Google voudrait faire pression sur les constructeurs qui ne mettent pas leurs smartphones Android à jour rapidement

Bloomberg évoque un classement des constructeurs en fonction de leurs réactivités.

Un smartphone Samsung

Jusqu’à présent, j’utilise encore un smartphone Android et je ne me sers réellement d’un iPhone que pour tester des applications. Mais il y a une chose qui pourrait me convaincre de migrer d’Android à iOS, ce sont les mises à jour.

Aujourd’hui, 84 % des terminaux sous iOS tournent sous la version la plus récente du système d’exploitation. Pour Android, seulement 7,5 % des terminaux sont sous la version Marshmallow. Ce problème est dû au modèle économique de Google. En effet, exception faite des appareils de la gamme Nexus, les smartphones Android ne sont pas conçus et fabriqués par Google, mais par ses entreprises partenaires, comme Samsung, LG ou Sony. Et l’ennui, c’est que ce n’est pas Google qui les met à jour, mais ces constructeurs (parfois ça passe aussi par les opérateurs). Ces derniers, qui doivent encore adapter les dernières versions d’Android à leurs produits, ne sont pas toujours très réactifs.

Prenez l’exemple de Samsung. Android Marshmallow est sorti fin septembre 2015 avec les Nexus 5X et Nexus 6P. Pourtant Samsung n’a « annoncé » ses mises à jour vers cette version pour les Galaxy S6 et S6 Edge qu’en février 2016. D’ailleurs, Samsung a déjà été poursuivi par un groupe de défense des consommateurs aux Pays-Bas à cause de son manque de réactivité concernant les mises à jour Android.

Vers un classement des constructeurs en fonction de leurs réactivités ?

Actuellement, une rumeur qui circule sur la toile évoque un projet de Google de mettre ne place un classement des constructeurs en fonction de leurs réactivités. Celle-ci a été lancée par le site Bloomberg, qui cite une source proche du dossier. « L’unité d’Alphabet Inc. est aussi sur le point d’hausser le ton, en élaborant un classement qui pourrait mettre la pression pour que certains constructeurs aient un meilleur comportement », lit-on.

Bien entendu, comme je l’indiquais plus haut, il ne s’agit pour le moment que d’une rumeur. Mais si celle-ci s’avérait fondée, un tel classement fera un grand bien à l’écosystème Android.

Par ailleurs, Google a déjà fait quelque chose pour qu’Android N, la prochaine version de son OS mobile, arrive plus tôt chez les consommateurs. En effet, au lieu de sortir la version preview de celle-ci lors de sa conférence I/O 2016, la firme de Mountain View l’a rendu disponible plus tôt, afin d’en accélérer le développement.

Et d’autre part, un développeur a récemment découvert quelques indices dans cette preview qui suggèrent que Google pourrait diviser son OS en deux parties : une dont les mises à jour dépendront directement de Google, et une autre, moins sensible, qui sera gérée par les constructeurs.

(Source)


3 commentaires

  1. J’ai compris l’article, mais je crois qu’il y a une petite coquille à la fin :
    « une dont les mises à jour dépendront directement du constructeur, et une autre, moins sensible, qui sera gérée par les constructeurs. »

  2. C’est bien de se précipiter sur les mises à jour chez Apple, mais quand on voit les gros beugs comme l’appareil qui se bloque, je préfère rester sur mon ancienne version d’Android.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Crédit : Facebook
Le Live de Facebook arrive sur les PC sous Windows 10

Une autre bonne raison de migrer vers la nouvelle version de Windows ?

Fermer