[HUB Forum] Windows 8 : Microsoft entre-t-il dans un nouvel Ăąge d’or ?

Microsoft a annoncĂ© le 18 septembre dernier ses nouvelles ambitions : dĂ©ployer une interface unique, accessible depuis n’importe quel terminal sous Windows 8. Ce systĂšme d’exploitation sera disponible dĂšs le 26 octobre prochain.

Microsoft a annoncĂ© le 18 septembre dernier ses nouvelles ambitions : dĂ©ployer une interface unique, accessible depuis n’importe quel terminal sous Windows 8. Ce systĂšme  d’exploitation sera disponible dĂšs le 26 octobre prochain.

A l’occasion du Hub Forum, rendez-vous incontournable des dĂ©cideurs du digital, j’ai rencontrĂ© Nicolas Petit, COO et CMO de Microsoft France, l’un des intervenants de la table ronde « les consommateurs et les tendances mobiles ».

DU SOLOMO AU TODACLO, UN SIMPLE CHANGEMENT D’ACRONYME

Les modes changes, les acronymes se modifient, mais sur le fond les grandes tendances qui redĂ©finissent l’ùre numĂ©rique restent les mĂȘmes.

Il y a tout d’abord le Cloud. Sans forcĂ©ment nous en rendre compte, nous sommes dĂ©jĂ  consommateurs massifs de cette technologie. « De maniĂšre basique tout le monde utilise une messagerie du type Outlook mais ces derniers mois nous vivons une accĂ©lĂ©ration notable sur ce segment du grand public, puisqu’aujourd’hui il est commun de publier ses  donnĂ©es dans le «nuage», de les rĂ©cupĂ©rer, de les diffuser sur diffĂ©rents Ă©crans, grĂące Ă  des services comme SkyDrive » selon Nicolas Petit.

Le deuxiĂšme point n’est autre que la Data. L’explosion de celle-ci est fondamentalement, mais pas uniquement, liĂ©e Ă  l’usage en masse des rĂ©seaux sociaux. Effectivement, nous partageons Ă©normĂ©ment d’informations dont la durĂ©e de vie est alĂ©atoire. Certaines auront du sens et de la valeur pendant quelques minutes, puis leur sens s’épuisera de maniĂšre automatique. D’autres en revanche vont se viraliser massivement, voir devenir des informations sur lesquelles nous serons en mesure de communiquer, de construire des positions. Le monde de la Data est donc totalement hĂ©tĂ©rogĂšne.« Maintenant que nous avons conscience de l’existence de ces donnĂ©es, il devient essentiel de se demander ce que nous allons pouvoir en faire, comment analyser cette explosion pour optimiser sa politique de CRM, mais aussi pour dĂ©crypter des tendances, anticiper certaines actions, usages, etc.» Il s’agit d’une information qui a de la valeur commerciale, il convient donc de trouver un moyen de la capter pour en faire quelque chose d’utile.

Enfin, nous pouvons parler du multi-Ă©cran, qui consiste Ă  produire un contenu et Ă  le rĂ©cupĂ©rer sur n’importe quel autre terminal. Cette facilitĂ© Ă  produire de la data et Ă  la partager dans le nuage est rendue possible grĂące aux nouvelles interfaces basĂ©es sur la gestuelle (Kinect), mais aussi sur la voix. Cette tendance a inspirĂ© la crĂ©ation de SMART GLASS, une application destinĂ©e entre autres Ă  connecter votre Xbox 360 avec tous vos systĂšmes Windows, IOS et Android et qui permettra Ă  votre smartphone ou Ă  votre tablette d’interagir  en temps rĂ©el avec vos jeux vidĂ©o et autres divertissements.

Pour Game of Thrones par exemple, des activitĂ©s connexes comme des cartes interactives et des briques scĂ©naristiques additionnelles viennent dĂ©jĂ  enrichir le scĂ©nario principal de la sĂ©rie. Dans le jeu Halo 4, SmartGlass affichera des informations relatives Ă  la plate-forme communautaire Halo Waypoint. Elle offrira Ă©galement de nouveaux gameplay en permettant au joueur d’utiliser son Ă©cran tactile pour interagir directement avec l’écran principal. Il s’agit finalement d’une application transmedia surfant sur une pratique Ă©mergente, celle du multitasking.

En bref, le ToDaClo n’est pas diffĂ©rent du SoLoMo, puisque la big data, par exemple, est possible grĂące Ă  ses trois composantes : social, local, mobile. Pour illustrer ces propos, prenez les check-in que vous faites Ă  un endroit prĂ©cis (local), sur le rĂ©seau social Foursquare (social) et cela depuis votre smartphone (mobile). Ils reprĂ©sentent des donnĂ©es, qui seront partageables et accessibles sur diffĂ©rents Ă©crans.

Force est de constater que nous sommes face Ă  un changement d’acronyme, mais pas un changement d’univers, mĂȘme si sa manifestation a Ă©voluĂ© sur ces trois derniĂšres annĂ©es.

LA VOITURE CONNECTÉE NOUVEL ÉCRAN DE MICROSOFT

La politique multi-screen de Microsoft l’amĂšne Ă  investir de nouveaux terminaux. Cette sociĂ©tĂ© est d’ailleurs convaincue de l’utilitĂ© des technologies embarquĂ©es dans la voiture, qu’elle considĂšre comme le nouvel Ă©cran de rĂ©fĂ©rence aprĂšs la TV, le PC, le smartphone ou encore la tablette tactile. Cela fait plusieurs annĂ©es que ses Ă©quipes s’y consacrent par le biais de Windows Embedded Automotive, une solution qui aide les fabricants d’automobiles tels que Ford, Toyota et Fiat, Ă  faciliter l’utilisation de l’informatique, des services et des Ă©quipements dans leurs vĂ©hicules.

Parmi les technologies proposées on retrouve Silverlight qui conçoit des interfaces utilisateurs plus riches, ou encore Microsoft Tell me speech technology, qui obéit à la voix du conducteur pour que celui-ci puisse garder les mains sur le volant. Le simple écran du GPS se transforme en un écran global.

Microsoft et sa politique d’interface unique dispose de systĂšmes d’exploitation adaptĂ©s, ce qui en fait un acteur lĂ©gitime. Il capitalise sur le fait qu’aujourd’hui chacun d’entre nous a dans la poche un Ă©cran intelligent hĂ©bergeant du contenu. Le travail pour les constructeurs, dĂšs maintenant, consiste Ă  trouver les bons usages et surtout comment rentabiliser ces investissements. Pour Nicolas Petit « il a encore quelques contraintes au niveau de la maintenance. » Il reste ludice et concĂšde que « ce projet ne se gĂ©nĂ©ralisera pas avant trois Ă  cinq ans. »

KINECT, UNE INTERFACE PLEINE DE PROMESSE

CommercialisĂ©e fin 2010, Kinect a Ă©tĂ© pensĂ©e dans l’optique de rĂ©volutionner notre maniĂšre de jouer. Avec le temps, le recours Ă  cette technologie a Ă©tĂ© gĂ©nĂ©ralisĂ© Ă  des usages imprĂ©visibles. Kinect est maintenant utilisĂ©e au-delĂ  du jeu vidĂ©o et trouve des applications inattendues pour venir en aide Ă  des enfants autistes et des mĂ©decins par exemple. Elle s’est faite une place dans les salles blanches des hĂŽpitaux, permettant ainsi de manipuler des Ă©crans sans contact physique et de limiter le risque de contamination. C’est ce que Microsoft appelle l’Effet Kinect. Une rĂ©volution Ă  dĂ©couvrir dans la vidĂ©o qui suit :


Cet objet intĂ©resse mĂȘme les marques, que se soit pour prĂ©senter virtuellement des produits (Nissan 4X4 Pathfinder au salon de l’auto de Chicago en fĂ©vrier 2012), pour proposer des expĂ©riences immersives en magasin (Repetto Ă  Paris en fĂ©vrier 2011) ou de nouvelles interfaces utilisateurs (Bornes LCL actuellement Paris). Mais la plus belle promesse de Kinect pour les annonceurs s’appelle NUads. Cette technologie publicitaire disponible courant de l’automne sera expĂ©rimentĂ©e par Unilever en Grande-Bretagne et Toyota aux USA. NUads permettra aux tĂ©lĂ©spectateurs de rĂ©pondre Ă  des questions, Ă  l’aide des gestes ou la commande vocale. Les rĂ©sultats s’afficheront ensuite en temps rĂ©el, par surimpression sur l’Ă©cran. Cela laisse prĂ©sager la crĂ©ation de spots Ă©voluant au grĂ© des rĂ©ponses.

Enfin, avec Kinect les magasins pourront bientĂŽt Ă©tudier le comportement de leurs clients, si la CNIL l’autorise bien entendu. Shopperception, propose dĂ©jĂ  aux marques et aux distributeurs une solution basĂ©e sur cette technologie qui permet de suivre le temps passĂ© devant un rayon, les produits pris en main et les interactions du client. Cette solution est en phase avec le projet de Big Data de Microsoft, qui a pour vocation d’analyser en temps rĂ©el vos donnĂ©es, vos gestes, votre taille, etc.

Pour conclure, sachez que Microsoft prĂ©voit une nouvelle version de Kinect pour 2013. Il ne s’agit pas d’informations officielles, mais Mashable affirme avoir dĂ©couvert un document Ă  ce sujet. Longtemps critiquĂ©e, la firme semble donc revenir en force.  Pour rattraper ses concurrents historiques dans la course aux OS, avec Windows 8, elle dispose d’un budget marketing Ă©valuĂ© entre 1,5 et 1,8 milliard de dollars. Une somme record.

5 commentaires

  1. Bon pour smartglass, ca me fait pas rĂȘver… je n’en ai pas l’utilitĂ© je ne me suis jamais retrouvĂ© dans une situation oĂč cette techno m’aurait Ă©tĂ© utile… Par contre les application professionnels du Kinect m’ont paru pertinente comme la rĂ© Ă©ducation façon gamification et quelques autres utilisations pro dommage qu’elles ne soient pas encore trĂšs rĂ©pandues, pourtant le kinect existe dĂ©jĂ  depuis quelques annĂ©es !
    Avoir windows dans ma voiture ca me fait peur, un BSOD ou RROD en plein virage ca serait moche 😉 (pour les nĂ©ophytes : BSOD = Bleue Screen of Death et RROD = Red Ring of Death qui sont connus par les utilisateur respectifs de Windows et Xbox)

  2. TrĂšs bon article, je pense que Microsoft prĂ©pare depuis quelques annĂ©es dĂ©jĂ  ce tournant qui est en train de s’opĂ©rer ces derniers mois. Je pense que la meilleure chose qu’ils aient faite c’est de proposer un systĂšme sans barriĂšre entre les diffĂ©rentes plateformes (Mobile, PC, Tablette, et bientĂŽt voiture donc). Au vu de l’habitude des consommateurs de Windows, cela va leur constituer un vrai relais de croissance.

  3. La technologie Kinect sera supplantĂ©e dĂ©but 2013 par l’incroyable Leap Motion. Je vous invite Ă  visiter le site web du produit, les application paraissent illimitĂ©es, et d’aprĂšs leurs dires c’est beaucoup plus prĂ©cis que tout ce qui se fait jusque lĂ . Pour 70$ en prĂ©-commande, ça risque de faire mal Ă  Microsoft et ses espoirs de croissance via Kinect…

  4. Ca fait plusieurs annĂ©es que la sortie d’un windows ne m’avait pas donnĂ© envie, ça a l’air sympa tout ça.

Lire les articles précédents :
passbook@auchan
iOS6 sur iPhone 5 : tout ce qu’il faut savoir sur PassBook

PassBook sur iPhone : à quoi ça sert exactement ? Un mois aprÚs la sortie de l'iPhone 5, retour sur...

Fermer