Impression 3D : envie d’un petit appart de 80m² sur Mars ?

La conquête de Mars vient de prendre une nouvelle dimension, car une société française vient de concevoir une imprimante 3D capable de produire des maisons sur Mars.

Imprimer une maison sur Mars, le défi d'une société française

« Petit 3 pièces de 80m², salle de bain, WC. Nombreux rangements. Jardin avec vue sur la Terre. Idéal jeunes explorateurs martiens ». Voici peut-être le genre d’annonce que l’on verra fleurir sur des sites internet à l’avenir. La NASA vient de recevoir un projet français d’impression 3D de maisons sur la planète rouge.

Imprimer une maison à partir des matériaux présents dans le sol martien

La planète Mars intéresse de plus en plus la NASA, qui compte y envoyer une mission habitée en 2030. L’agence spatiale vient de débuter une expérience d’un an, où elle a enfermé 6 personnes dans un dôme dont un français, afin d’étudier leur comportement. Cette fois, elle vient recevoir  un projet d’un concours qu’elle a organisé, pour imprimer une maison sur Mars à partir de matériaux locaux.

La France s’illustre une nouvelle fois dans la conquête de Mars, puisque c’est une société bien de chez nous, qui est parvenue à mettre au point, une imprimante 3D destinée à imprimer des maisons à la surface de la planète rouge. Les futurs habitants ne seraient pas trop à l’étroit puisque d’après les plans de cette habitation, la maison ferait trois étages et mesurerait 80 mètres carré ! Elle disposerait même d’un jardin pour faire pousser des légumes.

La Nasa va étudier très en détail l’ensemble du processus pour valider sa faisabilité sur Mars et fournira ses conclusions fin septembre. Si ce projet est sélectionné par la NASA, c’est la société Fabulous qui serait chargée de la réalisation. Pierre Brisson, membre de la Mars Society a expliqué : « L’avantage de l’impression 3D, c’est qu’on peut tout faire sur place avec ce que l’on y trouve, en l’occurrence le fer et l’eau sous forme de glace».

Arnault Coulet, le PDG de la société française Fabulous, explique que l’impression d’une maison martienne devrait prendre entre trois et quatre mois, et sera rendue possible grâce à un mât central qui supporte deux bras indépendants. « Il y a un bras de la foreuse qui trie la matière et l’autre qui fusionne pour constituer la coque » déclarait-il.

Les astronautes qui se rendront sur Mars en 2030 seront heureux d’apprendre qu’ils auront un toit !

Source


Nos dernières vidéos

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Non, ce rendu n’est pas celui d’un nouveau Nokia sous Android

Mais le buzz qu’il a créé montre que les fans de Nokia attendent encore son retour.

Fermer