Incroyable, Microsoft aurait fait l’impasse sur Windows 9 à cause de Windows 95 et de Windows 98

Parfois, la vie tient à peu de choses. Et même à quelques lignes de code.

Bug Windows 9

Microsoft a présenté en début de semaine la prochaine version de son système d’exploitation et, contre toute attente, la firme a finalement décidé de ne pas l’appeler Windows 9, ni Windows 8.2, ni quoi que ce soit de ce genre, mais… Windows 10.

Et la question qui se pose, c’est évidemment de savoir ce qui a motivé l’éditeur à prendre cette surprenante décision.

De l’importance des raccourcis dans le métier de développeur

Il y a plusieurs hypothèses, bien sûr. Pas mal de gens pensent ainsi que Microsoft a souhaité marquer une rupture. Windows 10 n’est effectivement pas une version comme les autres. Loin de là même puisqu’il va jouer la carte de l’unification. Un seul système, une seule boutique, pour plusieurs terminaux.

L’idée a de quoi séduire, bien sûr, mais la réalité des faits serait bien différente.

Selon un développeur de Microsoft, ou plutôt selon une personne se targuant d’avoir travaillé sur le projet, la firme aurait été obligée de prendre cette décision à cause… de Windows 95 et de Windows 98.

Ou plutôt à cause de certains développeurs.

Cela risque de vous surprendre (ou pas en fait), mais les adeptes des lignes de code aiment bien prendre quelques raccourcis de temps en temps.

Et à l’époque, plutôt que de nommer directement ces deux systèmes d’exploitation par leur nom complet, et bien de nombreux développeurs et de nombreux éditeurs se contentaient d’un simple « Windows 9 ».

Comme dans la ligne de code suivante :

« if(version.StartsWith(« Windows 9 »)) { /* 95 and 98 */ } else {« 

Autrement dit, si Microsoft avait réellement lancé un Windows 9, et bien cela aurait pu provoquer de très vilaines incompatibilités avec les logiciels les plus anciens, notamment avec ceux utilisés par nos entreprises.

Il est évidemment très difficile de démêler le vrai du faux et il peut très bien s’agir d’un hoax, mais il faut avouer que cette explication a au moins le mérite de faire sourire.

(Source)


11 commentaires

  1. C’est quoi cette blague, depuis quand on teste la version de Windows sur son nom ???

    Pour tester la version il y a une API GetVersion ou GetVersionEX (plus récente) qui retourne les numéros qui vont bien :

    DWORD dwVersion = 0;
    DWORD dwMajorVersion = 0;
    DWORD dwMinorVersion = 0;
    DWORD dwBuild = 0;

    Ou GetVersionEX :

    DWORD dwOSVersionInfoSize;
    DWORD dwMajorVersion;
    DWORD dwMinorVersion;
    DWORD dwBuildNumber;
    DWORD dwPlatformId;
    TCHAR szCSDVersion[128];

  2. Je te crois sur parole. Après, en toute franchise, je n’ai jamais développé d’applications pour Windows donc je ne peux pas te dire grand chose. Perso, j’ai plus pris cette explication comme une jolie plaisanterie.

  3. Hello les gens

    Ça m’a effectivement l’air d’un hoax.
    La vraie raison pour laquelle la version de Windows passe de 8 à 10, c’est parce qu’il n’y a rien de neuf, dedans !

    OK, j’ai compris, je sors tout de suite 😉

  4. Je ne crois pas a cette histoire, on ne teste pas une version a partir de la chaine de caractère de son nom

  5. Pingback: Incroyable, Microsoft aurait fait l’impas...

  6. Au delà des API ce qui fait vraiment douter TRES fortement de la crédibilité de la news ce serait quand même l’idée selon laquelle il y aurait des bouts de codes pour tester qu’on est en présence de Windows 98.

    N’importe quel utilisateur qui a un jour utilisé Windows 98 (ou Windows Millenium) sait pertinemment que c’est la première expérience à grande échelle de debuggage d’OS par les utilisateurs et PAS par les développeurs.
    Des sources à revoir sérieusement donc … C’est encore un coup de Florence je parie !

  7. Unknown Man on

    @DODUTILS, entre les bonnes pratiques et la pratique de certains développeurs, il existe bien souvent un fossé…

  8. @CHARLIEMINI34 je ne dis pas que ce n’est pas possible mais que ce n’est absolument pas la bonne pratique de se baser sur le contenu d’un champs texte pour définir une version de Windows car justement on récupère sont « nom » pas la « version ».

    Windows 7 par exemple n’est pas une version c’est un nom commercial, un nom de produit, sa version est 6.1.

    Pour l’exemple que tu donnes en Java ce n’est pas la propriété « os.name » qu’il faut aller lire mais « os.version ».

    os.name sert à la base à savoir sur quel système on est vu que Java peut fonctionner aussi bien sur Windows, Max, Linux, AIX … os.arch permet de savoir sur quel type de processeur et os.version donc donne au final la version de l’OS sur lequel il tourne.

    D’ailleurs le gros problème de os.name est que si on fait tourner une vieille version de Java sur un Windows 7 par exemple os.name peut très bien retourner « Windows Vista » ce qui est une raison de plus de ne pas utiliser os.name.

  9. Pingback: Windows 9 / 10 | Pearltrees

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Espionnage pixabay
Etats-Unis : les chiffrements d’Apple et Google ne plaisent pas au procureur général

Le directeur du FBI n’est pas le seul à ne pas aimer les nouveaux systèmes de protection des appareils sous...

Fermer