Huawei présente une année 2013 brillante mais doit faire face à des défauts de sécurité

Huawei présente des résultats records pour l’année 2013. Le constructeur chinois profite de ce rapport pour évoquer les problèmes de sécurité dont il est accusé.

Le constructeur chinois Huawei présente des résultats records pour l’année 2013. Tout d’abord, son chiffre d’affaires s’élève à 239 milliards de yuans sur cette année, soit environ 28 milliards d’euros. Cela représente une progression de 8,5 % par rapport à l’année 2012. Le bénéfice net de l’entreprise s’élève lui à 21 milliards de yuans, ce qui équivaut à 2,46 milliards d’euros environ, une augmentation de 36,4 %.

Le désormais troisième plus grand constructeur d’appareils mobiles peut néanmoins compter sur une solide base de ventes en Chine. Le pays d’origine de Huawei représente environ un tiers des revenus (84 milliards de yuans, 9,8 milliards d’euros). Enfin, Huawei a augmenté ses ventes de 17,8 % auprès des particuliers et de 32,4 % auprès des entreprises. Ces résultats, extrêmement positifs, sont révélés à un moment où le constructeur est accusé de failles de sécurité.

huawei-ascend-g6

L’espionnage de la NSA

La NSA – oui, toujours elle – aurait accédé à de nombreux documents internes et secrets appartenant à Huawei et ce, pendant plus de deux ans. Autre problème soulevé : les appareils mobiles vendus par Huawei ont rapidement été repérés par la NSA et considérés comme « un accès à des réseaux de communications jugés intéressants ». Autrement dit, l’agence américaine se serait servi des terminaux, et de leurs défauts de sécurité pour de l’espionnage. Mais cet espionnage ne concerne que quelques cibles jugées dangereuses, nous assure la NSA, libre à vous de les croire.

En réaction à ces problèmes de sécurité, Eric Xu, haut responsable de Huawei a répondu : « Le protectionnisme et la cybersécurité font partie des défis et des menaces auxquels nous faisons face […] Dans tous les cas, assurer la stabilité et la sécurité des opérations de nos clients sur nos réseaux est pour nous le premier des engagements ainsi que notre principale stratégie.« . Le constructeur chinois profite donc, indirectement, de ces rapports annuels pour rassurer ses clients sur la sécurité de ses appareils.

(source)


Un commentaire

  1. Malgré ces bons résultats, toujours en attente de la mise à jour vers Android 4.4.X … (prévue Janvier, puis Mars, puis … wait and see …)

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Facebook et pages : une désillusion ?

Ce que Facebook fait du fil d’actualité ne plaît pas vraiment aux pages. Quelques exemples de réactions.

Fermer