Google recrute des explorateurs pour son Google Maps [Vidéo]

Vous vous sentez l’âme d’un randonneur et d’un explorateur ? Voici une offre de Google qui pourrait vous intéresser.

On connait déjà les techniques utilisées par Google pour cartographier le monde afin de remplir la base de données de son service Google Maps. Le travail est essentiellement fourni par les Google Cars qui circulent harnachées d’un dispositif qui capture les images à 360°. Cependant, ce système ne fonctionne pas de partout et pour tous les terrains. C’est pourquoi le moteur de recherche n’hésite pas à utiliser des vélos, des motoneiges ou encore le fameux Trekker qui équipe des randonneurs.

C’est sur ce dernier moyen de capture que Google a décidé de se focaliser en lançant l’opération Google Maps Trekker. Celle-ci recrute des organisations tierces et leur propose le prêt de Trekkers pour qu’elles puissent réaliser leurs propres captures pour enrichir Google Maps. Bien évidemment, l’équipe de Google s’occupera d’apprendre aux heureuses recrues la manipulation du matériel avant de les lâcher dans la nature.

GoogleMapsTrekker

Google espère attirer des organisations qui veulent rendre leur région plus attractive pour les touristes. Elle demande également dans son formulaire si vous pouvez apporter une aide pour l’apport de diverses permissions et autorisations de capturer des images. Google a déjà établi un partenariat avec Hawaii Visitors and Convention Bureau qui va s’occuper de cartographier les sentiers pédestres de l’île. A noter que les agences gouvernementales, les universités et les centres de recherche sont également concernés par l’opération. Les individus peuvent ‘se représenter eux-mêmes’ une bonne nouvelle si vous voulez partir en solo.

A l’occasion du programme Google Maps Trekker, le moteur de recherche a publié une vidéo que vous retrouverez ci-dessous. Autant vous dire que celle-ci donne envie de prendre le sac à dos et d’aller parcourir le monde, avec ou sans Trekker sur le dos. Si vous êtes concerné par l’opération de Google et que vous ressentez le besoin d’afficher votre belle région aux yeux du monde, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

(source)


10 commentaires

  1. Merci pour cet article! Le monde ne va bientôt plus avoir aucuns secrets pour Google! Bien pensée cette opération!

  2. Merci pour cette information! Le fait de permettre à des individus ou organisations sur place, et qui par conséquent, connaissent bien leur région, est une très bonne idée. Une autre façon de découvrir le monde.

  3. Google a très bien joué je trouve! Faire travailler les autres en rendant cette mission attractive 🙂
    Par contre Trekker pèse combien?

  4. Sérieux ?

    Tous ces articles qui relaient les appels au crowdsourcing pour Google (Maps en particulier) ne devraient-ils pas mentionner le projet Openstreetmap qui vise, en faisant en gros la même chose, à créer un bien commun sous licence libre et pas à offrir des données propriétaires à une entreprise privée ?

    http://openstreetmap.fr/licence-libre

  5. Google est partout, ils sont forts je trouve!
    Sérieusement, cette opération va surement être un succès étant donné que, comme le dit très bien Lola: les explorateurs seront des personnes connaissances leur région comme leur poche.
    En tout cas, j’aime beaucoup tous ces gadgets de Google, c’est très intriguant mais super intéressant!
    Merci pour votre article!

  6. C’est marrant ça, je voulais justement contacter Google pour leur proposer de faire ça sur certains GR de France et Corse car je randonne habituellement en autonomie avec 20Kg sur le dos (ma charge habituelle pour le GR5/10/11/20) et c’est justement le poids de leur « sac à dos ».

  7. Ca ça doit être un boulot de rêve ! visiter des lieux où personne ne va, équiper de ce petit boitier appareil photo… J’imagine que beaucoup de gens aimeraient bien être payé pour ça 🙂

  8. cette operation est la bien venu. mais combien coute cette opération ou une video ou une photo?

    • Axel-Cereloz on

      Parce que Google cherche à explorer les terrains inaccessibles en véhicule.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
PRISM, des ‘complices’ et un espionnage outre-Atlantique

PRISM connait de nouveaux rebondissements, les données collectées comprendraient des informations récupérées 'en direct' et l'ambassade de France à Washington...

Fermer