Google se lance dans le e-commerce

Google lance un nouveau service de e-commerce : Google Shopping Express. Une nouvelle concurrence pour Amazon encore disponible uniquement dans la baie de San Francisco.

Google vient de lancer publiquement un service de e-commerce : Google Shopping Express. Plus tôt cette année, les rumeurs avaient déjà révélé que la firme développait un concurrent pour Amazon.

Pour le moment, celui-ci n’est disponible que pour une zone restreinte : un secteur allant de San Francisco à San Jose, aux Etats-Unis (soit plus ou moins le secteur de la Silicon Valley). Les utilisateurs de ce nouveau service peuvent choisir des articles proposés par des boutiques locales et se faire livrer le jour même. Les partenaires de Google sont des géants américains comme Target ou encore Staples. Et Google Shopping Express a même déjà ses applications Android et iOS.

Pratiquement, Google foule de ses tongs les plate-bandes d’Amazon et des autres géants du e-commerce, en lançant ce service et surtout en s’associant avec des partenaires de choix. Les produits proposés vont de l’épicerie à la décoration d’intérieur. Comme vous vous y attendez certainement, les paiements se font via Google Wallet, le concurrent de PayPal.

Il est d’ailleurs plausible que l’idée de Google soit de booster l’utilisation de sa solution de paiement. Récemment, Google a pris la décision d’ouvrir celle-ci à presque tous les smartphones, même ceux sous iOS. Google a aussi décidé de la rendre compatible avec presque tous les terminaux Android puisque la version 2.3 de l’OS est maintenant le minimum requis et une technologie autre que le NFC est utilisée.

Il reste à savoir si ce nouveau service s’étendra vers d’autres villes américaines, au fur et à mesure de son éventuel succès. En ce qui concerne l’Europe, il faudra certainement attendre l’arrivée de Google Wallet pour espérer expérimenter le e-commerce façon Google un jour.

Côté design, la version web de Google Shopping Express n’a rien d’exceptionnel, mis à part cette signature Google qui lui donne une légère touche d’élégance. Si vous êtes curieux de savoir comment Google perçoit le commerce en ligne, visitez le site.

(Source)


6 commentaires

  1. et bien, ça peut faire mal !!

    Par contre, pas sûr que le fait de chercher à concurrencer tous les autres gros sites (Facebook, Paypal, Amazon, …) ne soit à terme une bonne solution. Un jour ou l’autre ils pourraient avoir un retour de bâton

  2. Il faut sérieusement songer à démanteler Google. On ne peut pas être un prestataire vital pour les commerçants, et en même temps leurs concurrents.

  3. Bon maintenant faut attendre de voir ou google va placer dans la serp son petit google express shopping (même si j’ai une petite idée … no concurrents)

  4. Nous avons déjà le comparateur de Google alors je vois mal Google ne pas se lancer dans le ecommerce. Par contre, si on regarde de près le code HTML, il n’y a rien d’optimisé pour le SEO.
    Comme toujours Google ne respecte pas ses propres consignes mais va trouver le moyen de ranker correctement ou simplement le mettre en avant directement sur sa HP.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Google Search se met au #hashtag pour favoriser Google+

Les utilisateurs anglophones de Google Search pourront prochainement voir des suggestions issues de Google+ lorsqu’ils chercheront des hashtags sur le...

Fermer