HTC 10 Evo : le haut de gamme venu du passé

HTC vient de lever le voile sur un nouveau terminal haut de gamme… qui semble venir du passé.

htc10evo

Le HTC 10 Evo, c’est son nom, profite d’une réalisation soignée, avec des lignes qui rappellent inévitablement le dernier porte-étendard de la marque. Il hérite ainsi d’un boîtier métallique aux lignes acérées.

L’ergonomie n’est pas aussi conventionnelle qu’on pourrait le penser. Comme Apple et Lenovo, HTC a effectivement choisi de faire l’impasse sur la prise casque.

HTC 10 Evo : des finitions soignées

Les boutons physiques habituels sont tous regroupés au même endroit, sur le flanc droit de l’appareil. Le constructeur taïwanais a placé un autre bouton en façade, sous l’écran. Il s’accompagne de l’inévitable lecteur d’empreintes digitales.

Esthétiquement parlant, le HTC 10 Evo en impose, c’est indéniable, mais la fiche technique de l’appareil est loin de suivre en revanche.

Rien à dire sur l’écran. Il atteint une diagonale de 5,5 pouces et il sera capable d’afficher du QHD et donc du 2560 x 1440. Le processeur, en revanche, nous vient tout droit du passé.

HTC a en effet opté pour un Snapdragon 810 et donc pour une puce datant de l’année dernière. Un choix surprenant, surtout avec tous les problèmes de chauffe rencontrés par les utilisateurs. Des problèmes de chauffe dont était victime le HTC One M9 par ailleurs.

Pour l’épauler, la firme a intégré 3 Go de mémoire vive. Comme souvent, l’espace de stockage dépendra du modèle choisi et le terminal se déclinera ainsi en deux variantes respectivement dotées de 32 et de 64 Go de stockage. Dans les deux cas, il sera bien évidemment possible de l’étendre à l’aide d’une carte micro SD, carte dont la capacité maximale pourra atteindre les 2 To.

Une fiche technique et un positionnement incompréhensibles

Niveau photo, HTC a opté pour un capteur de 16 millions de pixels couronné d’une optique stabilisée (28 mm) ouvrant à f/2.0 et pour une caméra frontale de 8 millions de pixels. Le terminal est certifié IP57 et il est doté d’une batterie de 3 200 mAh, avec un port USB Type-C pour couronner le tout.

Si ces quelques lignes vous rappellent vaguement quelque chose, c’est tout à fait normal car le HTC 10 Evo est une copie du HTC Bolt, proposé depuis peu chez l’opérateur américain Sprint. Toutefois, ce modèle-ci devrait être commercialisé en Europe.

Pour le moment, les prix européens n’ont pas été divulgués, mais l’appareil est proposé à 17 900 et à 19 900 dollars taïwanais, soit à quelque chose comme 527 ou 587 €. Eh oui, ça fait cher compte tenu de la puce embarquée.


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
google-chrome-plus-rapide-microsoft0
Google vous permet d’éviter la foule et propose un indicateur d’affluence en temps réel

Vous êtes du genre à éviter la foule et les heures d’affluence ? Google a pensé à vous (encore une...

Fermer