Il filme sa fille chaque semaine, de ses premiers jours à ses quatorze ans, pour réaliser le portrait de sa vie

Frans Hofmeester est un photographe talentueux, mais également un père comblé. Comme toutes les personnes cumulant ses deux états, ces deux casquettes, il ne manque jamais une occasion de prendre en photo Lotte, sa fille. De la prendre en photo, mais aussi de capturer quelques vidéos au passage, pour immortaliser ses plus belles grimaces. Jusque

Frans Hofmeester est un photographe talentueux, mais également un père comblé. Comme toutes les personnes cumulant ses deux états, ces deux casquettes, il ne manque jamais une occasion de prendre en photo Lotte, sa fille. De la prendre en photo, mais aussi de capturer quelques vidéos au passage, pour immortaliser ses plus belles grimaces.

Jusque là, rien de très original, tous les parents font ça et vous n’imaginez même pas le nombre de photos de ma fille que contient ma librairie Lightroom.

Frans a cependant décidé d’aller un peu plus loin, en se lançant dans un vrai projet à part entière, un projet visant à dresser le portrait de sa fille, année après année, avec un soupçon de « time lapse » derrière. Chaque semaine, il a donc filmé sa fille pendant quelques secondes sur le même fond et avec une lumière identique. Ensuite, il a monté le tout pour réaliser cette vidéo qui nous permet de suivre Lotte de ses premiers jours à ses quatorze ans.

Le résultat est évidemment très impressionnant, mais aussi très émouvant. Je pense d’ailleurs que tous les pères seront sensibles à cette création et il est même possible que certains d’entre nous versent leur petite larme.

(Source)


13 commentaires

  1. Verser une larme ? Pour la violence que cela représente pour cette enfant ?

    Combien d’heures, de jours cumulés, de conditionnement, pour se plier aux exigences névrotique de son père… A-t-on le droit de faire ça, au nom de quoi ?

    Désolé d’être vieux con, mais franchement j’espère que la crise d’ado a mis fin à ce jeu pervers…

  2. Lilipruneau on

    N’importe quoi Polo, t’as péter un câble ou quoi, de la violence???

  3. @polo: je ne voit pas ce qu’il y a de choquant dans cette vidéo, tout au contraire c’est chou et je suis sûr que le fille s’est porter au jeu de caméra et c’est que quelques secondes dans la journée !
    Je ne crois pas au dramatique scénario que tu a présenter, tu regarde trop de films je pense
    Moi en tous cas j’avais le sourire au lèvres pendant tout le passage de la vidéo et la fille est très belle by the way
    Vieux con 🙂

  4. @polo: n’importe quoi!! elle a l’air de vraiment de souffrir!!! Je pense même q’elle doit être attachée!!!

  5. @polo. A l’époque où photo et vidéo font partie la vie quotidienne se demander si prendre son enfant en photo est violent est un bon sujet de troll. A voir les expressions de Lotte cette expérience semble l’avoir vraiment traumatisé.

  6. @Polo : Il m’arrive fréquemment de prendre en photo ma fille et à chaque fois qu’elle voit l’objectif de mon réflex, elle prend la pose d’elle-même. Parce que ça la fait marrer, tout simplement. Je pense qu’il ne faut pas non plus tout voir en noir. Tu parles de conditionnement mais, au final, nous sommes de toute façon tous conditionnés, et pas forcément par nos parents d’ailleurs.

  7. Et puis ça permet de constituer un dossier de photos gênantes qu’on peut menacer de sortir à chaque fois qu’elle veut un scooter ou ramener son petit copain à la maison.

  8. Ravi du débat qu’un seul commentaire a pu déclencher !

    Il faut apprendre à voir derrière les images et à lire derrière les mots. « de la violence??? » dit-il, oui, d’une certaine façon, mais pas celle qu’on voit à la télé. « Conditionnés, nous le sommes tous », point final ? N’empêche, quand on en comprend les maux qu’il peut engendrer dans sa vie, on se met à lire derrière les maux… Comprenne qui pourra.

    Une question : de quel « vrai projet à part entière » cette fille est-elle l’objet ? En attendant, regardons la vidéo et versons une larme, de plaisir, ou de tristesse !

  9. @Polo : Je suis sans doute naïf mais je ne pense pas qu’un père puisse vraiment décider d’exploiter sa fille, même pour un projet photo. En tout cas, je ne me verrais pas faire ça à la mienne.

  10. Magali Damonte on

    d accord avec polo pas émouvant du tout pour ma part car cette neanmoins ravissantes .enfant change assez peu donc ennuyeux à regarder et névrotique à mort prendre… des photos on dit « capturer » le mot ici n a jamais autant pris toute sa valeur ….un jour un cinglé fera ça de 5 jours à 80 balais et . ça ça sera franchement morbide ..
    on veut tout fixer tout retenir les souvenirs doivent aussi pouvoir flotter au fond de nos mémoires
    ..Chacun ses goûts mais on a aussi le droit de ne pas du tout aimer ce « projet « 

  11. Déjà aliénée par la mode du selfie à son âge. Et après quoi ? De la chirurgie ?

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Severed sera le prochain titre des créateurs de Guacamelee!
Severed sera le prochain titre des créateurs de Guacamelee!

Le studio a l'origine de Guacamelee! et de Tales from Space a décidé de remettre le couvert avec un nouveau...

Fermer