Google va pénaliser les sites malveillants récidivistes

La firme de Mountain View fait preuve de plus de fermeté vis-à-vis des sites qui injectent des malware.

les-sites-malveillants-signales-par-google

Depuis 2005, Google protĂšge les internautes des menaces provenant des sites web qu’ils consultent, via une fonctionnalitĂ© appelĂ©e Safe Browsing. En substance, lorsqu’un site web peut ĂȘtre dangereux pour l’internaute (comme ceux qui injectent des malware ou qui installent des logiciels Ă  l’insu de celui-ci) Google affiche un avertissement et empĂȘche mĂȘme l’accĂšs au site.

Ce dispositif a cependant ses limites

En effet, des webmasters ont trouvĂ© une astuce pour contourner les rĂšgles de Google. Lorsque leurs sites sont identifiĂ©s comme malveillants par Safe Browsing, ils se conforment aux rĂšgles de la firme de Mountain View et demandent une vĂ©rification. Une fois que l’avertissement de Google est levĂ©e, ils rĂ©activent les fonctionnalitĂ©s malveillantes, jusqu’à ce qu’elles soient de nouveau dĂ©tectĂ©es.

Afin d’éviter ces abus, Google va cependant maintenant pĂ©naliser cette pratique. « A partir d’aujourd’hui, Safe Browsing va classer ces sites comme des ‘rĂ©cidivistes’ », lit-on dans un billet de blog. Si un site malveillant rĂ©cidiviste est dĂ©tectĂ© par Google, la firme va bloquer l’accĂšs Ă  celui-ci pendant 30 jours, mĂȘme s’il se conforme de nouveau aux rĂšgles de sĂ©curitĂ©. Cependant, Google indique aussi que les sites web qui ont Ă©tĂ© piratĂ© ne seront pas affectĂ©s par cette mise Ă  jour de la fonctionnalitĂ© Safe Browsing.


RĂ©pondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
RDC boutique Orange Opéra
La nouvelle boutique Orange OpĂ©ra : un immense « smart store » qui soigne l’expĂ©rience client

Orange a vu les choses en grand pour sa nouvelle boutique Ă  Paris.

Fermer