Google uProxy : partage de connexions entre amis

Partager sa connexion avec ses amis, ce sera bientôt possible avec uProxy, et sans avoir forcément besoin de connaissances techniques. Un projet soutenu par Google.

Google uProxy

Google vient de faire un nouveau pas dans sa lutte contre la censure en présentant un outil très prometteur qui sera prochainement distribué sous la forme d’une extension pour Firefox et Chrome. uProxy, c’est son nom, n’a qu’une seule ambition : favoriser le partage entre les internautes. Attention, car il n’est pas ici question de se refiler des films et des séries sous le manteau. En réalité, cette solution va surtout permettre aux internautes d’accéder à des ressources non permises dans leur pays.

uProxy a été développé par des chercheurs de l’université de Washington, en partenariat avec la Brave New Software dans le cadre du répertoire des idées de Google. Si vous ne la connaissez pas encore, sachez simplement que cette plateforme connecte les internautes pour leur permettre de travailler sur des projets divers et variés. Souvent, il s’agit de répondre à une problématique précise, par la sacro-sainte voix de la technologie.

Le partage est donc au coeur de ce projet. Il ne s’agit cependant pas de partager des fichiers, mais plutôt de partager sa connexion internet et de l’ouvrir à ses amis, à ses contacts, pour qu’ils puissent accéder aux ressources de leur choix, sans aucune limitation lié à leur localisation. uProxy se positionne donc un peu comme le uTorrent du proxy. Grâce à lui, les internautes chinois pourront se rendre sur des pages bloquées dans leur pays en s’appuyant sur notre connexion, et les européens en feront de même avec Netflix, et tous ces sympathiques services qui ne sont disponibles qu’aux Etats-Unis.

Tout n’est pas parfait pour autant. Comme certains d’entre vous le savent peut-être, nous sommes tous responsable de l’usage qui est fait de notre connexion. Si nous ouvrons la porte à une personne et que cette dernière en profite pour commettre des actes répréhensibles, alors nous serons tenus pour responsables.

Ceci étant, malgré ce bémol, uProxy n’en reste pas moins un beau projet et c’est précisément ce qui m’a poussé à le porter à votre connaissance.

Via


4 commentaires

  1. Très comique quand on sait que Google Music bloque les accès sur base de la localisation…

  2. Si ca pouvait se populariser afin que la censure mondiale cesse… Car tu cites la Chine, mais crois-moi la France censure tout autant que la Chine, ce ne sont que les sujets de censure qui changent. Alors les médias font bien leur travail, ils nous pointent du doigt la Chine, l’Iran, la Corée du Nord,… qui censurent des choses qui nous paressent non censurable, mais ces memes pays sont choqués quand ils voient que la France censure l’humour, le telechargement,…
    Donc non, ca ne servira pas aux occidentaux que pour acceder a Netfix et autres, mais bien de libérer les pays de la censure constante de ces gouvernants et lobbys.

  3. @Nico : Google n’a pas toujours eu une attitude très clean, c’est certain. Ceci étant, je trouve que ce projet a au moins le mérite d’ouvrir des perspectives.

    @JiaJo : Tu n’as pas tort, effectivement. Toutefois, la France n’a pas mis en place de filtres pour l’accès aux contenus diffusés sur le web. Tout ce que notre gouvernement a fait, c’est de « protéger » les ayants-droits en mettant en place un dispositif légal (et inutile, mais cette remarque n’est que pure subjectivité :p).

  4. @Nico Ce sont les ayants droits qui imposent à Google Deezer et tout autre service de streaming le blocage géographique.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
[Vidéo] Les Héros du Web n°4 : Le Jeu Vidéo aux frontières du réel

Ce nouvel épisode des Héros du Web est consacré aux Jeux Vidéo. De Microsoft, à AMA, en passant par ePawn,...

Fermer