Une infographie nous renseigne sur les données récoltées par les géants du Web, sur les techniques pour les récupérer et sur l’utilisation qui en est faite.

Alors que l’affaire PRISM continue de créer le scandale aux Etats-Unis et que la question de la vie privée refait surface, le site Baynote nous propose une infographie afin d’y voir plus clair en mêlant données et géants du Web. On y trouve notamment trois grandes informations dans cette image : les données collectées, les techniques utilisées pour récupérer des informations et les usages qui en sont fait. On retrouve ici nos amis Google, Facebook, Apple, Amazon et Yahoo!.

Que Google, Facebook et Yahoo collectent un certain nombre d’informations sur ce que nous leur donnons n’est pas réellement étonnant vu que ces sites font reposer une bonne partie de leur économie sur la publicité. Pour Amazon et Apple, la publicité est aussi présente mais on pense avant tout au contenu personnalisé qui va nous être proposé en fonctions de nos informations. N’oublions pas également que les services s’améliorent souvent en utilisant les informations qu’ils récoltent sur leurs utilisateurs, un bien pour un mal donc.

Les données les plus récupérées sont les clics sur les publicités et les recherches effectuées mais il en existe d’autres. On retrouve la situation géographique, l’adresse IP, le fournisseur d’accès, le navigateur utilisé, votre adresse e-mail, votre numéro de téléphone et, le plus étonnant de tous, des enregistrements de votre visage (!). Pour récupérer tout cela ils utilisent un certain nombre de méthodes détaillées dans l’infographie.

Un point important que rappelle cette infographie, c’est que toutes ces informations ne sont pas collectées de manière illégale ou frauduleuse. Non, tout est indiqué dans termes d’utilisation que l’internaute est censé avoir lu et qu’il approuve en utilisant le service en question. Le seul problème, c’est que ces documents sont généralement très longs et assez ennuyeux à lire (1539 mots pour le plus court, 3435 pour le plus long). De plus, certains géants proposent plusieurs services, chacun ayant ses propres termes d’utilisation. Les utilisateurs n’en prennent donc pas connaissance et sont parfois surpris par la récolte de données.

Voici l’infographie qui résume tout en détail :

InfographieGeantsWebTrack [Infographie] Comment Google, Yahoo, Apple, Facebook et Amazon vous surveillent

Crédit image : Baynote