professionnelle ». Imagine : tu vends (ce qui n’est pas mon cas) une prestation de veille à plusieurs types de clients : tel article parle à la fois de « e-commerce » et de « serious game » ? Tu le tagues « e-commerce » et « serious game. Il alimente alors deux fils distincts qui peuvent être très facilement réexploités au sein de l’intranet des deux clients. Tel autre article ne parle que de « serious game »? Tu tagues et c’est bon. C’es plus simple pour tout le monde. Pas mal de veilleurs professionnels utilisaient cette fonction pour raccourcir le cycle de veille. Supprimer cette fonction, c’est juste alourdir leur travail… inutilement.

  23. Google Reader > Fini le broadcast par tags et dossiers

    Mihai Parparita, un des fondateurs de l’équipe Google Reader et responsable jusqu’en 2010 de l’interface, apporte quelques précisions sur les modifications en cours via le groupe de discussion « Friends of the Unofficial Google Reader API » (https://groups.google.com/forum/#!forum/fougrapi).
    Selon lui, les fils RSS (Atom en fait) vont bien disparaître (cette semaine) ainsi que toutes les fonctions de type broadcast par tags dossiers (possibilité de rendre public un dossier ou un tag). Il ne précise pas en revanche si ces fonctions seront proposées dans l’enceinte de Google+ (narrowcast).
    En revanche, le « envoyer à… » et « tri par magie » devraient rester.
    Le « intéressant » devrait être logiquement remplacé par un bouton « +1″.

    A suivre…

  24. je me demandais justement depuis la suppression de Buzz (où je voyais mes partages) pourquoi ils ne linkaient pas les partages de Reader dans Google+
    Perso ça va me simplifiait le partage :)

  25. Pingback: Après Google Reader, Blogger se connecte à Google+

  26. steaketpatatesfrites on

    Le fait d’intégrer GR dans G+ n’est même pas un message. Le message a été fait au cours du lancement de G+ : Tous les produits Google vont être intégré peu à peu dans G+. C’est en effet le seul moyen de reprendre des parts de marché sur FB.
    Une communication accrue entre les différents services du web ne peut qu’être plus agréable, mais ce qui me chiffone, encore, c’est de mettre tous mes oeufs dans le même panier :(
    En attendant, j’ai hâte de voir ce que cela va donner.

  27. Pingback: Google Music va aussi être connecté à Google+ et pourrait lancer un service de téléchargement

  28. Je viens de basculer sur la nouvelle version à minuit .. outre effectivement le partage qui a disparus au profit de G+ .. la refonte graphique me fait saigner des yeux .. c’est une p#%$ain d’horreur visuelle ce « truc » .. ARGH :(

  29. @Ekios, en voyant ton commentaire (« la refonte graphique me fait saigner des yeux .. c’est une p#%$ain d’horreur visuelle ce « truc » .. ARGH »), je me suis dit que tu y allais un peu fort. Ne pas aimer leur nouvelle charte, pourquoi pas, les gouts et les couleurs, tout ca. Du coup, ca m’a titillé, ce que je me suis dit après, c’est que tu devais avoir une bonne touche graphique, au moins, pour avoir ce genre de propos. J’ai donc visité ton site/blog (http://www.joyeux-bordel.com/). Là, j’ai tout de suite compris, et rigolé en même temps, tu m’excuseras.

    Comment peut on être adepte des effets surchargés, grossiers, et sans cohérence, et venir cracher sur un design minimaliste réfléchi ? Ca reste un mistère pour moi.

    NB: j’aurais bien mis mon site en lien, pour que tu aies matière à répondre, mais pour le moment je ne l’ai pas en ligne.

    En tout cas, pour ma part, je trouve que le choix de leur design est bien vu, ca rend beaucoup mieux ainsi (et sur reader, j’attendais ca depuis un bail). Tout est aéré, moins brouillon, neutre, et devient bien plus agréable à parcourir. La neutralité a du bon.

  30. Pareil, ça vient de changer. Je suis content/soulagé car presque rien n’a changé au niveau fonctionnalité, c’est presque juste que du cosmétique (et comme j’aime assez la nouvelle version de Google…).

    Franchement, je ne vois pas pourquoi Google en a fait tout un foin, y a rien d’extraordinaire… ni d’utile ! un truc utile, tiens, ça serait de pouvoir personnaliser sa « barre noire » en haut de l’écran pour y afficher en priorité les fonctions Google qu’on préfère ! :-p

  31. NB: Le terme monochrome signifie au sens littéral : « qui est d’une seule couleur ». En effet, le mot vient du grec : mono qui signifie « seul », et chroma, la couleur. cf: Wikipédia.

    (et merci d’avoir changé de template entre temps ;)

  32. Donc les nuances de gris, ca n’est pas du monochrome, je précise au cas où…

    Tu voudrais quoi à la place ? De l’utra color pop flashy ? Explicite un peu

  33. 1- De rien pour le template, j’ai quelqu’un chez moi qui a pris une baffe monumentale derrière la tête il y a environ 30min. Ça m’apprendra à ne plus mettre à jour et vérifier mon vieux site et surtout à laisser le PC à la portée de certaines petites #&£.

    2- Oui bon, tu me la passeras pour le monochrome. Pour ma vue personnellement, les icônes gris et noirs, le coté épais qu’ils ont, le manque de coupure franche entre les éléments .. vraiment ça me tue les yeux.

    3- Non, le flash non plus n’est pas ma tasse de thé. Du pastel discret, ou ne serait ce que l’option de changer la couleur des dossiers et icônes de flux, d’avoir un ou deux templates un peu plus dissociant pour chaque news de flux.

    Bref quelque chose de plus doux, ou les séparation entre les éléments sont plus franches.

    Tu as l’oreille du roi pour suggérer ça ? :mrgreen:

  34. Pingback: Google Reader relooké et rétrogradé au profit de Google+ | Geeko

  35. Pour les templates de plus comme pour Gmail, ce serait pas du luxe. Mais pour l’actuel, qui est là pour au moins ne déplaire qu’à un minimum de gens au possible, ce que je trouve plutôt pas mal dans toutes ces icônes neutres, c’est que l’oeil n’est pas attiré par des éléments superflus. Par exemple, quand je fais défiler les flux pour en sélectionner un, j’ai l’impression d’avoir les yeux qui sautent sur chaque icône avant d’arriver sur chaque texte, Or c’est le texte que je recherche. C’est pas grand chose, et l’icone est quand même associée au flux, donc c’est une info en soi, si l’on est habitué à voir l’icône du site, ca peut faciliter à contrario (en plus de faire un peu de personnalisation, même si propre au newser).
    Cela dit, de là à mettre des icônes colorées partout, pour exagérer, ca rendrait (peut être à mon goût) le tout un peu fouillis, où il faudrait se concentrer pour atterrir sur ce qu’on cherche au final. Cette interface a au moins le mérite de ne pas attirer l’oeil plus sur les éléments qui la composent que sur les textes qu’elle contient. Après, pour la personification des flux, ca peut être un manque, why not, un peu comme la gestion des libellés, une couleur (light) pour dissocier les items…

  36. Perso dissocier les dossiers des tags des flux par 3 couleurs différentes au minimum, et poser un véritable encadrement de chaque news.

    Après je sais pas, je porte des binocles depuis toujours, j’ai 193 flux répartis dans une 11 dossiers, visuellement c’est très gris/dark sur mon oeil gauche et j’aime pas. Question de goûts aussi, évidement, je vais nous épargner l’éternelle citation.

    Avoir des options, vraiment, se serait agréable, pouvoir placer quelques tonalités plus douces pour ceux qui brassent beaucoup comme moi.

  37. Wooopopopopooo … atta minute … je viens de voir un truc que j’avais pas avant tiens ! Maintenant la news « lue » au centre de l’écran est avec un encadré ! Ça aide ! Bon ok, il est gris épais mais ça aide.

  38. ah tiens on ne peut plus non plus rabattre la liste des dossiers/icones sur la gauche comme avant .. mon netbook va pleurer.

  39. Bon ben je dois faire partie des « 5 à tout casser » qui utilisaient les fonctions sociales de GReader et pas G+ (pas plus que facebook, c’est dire que c’est un rejet féroce). Furieuse par ces changements, je partageais des liens avec un pote de Grande Bretagne surtout, ça nous donnait l’occasion de discuter autour.
    Je n’aime pas du tout le côté on vous force la main pour passer à G+. MERDRE Google.
    Je boycotte et Google n’est plus mon moteur de recherche par défaut.
    Par contre je vais avoir du mal à me passer de Gmail.

  40. Dites, on peut retrouver tout ce qu’on avait « taggué » en intéressant ? Parce que moi je me servais de ça pour pouvoir ensuite y revenir ultérieurement voir à les garder tagguer si ils étaient vraiment intéressants.

    Sans ça je serais vraiment vraiment dégouté !!!

  41. Ah ça le partage avec 3 4 amis avec qui je pouvais converser sur nos shares .. ça va me manquer aussi, parce que va y pour trouver ça dans G+, ça va encore imposer de créer un cercle bien précis, mais ça sera ss doute un joli bronx.

  42. Salut à tous,
    je ne sais pas vous mais depuis ce changement j’ai toutes le peines à récupérer un flux de partage (qui soit le mien surtout…) pour l’intégrer à un blog…
    Help welcome :P

Lire les articles précédents :
Une application qui permet de noter et partager tous les objets et scènes de la vie courante ! Ou pas.

Vous ne pouvez plus vivre sans votre smartphone, sans partager des trucs tout la sainte journée en indiquant au passage...

Fermer