« Il fallait tuer Internet Explorer pour redorer le blason de Microsoft »

Rencontre avec David Catuhe, Senior Program Manager chez Microsoft, qui nous parle du « Projet Spartan » sans langue de bois.

En provenance de Seattle, David Catuhe s’exprime non pas avec un accent américain, mais avec des tonalités du sud de la France.
« On nous fait payer un IE6 », clame-t-il.

C’est pourquoi il m’explique la nécessité de Microsoft d’arrêter la série des « Internet Explorer » tant ce nom a une mauvaise image qui lui colle à la peau. Même si la société de Redmond sortait le meilleur navigateur du marché, il serait immédiatement plombé par l’ombre de son prédécesseur maudit : IE6.

« Il nous fallait un nouveau navigateur ! »

La solution, le « Projet Spartan », un navigateur dont le développement a récemment fuité avant une officialisation lors de la conférence Windows 10.

microsoft spartan

Pourquoi le nom de « Projet Spartan » ?

Commençons par ce nom, « Projet Spartan », sous lequel nous connaissons aujourd’hui le prochain navigateur de Microsoft : il possède une double signification. Tout d’abord, il a été soufflé par le héros du célèbre jeu iconique de la Xbox : Halo. Il faut savoir qu’une statue grandeur nature du super-soldat trône dans les bureaux de Seattle où le navigateur est en développement. Après Cortana, Spartan semblait être un nom de code parfait. David Catuhe me confie également qu’une deuxième référence s’est glissée. Difficile de ne pas penser au film 300 et le fameux « This is Sparta » :

« Cela représentait assez bien notre état d’esprit : une poignée d’hommes (300) pour défendre la Grèce contre des hordes d’ennemis ».

Dans cette analogie, remplacez évidemment la « Grèce » par « Microsoft« , et « hordes d’ennemis » par « Google Chrome, Mozilla Firefox & co ». 

A noter que « Spartan » n’est pas encore confirmé comme nom définitif du navigateur. David Catuhe me dira que ce n’est pas totalement exclu, mais qu’ils ne veulent surtout pas annoncer un nom (exemple au hasard : Metro ou Skydrive), pour découvrir ensuite que des marques l’ont déposé et se voir contraint à un changement.

Les ambitions de Spartan

Pour David, l’objectif n°1 de Spartan est évident : « montrer que Microsoft reprend du poil de la bête« .

« Il fallait un navigateur à la hauteur du web d’aujourd’hui », poursuit-il.

En effet, il considère que le combat entre Google, Mozilla et Microsoft était biaisé quand il s’agissait de parler navigateur, pour la simple et bonne raison qu’ils ne suivaient pas les mêmes règles. Internet Explorer a toujours suivi les standards du web édictés par le W3C de manière stricte. Chrome et Firefox se permettaient de nombreuses libertés qu’ils vont enfin accepter de prendre avec Spartan.

Il va de plus sortir des cycles de développement longs pour proposer de nouvelles mises à jour toutes les 4 à 6 semaines, à l’image de Chrome ou Firefox.

A ce moment de la conversation avec David Catuhe, j’évoque les premiers benchmarks réalisés avec Spartan (même s’il est évidemment trop tôt pour considérer ces données comme fiables ou représentatives du produit final :

« Les performances sont déjà largement améliorées par rapport à Internet Explorer, mais restent en deçà de Chrome ou Firefox. Est-ce que l’objectif est de se hisser au même niveau que… »

Il m’interrompt pour clamer immédiatement :

« …surpasser la concurrence. Nous avons déjà des fonctionnalités que les autres n’ont pas encore. »

Au moins le message est clair : Microsoft ne veut pas simplement être à jeu égal avec la concurrence, la volonté est véritablement de reprendre cette position de leader qu’ils ont perdue récemment.

spartan

Que devient Internet Explorer ?

Tuer Internet Explorer définitivement n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui empêchait IE d’être compétitif, c’était la nécessité de garder un pied dans internet, et un autre dans l’intranet, pour faire fonctionner certaines solutions bancaires notamment. Microsoft ne va donc pas pouvoir faire disparaître Internet Explorer pour ses utilisateurs historiques, et faire cohabiter IE avec Spartan pour le monde de l’entreprise.

Aucune nouveauté ne sera à attendre pour celui-ci pourtant… avec des interventions limitées à la correction de failles de sécurité éventuelles.

Windows 10 et Spartan pour Juin

La version définitive de Windows 10 (la fameuse RTM pour Release to Manufacturing) serait prévue pour Juin. D’ici là, les Insiders (groupe de 1,5M de testeurs) auront pu prendre en main Spartan dans son intégralité.

En effet, Microsoft a constitué un large panel de bêta-testeurs pour s’assurer de satisfaire sa clientèle finale. C’est une rupture avec le cycle de développement précédent où Microsoft recueillait les demandes en amont, puis découvrait lors du lancement l’impopularité de ses choix. Aujourd’hui, les Insiders se voient présenter un message pour leur dire « tu viens d’utiliser telle fonctionnalité, est-ce que tu as aimé ? »

« Certaines se font plébisciter, lance gaiement David. D’autres se font défoncer. Cela nous permet d’ajuster. »

Pour l’instant, seul le moteur de rendu est disponible pour Spartan, bientôt c’est l’UI (interface utilisateur) qui va être délivrée pour recevoir le maximum de feedbacks.


Nos dernières vidéos

15 commentaires

  1. Pingback: « Il fallait tuer Internet Explorer pour redorer le blason de Microsoft » - Linkeol, L'actualité des entreprises en France

  2. « Internet Explorer a toujours suivi les standards du web édictés par le W3C de manière stricte. Chrome et Firefox se permettaient de nombreuses libertés qu’ils vont enfin accepter de prendre avec Spartan. »

    wahou ! Et bien il ne manque pas d’assurance pour osez affirmer cela. C’est le monde à l’envers…

    Premier résultat trouvé, juste pour rafraichir la mémoire:
    http://www.tomshardware.fr/art.....17-11.html

  3. … qui nous parle du « Projet Startan » sans langue de bois …
    … La solution, le « Projet Startan », un navigateur dont le développement …
    … Pourquoi le nom de « Projet Startan » …
    … Commençons par ce nom, « Projet Startan », sous lequel nous connaissons …

    Le projet Jason Statham ? 🙂

    • Valentin-Pringuay on

      @Rhyuko Arf ! Merci à toi ! J’ai ripé quand je l’ai écris la première fois et j’ai fait un copier/coller pour le reste sans voir l’erreur. Merci à toi !

  4. « Certaines se font plébiscitées, lance gaiement David. D’autres se font défoncées. »
    « Certaines se font plébiscitER, lance gaiement David. D’autres se font défoncER. »

    On dit bien « Elle s’est fait mettre » et pas « Elle s’est fait mise » 😉

  5. @HEULMAN: clairement c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Le combat avec Chrome et Firefox était biaisé, non pas parce que IE respecte les standard du web (en réalité, il n’a fait que les contourner pour en faire un navigateur imbitable pour les développeurs), mais parce que IE est installé par défaut ! Et c’est ce qui a causé la mort de Netscape.
    Il ne manque pas de culot le gars de chez MS, nous les développeurs, on se fait tellement encore chier avec leur IE de merde, des heures passer à faire des patches et des workarounds pourris pour supporter IE! J’enrage de lire des conneries de commercial !

  6. Pingback: Actualités | Pearltrees

  7. vous pourriez commenter ce passage: « Internet Explorer a toujours suivi les standards du web édictés par le W3C de manière stricte. Chrome et Firefox se permettaient de nombreuses libertés qu’ils vont enfin accepter de prendre avec Spartan. »

    car c’est tout à fait faux, c’est exactement le contraire même !

  8. Eric

    @EIFFEL : tiens, encore ici ? Je croyais que tu avais décidé de nous boycotter et nous virant de tes RSS… 🙂

  9. Pingback: « Il fallait tuer Internet Explorer pour ...

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Netflix a dévoilé par erreur la saison 3 de House of Cards

Le stagiaire a encore frappé. Netflix a dévoilé cette nuit par erreur la troisième saison de House of Cards.

Fermer