Imedipac : le pilulier connecté 100% français

Surfant sur la mode des objets connectés, Medissimo a eu l’idée de créer un pilulier intelligent pour les petits et les grands : l’imedipac.

Prendre ses médicaments n’a rien de très réjouissant, et encore moins lorsqu’on souffre d’une maladie chronique. Devoir penser, chaque jour, à bien prendre sa pilule bleue ou sa pilule rouge, c’est assez contraignant et c’est précisément ce qui a poussé Medissimo a créer ce drôle de pilulier connecté, un pilulier plutôt malin et qui risque de faciliter la vie de pas mal de monde.

imedipac

De prime abord, l’imedipac ressemble à un gros livre dans lequel nous allons trouver plusieurs compartiments distincts, des compartiments qui viendront accueillir les différentes pilules prescrites par notre médecin traitant.

Jusque là, tout semble normal.

Il suffit cependant de jeter un rapide coup d’oeil à la fiche technique de l’appareil pour comprendre que ce dernier n’a rien à voir avec la boite en plastique de mémé, ou de pépé. En réalité, le dispositif intègre un certain nombre de composants et de capteurs qui vont le rendre beaucoup plus malin.

Il sera notamment en mesure de repérer la moindre variation volumétrique des cases constituant le pilulier. En une fraction de seconde, il saura ainsi si nous avons bien pris notre traitement et… agir en conséquence.

Créer un pilulier intelligent ne suffisait pas à Medissimo et les concepteurs de ce drôle d’engin ont ainsi pensé à intégrer un module GPRS afin qu’il puisse communiquer avec les réseaux téléphoniques de nos opérateurs. Grâce à ce dernier, il sera par exemple capable de nous envoyer un SMS ou un email si nous oublions de prendre une de nos précieuses gélules. Mieux, il pourra également envoyer des rapports complets vers… les serveurs de la société.

Inquiétant ? Pas tant que ça, en réalité, puisque l’imedipac respecte parfaitement la législation en vigueur et les données capturées par l’entremise du pilulier ne seront pas partagées avec le premier venu. En réalité, elles seront simplement transmises vers la plateforme eHealth afin que le patient, et son médecin, puissent les consulter depuis un ordinateur ou un terminal nomade. Il sera également possible de créer des accès pour ses proches, pour les membres de sa famille.

S’ajoutent à cela deux ou trois bricoles de plus, comme des LED mettant en évidence les médicaments que nous devons prendre, à l’heure où nous devons les prendre. Notez enfin que notre charmant pilulier sera parfaitement capable de s’adapter à différents fuseaux horaires, et il pourra ainsi accompagner les voyageurs dans leurs différents périples.

L’imedipac n’est pas encore disponible sur le marché. Il faudra ainsi attendre la fin 2014 pour pouvoir en profiter, mais une période d’essai est programmée auprès de 1 000 patients pour la rentrée prochaine.

Côté prix, il faudra compter 250€ pour le pilulier, et un abonnement estimé à une dizaine d’euros par mois pour tout ce qui touche aux frais de connexion.

(Source)


2 commentaires

  1. j’avais déjà fabriqué un boitier de ce genre, pas aussi « design » mais 250€ c’est assez cher…

  2. 250€, et derrière tu as aussi l’abonnement mensuel pour les connexions data. Cela dit, pour des personnes souffrant de maladies chroniques et compliquées, ça peut valoir le coup.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Lumo Lift, l’équipement qui vous rappelle de vous tenir bien droit

Présenté lors du CES 2014, Lumo Lift est un accessoire utile qui vous permet de vous rappeler quand vous commencez...

Fermer