Infographie : le streaming influence-t-il les ventes de disques ?… C’est l’Hebdo Musique & Web

Alors que les ventes physiques de CDs sont en baisse constante, la problématique est la suivante : le streaming en ligne (Deezer, Spotify…) a-t-il une influence néfaste sur les ventes d’albums et autres singles ?

Nous avons pu voir la semaine dernière la croissance significative des différentes plateformes de streaming. De Spotify à Deezer, en passant par Rdio ou Pandora, le streaming prend une place de plus en plus importante dans le coeur des fans de musique. Il suffit de voir la croissance des abonnés Premium pour s’en persuader.

Mais alors que les ventes physiques de CDs sont en baisse constante (contrairement à nos bons vieux vinyles qui confirment leur ascension !), la problématique est la suivante : le streaming en ligne a-t-il une influence néfaste sur les ventes d’albums et autres singles ?

Personnellement, j’avoue que mon compte streaming premium a largement remplacé mes allers-retours à la Fnac. Des millions de chansons à portée de main, une bonne voire très bonne qualité sonore pour certaines plateformes (Qobuz), tout semble jouer en faveur du streaming… Les Virgin Megastore payent d’ailleurs les pots cassés de cette tendance à migrer vers le numérique.

Cette infographie de DigitalMusic.org nous donne quelques pistes concernant les effets de la publication en ligne sur les ventes de disques en 2012.

On observe que certains artistes tels que Taylor Swift ou Rihanna ont plutôt été avantagées par le fait de ne pas être présentes sur les plateformes de streaming. Finissant à la 1ère et 3ème place du Top Album 2012, le résultat aurait pu être plus mauvais !
Idem pour les rockeurs de Black Keys qui sont entrés directement à la 2nde place lors de la sortie de leur opus « El Camino« , non disponible sur les plateformes en ligne.

Les autres artistes n’ont pas pâti de leur disponibilité en ligne puisqu’ils occupent toutes les autres places du Top 100 Albums.

On ne peut pas encore faire de déduction quant à l’influence directe du streaming sur les ventes de CDs, n’ayant pas encore assez de recul.

Il me semble pourtant certain que la non disponibilité d’un artiste sur Spotify ou Deezer réduit sa visibilité. Il vendra peut être plus de CDs dans les différents stores physiques, mais réellement, il touchera moins de personnes. Si Taylor Swift et Rihanna ne sont pas sur Deezer ou Spotify, elles se servent d’une autre plateforme de streaming pour toucher un large public : Youtube.

Le streaming, vidéo comme musical, semble donc être une évidence pour de plus en plus d’artistes. Evoluer avec son temps, la clé du succès ?


6a00d83451b36c69e2017c35ebcac4970b 800wi 1 Infographie : le streaming influence t il les ventes de disques ?... Cest lHebdo Musique & Web

12 commentaires

  1. Bonsoir QUENTIN,

    Très bonne analyse. En effet chez les ados et chez les jeunes (plus de la moitié des consommateurs de musique), ils préfèrent stocker leur musique dans un seul endroit, rapide et efficace. Acheter plusieurs CD, les sortir un par un et les ranger sont donc devenus un très grand problème. Un clique sur Youtube ou Deezer a donc facilité leurs tâches. Et oui c’est vrai que le streaming a fait chuté la vente de CD.

    Merci pour ce partage, bonne continuation !

  2. Très intéressant comme article.
    Cela me fait toujours sourire d’entendre parfois que l’industrie de la musique est morte à cause d’internet et de ses ‘pirates’ et de voir des PSY (Gangnam style) qui font plus de 1 milliard de vues Youtube…. avec la génération de cash que cela lui engendre.

  3. Je fais parti de ceux qui vont aller sur youtube ou soundcloud avant d’acheter en CD. J’achète beaucoup moins avec les options offertes par ces services (playlists, suggestions et autre). Le CD prend donc à coup sûr une claque par rapport au web.

  4. J’ai lu quelque part que, concernant la vente de DVD, certains chercheurs américains ont trouvés que la chute de mégaupload avait entrainer une baisse significative du nombre d’entrées au cinéma. Ils ont étudié ça sur une période de 5 ans donc ça semble plausible.

  5. Je pense que l’avenir du CD sera un peu comme ce qui est arrivé au vinyle: une très grosse claque alors qu’une nouvelle technologie le remplace, proche de la disparition, puis quelques usages spécifiques (comme le mix pour les vinyles) permettront d’assurer un volume minimum pour les CD, mais c’est sûr que ça ne pèsera pas lourd quand même…

  6. Pour ma part je reste attaché à l’objet CD. J’achète ni plus ni moins de cd qu’avant mais une chose est sur, c’est que grâce aux plateformes streaming je ne fait pas d’erreur dans mes achats.car nous avons tous acheté un cd après une écoute vite fait dans un magasin pour découvrir par la suite quil ne répondait pas à nos attentes ! Il m’est arrivé d’acheter un cd après l’avoir écouter pendant 1 an en mp3 ou streaming !! Et la vente de DVD ? Pas un mot alors qu’il y a plus de live qu’avant dans les bacs…donc plus de vente apriori…

  7. Perso, j’ai pris l’habitude d’écouter ma musique via les sites de streaming comme youtube ou deezer et de créer des playlists. Très pratique je trouve pour découvrir de nouveaux artistes ou se faire une idée des morceaux les moins connus lorsqu’on veut acheter un album.

  8. citron mecanic on

    il y a des personnes qui achètent encore des CDs pour les accrocher dans leur cerisier afin d’effrayer les oiseaux, comme quoi tout n’est pas perdu…
    le CD aurait encore une chance s’il proposait une vraie valeur ajoutée, comme fusionner avec le DVD pour proposer des vidéos de concerts, des vidéos prises lors de l’enregistrement de l’album, des itws, trucs inédits et autres goodies…, sinon c’est foutu, encore que ce serait retarder l’échéance, les proches générations à venir verront les CD comme nous aujourd’hui on regarde les K7 ferrochrome

  9. mar1us91

    Deezer réduit sa visibilité. Il vendra peut être plus de CDs dans les différents stores physiques, mais réellement,

Lire les articles précédents :
Avec Ford SYNC AppLink, auto et mobile sont des mots qui vont très bien ensemble

Ford lance AppLink, un programme qui permet à des dizaines d'applications mobiles actuellement disponibles sur iOS , Android et BlackBerry,...

Fermer