Inapp Translator : une application qui traduit vos textes autrement

Inapp Translator vous permet de traduire du texte sans sortir de l’appli que vous utilisez. Gains de productivité en perspective.

Inapp Translator Google Play capture$

L’un des objectifs des applications mobiles de traduction est de vous permettre de profiter d’un contenu quelconque sans tenir compte des barrières linguistiques. Ainsi, celles-ci s’efforcent de traduire des textes, par exemple, coréens en français du mieux qu’elles peuvent, l’utilisateur n’étant jamais à l’abri de certaines imprécisions, voire contresens. Et justement, Inapp Translator fait ceci, mais en vous offrant un peu plus de facilité et un peu moins de frustration.

Pensez à Google Translate ou toute autre application de cette famille. Lorsque vous avez un texte à traduire dans un outil bureautique, sur un PDF ou dans une application quelconque, vous devez sélectionner le texte, le copier, puis le coller dans le traducteur. Fort heureusement, les derniers appareils mobiles gèrent déjà très bien le multitâche.

Inapp Translator se propose de faire le travail autrement. Vous devez sélectionner le texte (sur une application qui permet de le faire), le copier et cliquer sur une l’icône avec un « T » majuscule. Une fenêtre flottante apparait alors et vous permet de traduire le texte sélectionné.

Dit comme cela, on peut avoir l’impression que cela ne change pas grand-chose. Mais lorsque vous devez effectuer cette manœuvre au moins une vingtaine de fois en une journée, croyez-le, ça aide sur un smartphone ou une tablette. En effet, vous n’avez plus à quitter l’application pour traduire et sur un navigateur, vous pouvez facilement contrôler quelle partie du contenu vous souhaitez traduire.

Inapp Transalator fonctionne déjà avec une variété d’applications, dont des navigateurs, des suites bureautiques, des clients e-mails et bien plus encore.

Actuellement, l’appli est disponible sur Google Play. La version gratuite est monétisée grâce à des publicités tandis que la version payante permet d’éliminer ces publicités. Les premiers retours font état de quelques bugs mais espérons qu’au fur et à mesure, ces derniers seront éliminés.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Twitter Facebook Applications Pixabay
Même en 2018, Twitter n’aura pas un milliard d’utilisateurs

Une étude d'eMarketer indique que la croissance des inscriptions à Twitter va continuer à ralentir : en 2018, Twitter n'aura...

Fermer