Hollywood est déterminé. Mais Popcorn Time résiste

La MPA a réussi à faire fermer un autre fork de Popcorn Time. Mais cette fermeture n’a duré que quelques heures.

Popcorn Time a

Il y a quelques semaines, la MPAA, une organisation qui regroupe les principaux studios d’Hollywood, revendiquait la fermeture de popcorntime.io, le site qui propose le principal fork du logiciel open-source Popcorn Time, qui était soutenu par les créateurs du logiciel original et que Google favorisait via son algorithme.

Mais quelques temps après la fermeture de popcorntime.io, une autre version, proposée sur le site popa.cr, a commencé à se faire connaitre sur le site communautaire Reddit.

Et bien entendu, les ayants droit n’ont pas attendu longtemps pour intervenir. Ainsi, un avis a été envoyé à l’opérateur du site popa.cr, lui demandant de cesser ses activités illégales. « Cet avis vous oblige à immédiatement (dans les prochaines 24 heures) prendre des mesures efficaces pour mettre fin et prévenir d’autres atteintes aux droits d’auteur », lit-on.

Après avoir mûrement réfléchit, le propriétaire de ce fork de Popcorn Time a décidé de fermer son site. Mais au lieu de tout abandonner et d’effacer les données, celui-ci a eu l’idée de vendre popa.cr à une autre personne.

De ce fait, le site est de nouveau fonctionnel au moment où cet article est rédigé. Et en fin de compte, l’action des ayants droit n’aura eu comme effets que l’arrêt pendant quelques heures du site popa.cr.

Cependant, comme la MPAA semble déterminée à faire tomber Popcorn Time, celle-ci enverra certainement un avis au nouveau propriétaire de ce site.

Mais il pourrait de nouveau vendre popa.cr à une autre personne. Et personnellement, je ne peux m’empêcher de remettre en question l’efficacité de ces mesures répressives. Comme l’expliquait Gabe Newell, co-fondateur de Valve, « la perception du piratage est fondamentalement erronée. Le piratage est presque toujours un problème de service et non un problème de prix ».

(Source)


Nos dernières vidéos

Comments are closed.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Sony dément les rumeurs et affirme qu’il n’a pas l’intention de fabriquer ses propres processeurs

Le PDG de Sony vient de démentir deux rumeurs concernant l’avenir de sa division mobile.

Fermer