Huawei P8 : “concurrent de l’iPhone 6 sinon rien !”

Dans les coulisses de la conférence annonçant le Huawei P8 : sur les pas d’un challenger.

Souvenez-vous.

Eté 2013. Mon premier vrai contact avec la marque Huawei lors de l’annonce du Ascend P6 à Londres.
Mon verdict avait été sans appel : impressionné par cette marque que je n’avais pas vu venir sur mes radars, Huawei allait définitivement compter dans le paysage du smartphone.
Mon pronostic avait été le suivant : si je n’avais jamais envisagé d’utiliser un smartphone de la marque… cela pourrait définitivement être le cas d’ici 2 ans si celle-ci poursuivait sur cette lancée.
Nous sommes deux ans plus tard : verdict avec le Huawei P8.

huawei richard yu P8 max

Huawei : une ambition de challenger non-dissimulée

Lorsque Richard Yu, CEO Huawei Consumer Business Group, monte sur la scène, c’est avec la volonté d’imposer son nouveau modèle comme une référence. Ne mâchant jamais ses mots, Richard Yu n’acceptera de comparer son P8 qu’à deux modèles : le Samsung Galaxy S6 et l’iPhone 6.
C’est dire si l’ambition de l’entreprise est forte : c’est en frontal direct avec les 2 leaders sinon rien.

Après tout, le dernier classement mondial des constructeurs de téléphones place Huawei à la troisième position après Samsung et Apple (que ce soit en nombre de téléphones vendus ou en parts de marché ; Source : Strategy Analytics). Une posture qu’ils veulent conserver, installer et –forcément– renforcer pour atteindre la première place du podium. L’image de marque n’est pourtant pas la même : un Apple conservant cette dimension très haut-de-gamme qui fait sa renommée.

huawei P8

Huawei mise sur le Premium, encore et toujours

“It’s all about premium”, lance Richard Yu, et cela pourrait constituer le plus court résumé de la conférence. Les équipes de Huawei expliquent ainsi avoir voulu que le P8 possède un design reconnaissable, iconique… et va “amener la beauté à un nouveau niveau” (“bring beauty to a new level”). Là on va clairement nuancer lourdement cette dernière citation du CEO, certes le dernier né de la marque est beau, mais aucune révolution ne va justifier cette envolée lyrique.

La stratégie de proposer un produit premium transpire pourtant belle et bien de tous les pores de ce smartphone. Le design d’abord, constitué à 94% de métal (le fameux “metal unibody” popularisé par Apple) lui offre une finition digne d’un iPhone. Mieux qu’un iPhone diront même certains, le 6 n’étant certainement pas le chef d’oeuvre de la marque.

Autre particularité, Huawei arrive à proposer un smartphone de 6,4mm, le rendant plus fin que les Samsung Galaxy S6 et iPhone 6. Même dans le nommage des couleurs disponibles, l’ombre d’un concurrent reste présente : mystic champagne, titanium grey, prestige gold et carbon black.

Vous allez me dire de lâcher la grappe à Huawei, puisque je vous donne l’impression de m’acharner sur les similarités avec Apple. Pourtant, je ne considère pas que ce soit une mauvaise stratégie de la part du géant chinois. Apple reste pour beaucoup le point de référence à partir duquel la comparaison se fera. En choisissant de montrer ses téléphones proches de l’iPhone… il profite de l’aura Premium de la marque, tout en possédant un avantage : le prix.

huawei P8

Le smartphone, vraiment “smart”

Une fois les grandes caractéristiques du Huawei P8 dévoilées, Richard Yu va égrener de nombreuses fonctionnalités propres à son téléphone.

La première souhaite vous permettre de retrouver votre téléphone quand vous ne savez plus où vous l’avez déposé chez vous. Ainsi, il vous suffira de prononcer les mots “okay emy” pour le réveiller, puis “Where are you?” (fonctionnalité prochainement traduite). Le téléphone se mettra à faire une musique joyeuse en disant “I’m here!”.

C’est une fonctionnalité toute bête… mais qui donne vraiment le sentiment que Huawei a observé ses clients pour offrir des solutions intelligentes à leurs petits problèmes de la vie de tous les jours.

Vous avez aussi une fonctionnalité présentée comme révolutionnaire… que l’on va de notre côté attribuer de l’adjectif “sympa”. Car si Huawei souhaite le présenter comme l’avenir de l’interaction avec le smartphone (la nouvelle révolution après le multi-touch), son “rich touch” permet de sélectionner une portion de l’écran avec la jointure de vos doigts (knuckle) pour le conserver dans votre Google Keep par exemple. Une manière simple et efficace de faire des impressions d’écrans (de cette manière, il suffit aussi de toquer à son téléphone comme à une porte pour faire une capture de tout l’écran).

Ajoutez à cela un “director mode” qui vous permettra de réaliser un montage multi-angles à partir de plusieurs P8 connectés ensemble ou encore un “firewall” pour la batterie qui va bloquer toute consommation inhabituelle, et vous vous rendez compte que Huawei veut surtout se différencier sur l’usage… consacrant plus de la moitié de sa présentation sur du logiciel et non du hardware.

Huawei P8 Max

Huawei P8 et P8 Max : prix et disponibilités

Le Huawei P8 arrivera en France au mois de Juin pour un prix commençant à 499€. Mais la marque n’a pas oublié les amateurs de phablette (ce n’est pas mon cas, et je risque donc d’être bref) avec le Huawei P8 Max, une version de 6,8 pouces (là où le P8 est de 5,2 pouces). Un téléphone grand, très grand, (trop grand ?) qui est destiné à une cible beaucoup plus restreinte que son petit frère, il est proposé à partir de 549€.

huawei P8 and P8 Max

 

Nos tests commencent donc sur ce Huawei P8 : cette évolution logique du P6 qui nous avait révélé le potentiel de la marque. Mais l’évolution est-elle suffisante pour faire du P8 le modèle qui installera définitivement la marque ? L’avenir nous le dira…


Nos dernières vidéos

  • Pingback: 21/04 - 27/04 | Pearltrees()

  • CHL

    Ah, mais c’est le téléphone que je vais recevoir dans ma CitronBox 🙂

  • J’attends impatiemment ce nouveau modèle, je pense que les téléphones Huawei valent le coup.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Netflix : Daredevil aura bien droit à une seconde saison en 2016

Nous le savions déjà plus ou moins, mais ça fait toujours plaisir d’avoir une confirmation.

Fermer