Google : vers un référencement favorable aux sites web cryptés ?

Avis aux spécialistes du SEO. Google envisagerait d’inclure le cryptage dans les paramètres de son algorithme de moteur de recherche.

Google Search Pixabay

Google a une position dominante sur le web dans de nombreux pays et il a le pouvoir de forcer de nouvelles tendances sur le net. Par exemple, si celui-ci affirme que son algorithme tiens en compte la notoriété sur les réseaux sociaux, tous les référenceurs vont se ruer dans une course aux abonnés sur Twitter et Facebook, pour avoir de meilleurs positionnements. En  revanche, s’il affirme le contraire, les webmasters vont donner moins de poids à ces plateformes.

Dans son algorithme, Google prend de très nombreux paramètres en considération pour classer les pages sur ses résultats de recherche, dont certains sont encore secrets. Parmi ceux qui sont connus ou admis, il y a la présence de liens entrants, la notoriété, la qualité du contenu, l’absence de codes malveillants, etc. A tout cela pourrait s’ajouter le cryptage.

En effet, d’après une source du Wall Street Journal, Matt Cutts, qui est le responsable de l’équipe Google Webspam, aurait déjà évoqué en privé l’intérêt pour Google d’opérer ce changement. Néanmoins, les discussions en seraient encore à un stade initial et si changement il y a, il ne devrait pas arriver de sitôt. Pour le moment, Google a déclaré qu’il n’a encore, pour le moment, rien à annoncer sur ce propos.

Dans tous les cas, un tel changement  contraindra plusieurs sites à adopter de nouveaux standards afin de rester dans la course du SEO. Bien évidemment, les experts en sécurité et les défenseurs de la vie privée se réjouissent de cette nouvelle, même si il s’agit encore de spéculations.

Google lui-même, fait partie des géants du web favorables à l’utilisation de cryptage. Bien avant Yahoo, la firme de Mountain View a adopté le SSL sur son service de courrier électronique Gmail.

Néanmoins, la confiance en ces fameux cryptages a été ébranlée suite à la découverte de la faille Heartbleed, qui affectait Open SSL.

(Source)


Nos dernières vidéos

12 commentaires

  1. « Google lui-même, fait partie des géants du web favorables à l’utilisation de cryptage. Bien avant Yahoo, la firme de Mountain View a adopté le SSL sur son service de courrier électronique Gmail.

    Néanmoins, la confiance en ces fameux cryptages a été ébranlée suite à la découverte de la faille Heartbleed, qui affectait Open SSL. »

    Bon avouez, c’est pour troller ca non ?

  2. Setra

    Salut Matt et Pachanka. Vous avez raison, c’est chiffrement et chiffré qui sont acceptés par l’académie (petite recherche). Même si il est assez courant de lire cryptage ou crypté, on essaiera de se plier aux règles. Merci de l’avoir signalé en tout cas.

  3. Euh mais c’était un poisson d’avril ça. Comment pouvez-vous reprendre cette info sans vérifier ?!?

  4. Ah non je viens de me rendre compte que vous n’aviez pas repris cette info là désolée Setra 🙂

    https://www.facebook.com/WebRankInfo/posts/10152309585193958

    Sinon oui, l’autre info n’est pas un poisson d’avril mais ne booste rien au niveau SEO non plus 🙂
    http://www.seroundtable.com/ss.....16609.html

    Bonne journée.

  5. Bonjour ,
    Effectivement, je suis d’accord avec vous, car depuis que j’ai commencé le travail du référencement sur un site avec un certificat SSL j’ai trouvé une grande facilité dans le positionmemnt du site auprès du moteur rechercher dû google, je pense c’est le temps maintenant pour faire la migration vers un certificat SSL pour avoir un bon référencement . 😉

  6. Cet article est très instructif (un véritable scoop, si l’information de Matt Cutts est confirmée)

    Concernant le cryptage SSL, il s’agit d’une bonne nouvelle pour les internautes, puisque leurs informations seront sécurisées.

    Par contre, cette déclaration de Matt Cutts (LA parole d’évangile de Google) vient considérablement affecté le travail des référenceurs et de leur agence de référencement comme web alliance qui devra revoir ses techniques de référencement pour avoir des bons résultats.

    Bref, encore une technique de Google, pour pousser les agences de référencement à porter davantage d’efforts sur l’achat de mots clés sur Google AdWords…

  7. De toute façon Google et sa position ULTRA monopolistique, son racket organisé via les liens Google Adwords qui plombent les budgets des PME, il faudrait peut-être stoper ces abus une bonne fois pour toutes.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
L’application de transfert d’argent TransferWise débarque sur Android

L’application TranfertWise, qui vous promet d’économiser sur les transferts d’argent internationaux, débarque sur Android.

Fermer