Google va faire un grand ménage sur le Play Store

La firme de Moutain View exige à certaines applications d’avoir des politiques de confidentialité valides, sous peine d’exclusion du Play Store.

Google a enfin décidé de mettre un peu d’ordre sur sa boutique. Et d’après The Next Web, sa prochaine opération sur le Play Store pourrait affecter des millions d’applis.

Récemment, la firme Mountain View a commencé à avertir les développeurs. Et pour beaucoup d’entre eux, le problème serait l’absence de politiques de confidentialité appropriées.

« Google Play exige aux développeurs de fournir un politique de confidentialité valide lorsque l’application demande ou utilise des données sensibles, et des informations sur l’appareil. Votre application demande des permissions sensibles (ex : la caméra, le microphone, les comptes, les contacts ou le téléphone) ou bien des données d’utilisateur, mais n’inclut pas de politique de confidentialité valide », aurait écrit Google à certains développeurs.

La société américaine donne jusqu’à 15 mars pour se conformer sinon, il envisage de recourir à des « actions administratives » afin de réduire la visibilité des applis concernées ou même de les bannir du Play Store.

Cette mesure va sûrement faire disparaître des applications abandonnées par leurs développeurs, tandis que d’autres sont peut-être en train de faire nécessaire pour sauver leurs applis de la purge. Mais il semblerait aussi que des créateurs d’applis y trouvent leurs comptes. C’est le cas, par exemple, du développeur de l’application Hip Hop Ninja. Cité par The Next Web, ce dernier affirme qu’il s’agit d’une décision « fantastique », dans la mesure où cela va éliminer des applications zombies ou indésirables et permettre à ses titres de gagner en visibilité dans les résultats de recherche.

(Source)


Nos dernières vidéos

Un commentaire

Répondre

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Pokémon Go pense à votre Saint valentin
Un spécial Saint Valentin pour Pokémon Go

Les éditeurs du jeu Pokémon GO semble avoir compris que pour conserver l’intérêt des joueurs, il fallait être au plus...

Fermer