Il est maintenant possible de faire des Live Facebook avec Prisma

Prisma vous permettra d’appliquer des filtres artistiques sur les Live Facebook.

prisma-facebook

S’il n’y avait pas eu Pokémon Go, Prisma aurait sans aucun doute été l’application de l’été, cette année. L’application Russe permet aujourd’hui de transformer les photos et les vidéos en œuvres d’art, en utilisant une intelligence artificielle qui permet d’imiter un style défini.

A ce jour, l’application a déjà été téléchargée plus de 70 millions de fois sur iOS ainsi que sur Android. Et maintenant, vous avez une autre bonne raison d’installer celle-ci sur votre smartphone.

En effet, Prisma lance une fonctionnalité de son application qui permettra aux internautes de publier des Live Facebook sur lesquels ses filtres sont appliqués. Afin de proposer cette fonctionnalité, Prisma se base sur la Live API lancée par Facebook il y a quelques mois, qui permet aux créateurs de logiciels ou d’équipements audiovisuels d’intégrer la diffusion en direct dans leurs produits.

La mauvaise nouvelle, c’est que pour le moment, cette fonctionnalité n’est compatible qu’avec les iPhone 6S et iPhone 7. Cité par The Verge, un responsable de l’application explique que ces restrictions sont dues au traitement en direct qui requiert des ressources importantes sur les mobiles.

Facebook et Google ne sont pas loin

En tout cas, après que Prisma ait lancé son application, basé sur un logiciel open-source appelé DeeArt et sur une technique appelée « transfert de style », les géants du web se sont de plus en plus intéressés à ce genre de technologie. Comme nous l’évoquions dans un précédent article, Google et Facebook ont déjà révélé qu’ils travaillent sur des fonctionnalités similaires. D’ailleurs, Facebook devrait prochainement lancer une fonctionnalité native à la Prisma sur son réseau social, aux Etats-Unis.

Mais face à ces concurrents, Prisma affiche sa confiance. Pour le PDG Alexey Moiseenkov, cela prouve que ses filtres sont populaires. Et il se dit « heureux que des géants des nouvelles technologies s’intéressent au transfert de style ». « Nous ne sommes pas inquiet et nous n’avons pas peur. Nous essayons simplement de nous améliorer chaque jour », ajoute-t-il.

Pour ce qui est du modèle économique, Prisma compte sur des filtres sponsorisés pour monétiser son application. Comme le rapporte The Verge, l’entreprise a déjà travaillé avec Gett, un concurrent d’Uber. Et elle entend  aussi créer des filtres sponsorisés pour les Facebook Live.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
move-to-canada
Le site de l’immigration canadien a crashé durant l’élection américaine

Alors que la victoire de Donald Trump se précisait aux Etats-Unis, le site de l’immigration au Canada a été pris...

Fermer