High Tech : le clavier d’ordinateur le plus fin du monde [Vidéo]

Des scientifiques britanniques ont mis au point un clavier d’ordinateur de 0.5 millimètres d’épaisseur, qui serait le plus fin jamais créé : l’épaisseur d’une feuille de papier.

Selon la compagnie Cambridge Silicon Radio, son nouveau périphérique serait actuellement le clavier le plus fin jamais créé. Ne mesurant pas plus de 0.5 millimètres (aussi fin qu’une feuille de papier), celui-ci peut facilement transformer toutes les surfaces planes et solides en un clavier opérationnel.

Les usages possibles sont nombreux. Outre l’aspect esthétique, il permettrait une économie d’espace considérable et une réduction de l’encombrement pour les appareils portables. De plus, le périphérique est sans fil et pourrait aussi être utilisé avec les smartphones ou les tablettes.

Outre la saisie de texte, via les touches AZERTY (ou plutôt QWERTY ?), le clavier peut aussi permettre des gestes plus complexes comme le « swipe » ou encore le « pinch-to-zoom ». Mais ça ne s’arrête pas là. Il pourra aussi être utilisé avec un stylet pour de l’écriture manuscrite.

Grâce à sa finesse, le clavier de CSR peut être rangé dans la housse d’une tablette, ce qui le rendra très pratique. La technologie sans fil utilisée permet au hardware de se connecter aux récents smartphones d’Apple et aux PC sous Windows 8, via le Bluetooth. Le temps de réponse serait inférieur à 12 millisecondes.

Comme toute l’électronique est « imprimée », il sera facile de créer différents formats qui seront mieux adaptés aux appareils avec lesquels le périphérique sera associé. Le clavier de CSR a été présenté lors de l’IFA 2013, à Berlin. Pour le moment, on ne sait pas quand est-ce-que le clavier le plus fin du monde sera commercialisé, ni à quel prix.

A propos de CSR

En 2012, cette société spécialisée dans les semi-conducteurs a cédé certaines de ses branches (connectivité d’appareils mobiles, GPS, etc.) au sud-coréen Samsung Electronics pour une somme de $310 millions.

(Source)


7 commentaires

  1. Ce clavier aura vraiment un vrai succès, il est ergonomique , très fin il peut être rangé avec la tablette , c’est ce qui le rend très pratique, surtout bien pour les utilisateurs d’IPad. un vrai coup de génie.

  2. Reste deux défauts:
    Рpas de retour de force physique pour savoir si la touche a bien ̩t̩ appuy̩e ou pas. (les smartphones peuvent utiliser leurs vibreur)
    – pas de forme en 3d permettant de détecter via les doigts la position des touches pour s’ajuster sans avoir à regarder son clavier.

  3. S’il n’y a pas un minimum de sensation sous les doigts et donc de relief, je vois mal l’intérêt de la chose. Car je me souviens avoir vu il y a quelques années, un clavier projeté sur n’importe quelle surface. Séduisant, mais peu pratique car générateur de nombreuses erreur de frappes.

    Je ne saisis pas pourquoi des gens dont c’est le métier ne comprennent pas ça. Ou alors ils comprennent bien mieux que moi et ce truc fera un carton. Personnellement, je n’y crois pas. Pourquoi ne pas concéder quelques millimètres d’épaisseur pour avoir une vraie sensation de touches sous les doigts ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Xbone : le pseudo officiel de la Xbox One de Microsoft

Très utilisée par les joueurs et les médias, la contraction Xbone du nom de la Xbox One pourrait devenir officielle....

Fermer