Google : vers le lancement de l’offre Fiber en France ?

Selon Fleur Pellerin, Google Fiber pourrait arriver très prochainement en France.

Google Fiber pourrait arriver prochainement en France

Google est très connu pour son moteur de recherche, ou même pour son service de courrier électronique, mais le géant américain a considérablement diversifié son activité au fil des années. En juillet 2012, il a ainsi levé le voile sur une nouvelle offre très intéressante, une offre nommée Google Fiber et qui marque l’arrivée de la firme sur le marché des FAI. Intéressant, mais il y a mieux encore car si l’on en croit Fleur Pellerin, cette offre pourrait prochainement sortir des frontières américaines, pour arriver dans l’hexagone.

Google Fiber n’est actuellement disponible que dans quelques villes américaine, des villes comme Austin, Kansas City ou encore Provo. Tous les américains ne peuvent donc pas profiter de l’offre, une offre qui se décline en trois forfaits distincts, consultables à cette adresse :

  • Forfait « Free Internet » : Il s’agit du forfait de base, qui propose des débits limités n’excédant pas les 5 Mbps en bande passante descendante et les 1 Mbps en bande passante ascendante. S’il est proposé gratuitement aux internautes, les frais de mise en service s’élèvent à 30$.
  • Forfait « Gigabit Internet » : Le forfait intermédiaire, qui n’inclue que l’offre de type fibre, avec 1000 Mbps en débit descendant et ascendant. Le prix de l’abonnement est fixé à 70$ par mois, avec les mêmes frais de mise en service que pour le forfait de base.
  • Forfait « Gigabit + TV » : Le forfait de luxe, et donc le plus cher de l’offre. Facturé 120$ par mois (+ 30$ de frais de mise en service), il regroupe l’offre de type fibre ainsi qu’un accès à plus de 200 chaines en haute définition.

Si l’on en croit les déclarations faites par Fleur Pellerin à l’occasion d’une commission dédiée aux affaires économiques, commission datée du 1er octobre dernier et disponible à cette adresse, alors Google envisagerait d’étendre son offre à d’autres pays, et notamment à la France.

Difficile évidemment d’en savoir plus sur la question. Si Fleur Pellerin a rencontré le vice-président et directeur financier du groupe plus tôt dans l’année, Google n’a pas souhaité commenter l’intervention de notre ministre. En réalité, la firme s’est contentée de rappeler que le projet Google Fiber devait s’inscrire dans la durabilité, et qu’il se fera étape par étape.

Quoi qu’il en soit, ce sont désormais nos propres fournisseurs d’accès qui doivent être sur le pied de guerre. Et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les internautes. Un marché fortement concurrentiel est toujours plus intéressant pour les consommateurs, et le très haut débit ne fait certainement pas exception à la règle.

Via


9 commentaires

  1. Je n’ai rien contre Google et je pense que l’investissement dans la fibre est un bonne chose, peut importe qui me connecte, mais juste histoire d’être un peu con, je trouve que Google devient d’une puissance à faire flipper !
    Mon moteur de recherche : Google.
    Mon agenda : Google.
    Ma boîte mail : Gmail.
    Mes vidéos : youtube.
    Ma futur voiture : Google car 😀

  2. Oula je pense que notre cher ministre prend un peu d’avance. Cela m’etonnerais que Google vienne en France avant d’avoir couvert au minimum les Etats-Unis (ce qui ne sera pas le cas avant un certain nombre d’années) deplus si on suit l’experience Google, ils auraient plus tendance a aller, une fois les etats-unis connectés, chez leur cousin en Grande bretagne, et apres la France serait pensable. Donc la on parle d’une dizaine d’années je pense. Deplus aujourd’hui l’internet Francais est parmis les plus avancés au monde d’un point de vue prix/performance, donc des prix de 120€/mois (la celebre conversion euro/dollard a l’americaine) pour avoir internet et la télé, alors qu’aujourd’hui on peut avoir la meme chose avec Free par exemple a 30 €… je doute fortement.

  3. @JiaJo, tu as clairement raison a $120 / mois, ils n’auront pas d’abonnés. Ca marche aux US vu que le marché est completement morcellé.

    Bravo a presse citron et son équipe. Je me suis fait encore avoir avec un titre accrocheur. genre : Lancement de l’offre…

  4. Pour ce débit montant, je suppose qu’ils tirent la fibre à l’appartement et non à l’immeuble, comme le fait free.
    Tu as des infos là dessus, sur ce qu’ils ont comme infrastructure aux US ? S’ils comptent mettre en place leur réseau en France ou utiliser celui existant ?

  5. Notre cher ministre va très vite en effet, sur le terrain, les choses ne peuvent aller si simplement malheureusement. Google prend en tout cas du marché dans différents secteur et ça va continuer. C’est une très grosse machine dont il faut se méfier …

  6. C’est même plus que 120$ / mois …. car faut rajouter les taxes/fees , fameuses taxes que les ricains ont l’habitude de payer seulement à la caisse . Et en gros c’est comme si on rajoutait notre TVA (mais tout dépend l’état il me semble) …. donc ce serait limite 150$ voir peut etre plus ….

    cf site de google fiber :
    « $120/mo
    + taxes & fees
    + $30 construction fee »

  7. @TG : C’est vrai qu’il y a de quoi donner le tournis…

    @JiaJo : Tout pareil que toi. ^^

    @Press : D’où le point d’interrogation à la fin du titre de l’article…

    @San A : Aucune donnée technique pour le moment, on ne sait même pas si Google envisage réellement de lancer Fiber en France.

    @Ju’ : A chaque pays son modèle économique, Google s’adapterait sans problème au notre.

  8. En même temps pour ceux qui veulent la télé incluse dans leur forfait, celui de google est à l’ouest par rapport à ce qui se fait chez nous, dans la mesure où je doute qu’un particulier lambda est vraiment besoin d’un gigabit.
    Après pourquoi pas.
    Par contre l’offre « Free Internet » peu faire mal à beaucoup d’opérateur chez nous si elle arrive ici.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
montre connectée inspecteur gadget
Est-ce que la montre Samsung Galaxy Gear est futuriste ou obsolète ?

Samsung a lancé plusieurs publicités pour sa montre connectée Galaxy Gear. Les spots TV démontrent à quel point le concept...

Fermer