Google Translate, la fonction écriture manuscrite fait son apparition sur la page d’accueil

Google amène la fonction qui permet de reconnaitre et traduire des caractères dessinés à la main sur la page d’accueil de Google Translate pour mobiles et tablettes Android.

Vous êtes au Japon, un peu perdu et, bien évidemment, vous ne parlez pas la langue. Difficile alors de se repérer au milieu de tous ces signes compliqués pour un Français. Vous avez donc la bonne idée et vous décidez d’utiliser un service de traduction sur votre smartphone. Malheureusement, impossible de trouver les caractères recherchés… C’est là que Google Translate intervient et vient vous prêter main-forte.

Google a en effet annoncé sur son blog l’arrivée en force de l’outil ‘écriture manuscrite’ sur son service de traduction pour les tablettes et les smartphones. Vous pourrez désormais retrouver la fonction directement sur la page d’accueil de Translate. Ainsi, vous pourrez reproduire, grâce à votre écran tactile, les signes que vous ne comprenez pas pour en obtenir la signification. Une fonction bien utile quand on ne possède pas de clavier arabe ou japonais.

TranslateEcritureManuscrite

Vous obtiendrez une traduction instantanée de ce que vous avez dessiné (attention aux ‘fautes de frappe’). Il est bien évidemment possible de reproduire plusieurs caractères à la fois pour en obtenir la signification.

La fonction n’est pas totalement nouvelle puisqu’elle a connu ses premiers balbutiements en janvier 2012. Mais jusqu’à maintenant cet outil d’écriture manuscrite était plus sommaire et surtout moins accessible. Il est désormais capable de reconnaitre 45 langues qu’il pourra vous traduire. Parmi elles on retrouve l’Arabe, le Chinois, le Grec ou encore le Yiddish. En passant l’écriture manuscrite sur la page d’accueil, Google la rend facilement accessible à tous les utilisateurs.

Tous les utilisateurs, ou presque. Pour l’instant, la fonction n’est disponible que pour les usagers de l’OS Android. Google n’a pas précisé la venue de l’outil sur d’autres systèmes d’exploitation.

(source)


3 commentaires

  1. C’est assez chiant quand même… Alors que sur windows phone, on peut prendre une photo, et nativement traduit toutes les lettres/caractères/mots, et le tout nativement! Franchement c’est assez utile, j’ai une app pour traduire les kanji qui marche sur le même principe que Google traduction expliqué ci dessus, et ben franchement ça dépanne vraiment… que pour les kanji assez simples voire très simples… Donc je ne m’en sers pas souvent, à voire la version de Google!

  2. Pour le chinois, ça fait la même chose que Pleco, que j’ai énormément utilisé en Chine dernièrement.

    Et j’espère que Google Translate permettra ça offline, comme c’est le cas pour la traduction de base (on peut télécharger les packs de langue sur son téléphone). C’est ça la vraie plus-value. Parce que quand on est Japon, la connexion data, c’est un peu cher en roaming.

  3. J’utilise Hanping Pro pour faire la même chose (et bien plus) avec le Chinois depuis des années sur Android et la précision de la reconnaissance de caractères me bluffe toujours (surtout vu mon écriture approximative du Chinois). Le seul inconvénient de cette appli c’est qu’elle est en anglais, mais c’est même plutôt un avantage pour moi.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Apple : l’iPhone toujours au top

Apple a dévoilé hier les chiffres pour son troisième trimestre fiscal. Si l'iPhone permet à la firme de Cupertino de...

Fermer