« Gravity », dans l’espace personne ne vous entendra crier

Le prochain film de Alfonso Cuarón devrait rendre l’espace et le vide infini un peu moins merveilleux à nos yeux.

L’espace a toujours fait rêver l’être humain. Les possibilités qu’il offre, les nombreuses découvertes faites tous les jours, le fantasme de la vie extraterrestre, la conquête intergalactique… tous ces éléments nous donnent l’envie, une fois dans notre vie, d’aller se promener dans le vide infini pour voir, de nos propres yeux, notre minuscule planète Terre et tout ce qui nous entoure.

Le ‘vide infini’, c’est bien le mot. Car n’oublions pas que l’espace est constitué de vide et est dépourvu d’oxygène empêchant les sons de circuler et les humains de respirer. C’est bien là ce que le réalisateur Alfonso Cuarón à décidé de nous rappeler avec son film « Gravity ».

Gravity

Le synopsis est le suivant : un ingénieur médical (Sandra Bullock) voyage dans l’espace pour la première fois. Elle est accompagnée d’un astronaute vétéran (Georges Clooney). Après un accident, les deux personnages sont attachés ensemble et projetés dans le vide infini. Toute l’histoire tourne autour de ces deux protagonistes à la dérive dans le néant, des internautes y voient une forte similarité avec le film Open Water (même histoire mais dans l’eau et en tenue de plongée).

La vraie question est : ce film va-t-il réussir à nous tenir en haleine sur un postulat aussi faible ? Pour l’instant, il semble difficile de répondre à cela, seul un trailer a été diffusé. Le film sortira le 4 Octobre, nous verrons donc si le réalisateur a su jouer sur la psychologie et la tension pour faire quelque chose d’intéressant ou si l’ennui prendra le pas sur le divertissement. Et vous, ce film vous emballe-t-il ?

Vous pouvez visualiser le trailer publié hier.

(source)


8 commentaires

  1. Dans Open water, les deux protagonistes peuvent respirer hors de l’eau. Ici, la réserve d’air est limitée. Si c’est aussi haletant que Buried, je veux voir…

  2. « ce film va-t-il réussir à nous tenir en haleine sur un postulat aussi faible », bah, on a bien réussi à nous faire tenir 1H30 avec des mecs enterrés dans un boîte, ou des personnes enfermées dans un ascenceur alors 2 personne « enfermées » dans l’espace… même pas peur 😉

  3. oups … deux « personnes »

    D’ailleurs je réitère la demande pour pouvoir éditer/modifier nos propres commentaires ne serait-ce que pour corriger les fautes… un jour peut-être ?

  4. « …Car n’oublions pas que l’espace est constitué de vide et est dépourvu d’oxygène empêchant les sons de circuler et les humains de respirer ». Correction : nous respirons de l’air dans lequel il y a à peine 20% d’oxygène. C’est donc aussi dans l’air que le son se propage.

  5. « Car n’oublions pas que l’espace est constitué de vide et est dépourvu d’oxygène empêchant les sons de circuler et les humains de respirer. »
    Correction : on respire de l’air, pas de l’oxygène (l’air est constitué, entre autre, de 20% d’oxygène seulement…) Et donc, c’est dans l’air que le son se propage.

  6. luckygulli

    De toute façon le scénario, franchement, je crois plus que ce soit ce qui compte maintenant… On peut faire un bon film en parlant de n’importe quoi, et un mauvais film en traitant de sujets réfléchis…

  7. Le synopsis à l’air très simple, mais cela n’en fait pas forcément un mauvais film. Le trailer donne envie en tout cas !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
waze-facebook
Facebook serait sur le point de racheter Waze pour 1 milliard de dollars

Waze, l'application de navigation GPS au contenu généré par ses utilisateurs, aurait reçu une offre d'un milliard de dollars en...

Fermer