[Infographie] 89 % des réseaux Wi-Fi publics ne sont pas sécurisés

Une étude nous montre que les réseaux publics auxquels nous avons l’habitude d’accéder lors de nos voyages sont loin d’être sécurisés et qu’ils représentent des terrains de chasse idéaux pour les voleurs de données.

Lorsque nous voyageons, des réeaux Wi-Fi publics nous sont souvent proposés afin de pouvoir profiter d’une connexion gratuite en continu. Cependant, ces réseaux ne sont pas des exemples en matière de sécurité, loin de là. Ils sont même le terrain de prédilection des personnes malintentionnées qui veulent récupérer des données confidentielles sans effort. Une étude menée par le fournisseur VPN AnchorFree met en avant notre vulnérabilité sur ces Wi-Fi gratuits.

Avant de nous intéresser aux chiffres en eux-mêmes, prenons la distance nécessaire avec cette infographie. Deux points sont à considérer. Tout d’abord, l’étude a été menée sur 2.203 voyageurs américains, nous ne sommes pas sur des chiffres qui révèlent une réalité française. Ensuite, les organismes qui ont conduit le sondage sont des entreprises spécialisées dans la sécurité et elles ne manquent pas de conclure leur étude par « Utilisez nos services pour vous protéger« , une donnée à garder en tête.

Je ne vais pas vous détailler tous les chiffres que vous pourrez retrouver dans l’infographie ci-dessous, mais voici quelles sont les points clés qui ressortent :

  • 8 voyageurs sur 10 ont recours au Wi-Fi public
  • 84 % des voyageurs ne prennent aucune mesure pour sécuriser leurs données personnelles
  • Alors que 4 personnes sur 5 se disent conscientes du danger que représente le vol de données
  • 89 % des réseaux Wi-Fi publics gratuits ne sont pas sécurisés et représentent de véritables aubaines pour les personnes malintentionnées
  • Seulement 16 % des sondés utilisent un VPN pour se protéger

Si autant de personnes se connectent en encourent des dangers, c’est pour une seule raison : elles sont connectées sans le savoir. Leur appareil mobile a une fâcheuse tendance à accéder aux réseaux publics de manière automatique et leurs propriétaires n’y font pas forcément attention. Pour conclure, le meilleur moyen de ne pas prendre trop de risques lorsqu’on est connecté à un Wi-Fi public reste de n’accéder à aucun contenu sensible comme vos mails ou un système de paiement en ligne.

Voici la fameuse infographie :

 

(source)


89 % des réseaux Wi-Fi publics ne sont pas sécurisés"]

Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
macbook pro
Nouveau MacBook Pro ou MacBook Air : le choix impossible ?

La gamme des MacBook Pro Retina a été mise à jour le 22 Octobre dernier (présentée conjointement avec les nouveaux...

Fermer