Guy Fawkes Day : les Anonymous prévoient d’attaquer Facebook aujourd’hui

Le groupe « d’hacktivistes » Anonymous pourrait attaquer Facebook aujourd’hui à l’occasion du Guy Fawkes Day. Une menace qui vise en fait Zynga sur fond de plan de suppressions de postes.

Les Anonymous avait déclaré qu’ils s’en prendraient à Facebook le 5 novembre 2011. Il ne s’était finalement rien passé il y a un an. Mais les Anon réitèrent leurs menaces cette année avec toujours comme date symbole le 5 novembre qui célèbre la Guy Fawkes Night.

Le collectif n’a bien entendu pas expliqué comment il comptait rendre inaccessible Facebook même si on pense bien entendu à des attaques par déni de service (DDoS). La semaine dernière déjà, un membre des Anon clamait avoir attaqué ainsi Facebook. Un porte-parole de la société s’était toutefois empressé de démentir cette insinuation en précisant qu’un changement d’adresses DNS (dans le cadre de tests d’optimisation) était à l’origine des problèmes rencontrés dans le monde entier pour atteindre le site en fin de semaine.

Cette fois-ci, c’est Zynga qui est visé par les Anonymous. La société qui propose des jeux sur le Social Network est en pleine déconfiture et a annoncé la suppression de 1 000 postes. C’est précisément ce qui lui est reproché. Les Anon prétendent avoir eu accès à des documents internes à Zynga en provenance de ses hauts cadres. Selon eux, il est clair que plan de licenciement cache en fait une « Ã©vasion » des activités du groupe à l’extérieur des Etats-Unis. Toujours selon le groupe de hackers, Zynga aurait suffisamment de réserves financières pour affronter les actuelles turbulences et maintenir les emplois.

Les Anonymous utilisent un masque de Guy Fawkes (plus exactement à l’effigie du personnage de V dans le film V pour Vendetta) pour manifester dans la rue mais aussi comme symbole de leurs activités. L’échec de la conspiration de Guy Fawkes est célébrée outre-Manche chaque 5 novembre depuis 1605 lors de la Guy Fawkes Night (appelée aussi Guy Fawkes Day).

(source)


6 commentaires

  1. Un article qui ne cite pas de source, surtout concernant les Anonymous, c’est quand même un gros gros fake.

    Ils ont expliqué plusieurs fois leur position vis à vis de Facebook et Twitter…

  2. Est-il techniquement possible de faire tomber un site aussi énorme que Facebook ? Quelles peuvent être les répercussions au niveau mondial ? On a vite le vertige quand on se met à réfléchir aux conséquences éventuelles.

  3. Le pure exemple du titre racoleur volontairement erroné pour appâter…
    un Fake réchauffé ou une mauvaise interprétation d’une vrai news….
    Mais en tout cas avec le tas de pubs qu’il y a sur cette page ça doit valoir le coup….

    PS : j’ai posté ce commentaire car sois disant j’ai pas assez de couilles pour le faire ….
    PPS : voici un commentaire que j’ai laissé sur G+ qui n’a certes qu’un but racoleur : « ouais bof, presse-citron , 9 fois sur 10 ils chient à côté de la cuvette …. »
    à bon entendeur .
    PPPS : ok critiqué c’est facile, mais celui qui écrit doit apprendre à en tirer des leçons ….

  4. ah tiens donc, il parait que j’ai pas de courage, mais si on veut donner son avis négatif on se fait bloqué sur G+ par le rédacteurenchefissime…

    hummmm ok…. belle preuve de courage et d’ouverture d’esprit ….

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Otterness_Frog_Screenshot
Google : terminés les fonds d’écran personnalisés à partir du 16 novembre

A compter du 16 novembre, Google ne permettra plus aux utilisateurs d'utiliser leur fond d'écran personnalisé sur sa page d'accueil.

Fermer