[infographie] Les entreprises face Ă  l’email de prospection

Quel est le comportement des professionnels et entreprises face Ă  l’email de prospection ? RĂ©ponse dans cette Ă©tude illustrĂ©e par une infographie.

MĂȘme si les djeunz ne s’en servent plus puisqu’ils communiquent essentiellement par texto ou Facebook, mĂȘme s’il constitue souvent une nuisance ou un problĂšme Ă  gĂ©rer, l’email n’est pas mort, et n’est certainement pas prĂšs de l’ĂȘtre.

TĂ©moin la panne Google d’avant hier, qui a privĂ© des millions d’utilisateurs de Gmail de leur courrier Ă©lectronique pendant de longues minutes. Une occasion de constater que si l’on a une vraie addiction aux rĂ©seaux sociaux, ce n’est rien Ă  cĂŽtĂ© de l’email, qui lui est vital.

Mais comment, en 2012, est perçu l’emailing de prospection au sein des entreprises et chez les professionnels ? C’est le sujet de cette Ă©tude menĂ©e par EMA B to B (Email Marketing Attitude B to B), Reed Data et Caroline Miltgen, MaĂźtre de confĂ©rences Ă  l’universitĂ© d’Angers, sur le comportement et la perception des professionnels français vis-Ă -vis de l’e-mail de prospection.

Une étude dont il ressort quelques comportements intéressants à prendre en compte par tous ceux qui planifient une prochaine campagne :

  • 48% des rĂ©pondants reçoivent entre 20 et 50 mails par jour en 2012.
  • 60% des professionnels ouvrent un email parce qu’ils connaissent l’expĂ©diteur ou parce qu’il s’agit d’une personne de confiance et 59% car l’objet est pertinent ou attractif.
  • Une fois l’email ouvert, pour 64% c’est le texte qui retient le plus d’attention et pour 61% ce sont les images.
  • Dans 77% des cas les images ne s’affichent pas systĂ©matiquement sur la messagerie professionnelle : 51% des rĂ©pondants suppriment directement l’email et 22% tĂ©lĂ©chargent les images.
  • Pour se dĂ©sinscrire seulement 20% des rĂ©pondants se dĂ©sabonnent et 22% le signalent en spam.

Face à ces usages, quelques bonnes pratiques sont recommandées :

  • Aider le client/prospect Ă  gagner en productivitĂ© et Ă  Ă©conomiser
  • Être transparent dans le nom de l’expĂ©diteur
  • Utiliser le champ Objet pour mettre en avant le produit ou l’innovation
  • RĂ©aliser des crĂ©ations agrĂ©ables mais Ă©galement lisibles en mode texte seul
  • Travailler sur la confiance du destinataires envers son entreprise
  • Penser au post-clic : peaufiner la page de destination sur son site web

La sociĂ©tĂ© Sarbacane, spĂ©cialisĂ©e dans les outils de gestion d’emailing, a mis en forme les rĂ©sultats de cette Ă©tude sous forme d’infographie.

emailing


Les entreprises face Ă  l’email de prospection"]

10 commentaires

  1. Sympa cette infographie.
    Cela prouve encore une fois que l’emailing reste efficace et ne dois surtout pas ĂȘtre mis de cotĂ©.
    Cela prouve aussi que la méthode pour acquérir les emails est importante.

  2. Infographie trĂšs claire complĂštement axĂ©e sur les usages. Indispensables ! (pour ceux qui font de l’emailing, s’entend 😉

  3. Je n’ai jamais rĂ©pondu Ă  un email de prospection, et je ne le ferais jamais, c’est trop minable. Je dirais meme que cela dĂ©valorise une entreprise de faire encore de la prospection par mail.

  4. Excellente infographie de Sarbacane, merci 😉
    Le sujet et l’expĂ©diteur sont des points importants, car effectivement Ă  titre personnel j’ouvre plus facilement si je connais l’expĂ©diteur.

  5. @MoteurNature , il ne faut jamais dire jamais et je pense que tu te trompe totalement. Un mail bien ciblĂ© converti correctement ce n’est plus Ă  dĂ©montrer.
    Une ancre « optimisĂ© » dans des commentaires pour faire sa pub ne valorise pas vraiment ton entreprise, mais ça n’Ă  pas l’air de te dĂ©ranger 😉

  6. Je doute de l’efficacitĂ© de l’e-mailing de prospection, en tant que professionnel ce type de mail passe rapidement Ă  la trappe. Toutefois en termes de fidĂ©lisation l’e-mailing reste pour ma part un des moyens de communication les plus efficaces.

  7. Personnellement, j’ouvre rarement les mails de prospection. DĂ©jĂ  je les trouve assez envahissants, je jette parfois un coup d’oeil rapide sur le contenu du texte mais je n’ouvre pas les images. A cĂŽtĂ© de ça, le nom de l’expĂ©diteur joue un rĂŽle trĂšs important quant Ă  l’influence Ă  ouvrir un mail.

  8. Bonjour, ce qu’il faut admettre c’est qu’il y a tellement de mails qu’on reçoit qui ne sont seulement que des tentatives d’hameçonnage et qu’on est vite enclin Ă  prendre n’importe quel mail commercial pour l’un d’entre eux
et donc on finit par avoir une corbeille qui dĂ©borde.

  9. Merci pour cette prĂ©sentation trĂšs intĂ©ressante!! Cependant le mailing de prospection s’avĂšre ĂȘtre un bon crĂ©neau marketing si on a les bonnes techniques Ă  appliquer comme le choix du contenu, les images, le nom de l’expĂ©diteur etc.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Faut-il continuer Ă  faire du marketing sur Facebook ?

Avec plus d'un milliard de comptes ouverts, Facebook est le réseau social par défaut d'à peu prÚs un internaute sur...

Fermer