Huawei a écoulé 2,6 millions de P9 et fait un carton en France

Huawei peut avoir le sourire, le constructeur chinois a annoncé avoir écoulé 2,6 millions de P9 et P9 Plus en seulement six semaines.

Huawei a le vent en poupe

Troisième vendeur mondial de smartphones derrière Samsung et Apple, Huawei est devenu le symbole de ces marques chinoises qui veulent bousculer la hiérarchie. Le géant chinois a éjecté Microsoft du podium mondial,  ses ventes dépassent celles d’Apple dans son pays d’origine et le groupe ne cache pas son ambition. Pour preuve lors de la sortie du Huawei P8, son CEO Richard Yu avait expliqué qu’il n’acceptait de comparer son smartphone qu’à deux modèles, le Samsung Galaxy S6 et l’iPhone 6, les produits phares des deux leaders mondiaux.

Et si la marque fondée par un ancien colonel de l’armée populaire de libération il y a près de trente ans doit jouer des coudes avec Xiaomi sur le marché chinois, Huawei s’est démarqué des autres constructeurs chinois en visant le marché occidental et le haut de gamme. Une stratégie diamétralement opposée à celle de Xiaomi qui réserve toujours ses smartphones aux pays asiatiques mais qui portent ses fruits comme en atteste les derniers chiffres concernant les P9 et 9P Plus.

Le constructeur vient en effet d’annoncer qu’il avait vendu 2,6 millions de P9 et P9 Plus dans le monde soit une croissance de 130% par rapport aux ventes du P8 sur la même période. Des chiffres impressionnants pour Huawei qui revendique désormais 8,5% du marché mondial des smartphones.

Huawei a écoulé 2,6 millions de P9 et fait un carton en France

Le Huawei P9

En France, les ventes du P9 sont 1 000% plus importantes que celles du P8

Au total, 28,3 millions de smartphones Huawei ont été expédiés à travers le monde au 1er trimestre 2016 ce qui représente une augmentation de 64% sur un an. Dans son communiqué, la marque chinoise insiste sur ses très bons résultats en Chine (plus de 5 millions de pré-commandes en ligne pour le P9 en une semaine), en France, en Finlande et en Grande-Bretagne.

En France, Huawei annonce des ventes 1 000 % plus importantes pour son P9 par rapport à son prédécesseur le P8. Un score impressionnant qui se confirme dans toute l’Europe avec des ventes en hausse de plus de 400% en Pologne et en Finlande et plus de 300% en Grande-Bretagne, toujours par rapport au P8.

Rappelons que le constructeur réalise 70% de ses ventes en dehors de la Chine et que les chiffes annoncés concernent les six premières semaines de commercialisation des P9 et P9 Plus. Un troisième modèle, le P9 Lite est sorti plus récemment et pourrait également venir gonfler les chiffres de Huawei dans les prochains mois.

Qui peut résister à l’ascension de Huawei ?

Adoubé par Google qui l’a choisi pour son Nexus 6P et qui pourrait encore lui faire confiance pour son prochain smartphone, rien ne semble pouvoir arrêter l’ascension de la marque chinoise qui se donne 3 ans pour dépasser Apple et 5 ans pour Samsung.

Ambitieuse, la marque montre qu’elle n’a peur de rien et son pari n’a rien d’impossible. En effet, si le marché mondial des smartphones sature comme le montre les difficultés du numéro un Samsung malgré un certain regain en 2016 et de son dauphin Apple qui prévoit une année 2016 difficile, la firme a déjà annoncé une baisse historique des ventes d’iPhone, Huawei continue sa progression.

Huawei a écoulé 2,6 millions de P9 et fait un carton en France

Le Huawei P9 Plus

La marque a réalisé une année 2015 exceptionnelle et un premier trimestre 2016 tout aussi intéressant (+58,4 % sur un an) qui lui permet de consolider sa troisième place. Derrière, plusieurs constructeurs chinois affichent une progression importante (Oppo, vivo), grillant la politesse à Lenovo et Xiaomi… deux autres constructeurs chinois.

Ces marques, méconnues en Europe, devront toutefois confirmer en Asie avec l’exemple de Xiaomi qu’on surnomme l’Apple chinois et conquérir les marchés occidentaux à l’image de Huawei. En attendant, le constructeur du P9 sera peut-être devenu numéro un mondial…

(Source)

 

 

 


8 commentaires

  1. On dirait que tout le monde a oublié l’émission d’Elise Lucet, dénonçant l’emploi de jeunes enfants par Huawei, pour la fabrication de ses téléphones. En ce qui me concerne, je boycotte cette marque.

    • Thomas-Estimbre on

      Bonjour,

      Auriez-vous une source qui confirme que ces chiffres sont faux ? Je n’ai rien trouvé à ce sujet, ils proviennent du constructeur lui même mais je n’hésiterais pas à modifier l’article si ces chiffres sont erronés :).

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le Projet Google Loon
Google est accusé d’avoir volé le projet Loon

Au lieu de racheter Space Data, Google aurait volé sa technologie pour développer le projet Loon.

Fermer