Google utilisera les pages mobiles accélérées dès l’année prochaine

Dès l’année prochaine, certains résultats de recherche seront des « pages mobiles accélérées ».

Smartphone mobile pixabay internet web

Après que Facebook ait annoncé ses Instant Articles, Google a dégainé le framework AMP ou Accelerated Mobile Page, une technologie sans javascript qui, en limitant les fonctionnalités des pages web, permet de faire en sorte que celles-ci se chargent très rapidement sur mobile.

Le projet AMP a été annoncé au mois d’octobre et si, à ce jour, il est déjà possible pour tout le monde d’utiliser ce framework pour optimiser ses pages (le projet étant open source), Google, lui, va commencer à rediriger les utilisateurs de son moteur de recherche sur mobile vers ces pages accélérées à partir du début de l’année prochaine.

Cette information arrive un peu au bon moment puisque les Instant Articles de Facebook viennent d’être lancés en France. En effet, dès aujourd’hui, le Parisien (d’autres médias ont déjà prévu de suivre) va proposer quelques articles sous ce format.

Pour rappel, les Instant Articles sont hébergés sur l’application de Facebook et contrairement aux pages web sur mobile, ils se chargent quasi-instantanément, ce qui permet aux éditeurs d’espérer plus d’audience (mais on peut considérer que le trafic reste sur l’appli Facebook).

Les pages AMP de Google, quant à elles, sont des pages web qui ne contiennent pas de code javascript écrit par leurs créateurs. Cependant, malgré les nombreuses restrictions, une page AMP peut être monétisée avec de la publicité. Dans une publication de blog, il est expliqué que le projet travaille déjà avec Outbrain, AOL, OpenX, DoubleClick et AdSense afin d’améliorer les interactions des utilisateurs avec la publicité. De plus, les pages AMP permettent aux éditeurs d’utiliser des services d’analyse de trafic comme Nielsen, ClickTale ou Google Analytics. Et aujourd’hui, ce format de page mobile accélérée est déjà utilisé (ou testé) par plus de 40 (grands) médias du monde entier tandis que d’autres ont déjà exprimé leur intérêt.

D’après ce que j’ai vu en ouvrant quelques pages AMP, celles-ci se chargent effectivement très vite (en tout cas, aussi vite que les Instant Articles de Facebook). Cependant, il reste encore à savoir si ce format va satisfaire les éditeurs. N’oublions en effet pas que contrairement aux Instant Articles de Facebook, une page AMP est une page web simplifiée qui n’est donc pas à l’abri des bloqueurs de publicités sur mobile.

(Source)


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Les ventes de la PlayStation 4 viennent de dépasser les 30 millions d’unités

Avec 30 millions de consoles next gen vendues, Sony confirme son leadership sur le marché.

Fermer