Ian Murdock, fondateur du projet Debian, est mort

Triste nouvelle dans le monde de l’informatique et plus particulièrement au sein de la communauté Linux puisqu’on a appris la disparition de Ian Murdock, fondateur du célèbre projet Debian.

Ian Murdock, 42 ans, est décédé lundi soir dans des circonstances qui restent encore à définir. En effet, l’homme à l’origine du projet Debian (Debian est d’ailleurs une contraction du prénom de sa femme Debra et de son propre prénom Ian) aurait annoncé son suicide sur son compte Twitter avant d’expliquer dans une série de tweets avoir eu des problèmes avec la police de San Francisco.

Si sa mort a été confirmée par le site de la distribution Debian, son compte Twitter aurait pu être piraté et a depuis été désactivé. Une enquête a d’ailleurs été ouverte.

Pour cette raison, j’ai choisi de ne pas publier de lien ou capture d’écran de ses différents tweets qui font actuellement le tour de la toile.2398462112_94620ecfa1_o

Une figure du monde Libre

En 1993, à seulement 20 ans, Ian Murdock a lancé le projet Debian dont le but est de développer un système d’exploitation uniquement composé de logiciels libres. Aujourd’hui, le projet Debian s’articule autour de sa distribution GNU/Linux du même nom.

Debian est un des systèmes d’exploitations les plus populaires dans le monde Linux et a également servi de base à Ubuntu, la distribution linux la plus connu du grand public.

Outre le projet Debian, Ian Murdock a été directeur de la technologie (CTO) de la Linux Fondation et président de la Linux Standard Base (un projet qui a pour but de standardiser la structure des différentes distribution GNU/Linux). Il a par la suite travaillé chez Sun Microsystems et Salesforce jusqu’en 2015.

Depuis le mois de novembre, Ian Murdock travaillait chez Docker. Son directeur général, Ben Golub, lui a d’ailleurs rendu hommage sur le blog de la société.

(Source image : Ilya Schurov, Computerra Weekly)


Nos dernières vidéos

  • Pingback: Distribs | Pearltrees()

  • fuckyou

    Un meurtre programmé.

    Assassina commandité par Microsoft et sa clique. Debian devient trop difficile à tasser pour Microsoft. Les pourris de flics de merde vendues ont fait exactement ce qu’il devait être fait pour liquider Ian et Debian.

    • Steve

      T’as craqué toi, des restes du Nouvel An dans le sang ?

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Samsung lance un processeur intégrant des capteurs biométriques
Samsung dévoile un processeur destiné aux wearables intégrant des capteurs biométriques

Le secteur du wearable computing est en pleine explosion ces derniers mois et toutes les grandes marques travaillent sur des...

Fermer