Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes

La société Wacom crée en 1983, spécialiste des tablettes avec stylet sort un nouveau produit qui devrait ravir ou du moins faire envie à nombre de graphistes : l’Inkling

La société Wacom crée en 1983, spécialiste des tablettes avec stylet sort un nouveau produit qui devrait ravir ou du moins faire envie à nombre de graphistes :

« Et si vos idées pouvaient tout d’abord prendre la forme de croquis réalisés avec un vrai stylo sur du papier et être immédiatement enregistrées numériquement sous forme d’images vectorielles ? »

64745 150 inkling le carnet a dessin de wacom Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes

L’Inkling se présente sous la forme d’un petit boitier que l’on va clipser sur une surface papier (n’importe quelle qualité de papier, de n’importe quelle taille). Le boitier, associé à un « crayon à esquisse » électronique sensible à la pression, va restituer vos dessins par le biais d’une transmission infra-rouge et la détection d’ultra-sons.

Vous pourrez ensuite importer votre travail sur ordinateur via le boitier en USB. Autre aspect intéressant de l’Inkling, la possibilité par un simple appui sur le boitier de créer de nouveaux calques qui seront ensuite restitués lors de l’import sous Photoshop ou Sketchbook.

Côté autonomie, comptez environ 15h moyennant une recharge de 3h pour le stylo et 8h pour le boitier récepteur. L’import des dessins quant à lui se fait aux formats habituels (jpeg, gif, png,…) et peut ensuite être redu en format vectoriel.

En théorie, l’Inkling laisse plutôt rêveur. Si la précision et la sensibilité du produit sont au rendez-vous, il y a fort à parier que le monde du graphisme va connaître une petite révolution. Les tablettes graphiques sont en effet sujettes à controverse, pratiques certes mais comme pour les eBooks, le manque du support papier se fait souvent ressentir. En permettant de passer de l’esquisse papier au dessin vectoriel l’Inkling répond à une utopie au pays des graphistes.

Reste à voir si les 21 grammes et les 170€ que l’on devrait pouvoir débourser dès le 30 septembre tiendront leurs promesses !

Edit : article corrigé, l’Inkling fonctionne bien aussi avec Windows et non pas seulement sur Mac, merci de votre vigilance dans les commentaires

33 commentaires

  1. Pas besoin de troller, l’Inkling est annoncée sur Windows et Mac sur le site de Wacom

  2. 170€ ? C’est vraiment pas hors de prix, comparé aux tablettes ! J’avoue que ça me fait envie, bien que je ne sois pas graphiste, tout juste gribouilleur à mes heures perdues.

  3. Petite précision, L’Inkling fonctionne également sous Windows 7, Vista et XP(sp3)

  4. Pingback: Eagles, Mike Vick agree to six-year, $100 million deal #michael vick |

  5. Pingback: Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes

  6. Pingback: Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes | A l'ère du webmarketing. | Scoop.it

  7. Pingback: Maroc Computer Informatique - Web Actualité, High-tech & news, Geek

  8. Troll et préjugés ! Pixar, Dreamwork, pratiquement tout le cinéma, travaille… Sur linux (stabilité, rendu) & windows !

    Il y a quelques boites/studio de graphiste pour la pub souvent, qui travaillent sur Mac. Et la plus part du temps, c’est du dualboot windows !

    Pourquoi ? La fameuse légende du : C’est parce que je travaille sur Mac, que forcément, je suis plus imaginatif, ect, ect.

    Ce n’est pas parce qu’un footballeur à des Nikes qu’il va courir plus vite et mieux !

    Je connais des gens, qui mentent à leur client, en prétendant travailler sur Mac alors qu’ils travaillent sur Pc, pour que leurs clients soient rassurés ! (En quoi c’est une marque de qualité ? …).

    En bref, c’est du troll pure ! =o
    C’est une question d’envie. Ca restera le même débat que Windows vs Mac sur le plan grand public. Sauf, que, dans tout les cas, Windows est à 80% plus présent chez les graphistes que Mac.

    Regardez les Making-off des films d’animations/film/jeux vidéos… Regardez sur quoi ils travaillent ;) .

    Mac, c’est une assurance bon écran pour graphiste, mais, dans le domaine du jeuxvidéo/3D/effets spéciaux/cinéma, ça a ces limites :)

  9. « Petite précision cependant l’Inkling fonctionne sous Mac OS (en même temps sans vouloir troller, la majorité des graphistes bossent sous Mac non ?) »

    La majorité oui, mais pas tous. Ceci dit, un petit coup d’oeil aux spécifications techniques précise, pour la config requise pour le logiciel d’import :

    - port USB (avec alimentation pour le récepteur)
    - PC : Windows® 7, Vista ou XP (SP3)
    - Macintosh® : Mac OS® X, version 10.4.11 ou supérieur

    Ça fonctionne donc aussi sur PC ;-)

  10. reste plus qu’a avoir un test pour voir et certifier de la qualité du produit !

    n’oubliez pas de nous faire un test quand ca sortira ou quand vous en aurez un ^^

  11. @zeldads : ton premier commentaire a-t-il un rapport avec l’Inkling?

    @ tous : perso et même sans être un dessinateur ce petit bijou me titille fort, à la fois par ses caractéristiques qui, si elles sont confirmées, ouvriront plein de nouvelles possibilités pour les graphistes, en particulier les nomades. Et aussi pour le confort et le plaisir de travailler directement sur papier, feuille ou cahier.

  12. Pingback: Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes | Technologie Au Quotidien | Scoop.it

  13. Je suis surpris. Après 20 ans de domination sans partage, Windows la mauvaise copie de Mac prend un peu de plomb dans l’aile , ce n’est que justice. Je comprends mal la réaction explosive de certains quand on ose, avec beaucoup de précautions oratoires, mettre Apple en avant

  14. Eh bien, je vais répéter ici ce que j’ai évoqué sur Twitter, Facebook etc… : Wacom n’a RIEN inventé réellement, ils n’ont fait qu’améliorer un produit qui existe déjà depuis pas mal d’années et disponible en France pour 100 euros de moins depuis au moins 2005/2006 (fabriqué par GeneralKeys et distribué par Pearl Diffusion – et accessoirement compatible uniquement PC).
    Certes, la qualité Wacom est indéniable, et je ne connais pas les spécificités de l’autre produit (en tout cas pour la pression et le vecto), mais si je pense que le produit sera d’une qualité remarquable, le concept lui est loin d’être nouveau.

  15. Apple, est continuellement mis en avant. Que ça soit sur le plan matériel avec leurs déclinaisons de produits ou leurs procès sans fin, sans queue ni tête. D’un côté, ils ont réussi à créer une communauté de fan prêt à tout acheter.

    Ce que je dis juste, c’est que, ce n’est pas la réalité du marché, et que c’est de loin des préconçus dans le métier de graphiste. Sur 3DVF, il y a eu quelques sondages et enquête sur le métier d’infographiste (toute filière confondu), et Apple dans ce domaine, ne monte pas à plus de 30%. Pourquoi ? Simplement, parce que les solutions logiciels sont beaucoup plus larges et pour des besoins très spécifiques, les entreprises se tournent vers Windows.

    Dans le cadre de la construction de leur machine, ils font des machines très stable, même, si leurs marges sur le matériel sont complètement démentes. C’est un acheteur de Mac (portable) qui le dit. Il suffit de prendre quelques minutes, regarder le matériel et leur prix, et de voir à combien ça reviendrait pour monter le PC.

    Alors certes, Apple, c’est une assurance qualité/prix, en général. Les gens qui vont vers ces solutions, sont soit des gens qui ont commencés dessus, qui se plaisent pas à la machine à bug/compliquée qu’est Windows. Du coup, il est pas rare de retrouver ça dans les petits studio de design/graphisme. Mais dès qu’il est question de grosse machine industriel, le Mac disparait très souvent. Que ça soit pour le rapport prix/performance, que pour certaines solutions logiciels qui ne sont pas présente sur la plateforme.

    Je suis pas un anti-mac, sinon, je n’aurais pas fait d’achat chez eux. Mais, ils ne sont pas la première société boursière au monde pour rien : Les actionnaires savent très bien, à quel point, les gens se font complètement pigeonnés sur le prix de leurs fabrications. Et ça, sur tout les produits !

    Ce qu’ils vendent, c’est le design et les pseudos fonctionnalités innovatrices de leurs produits (qu’ils présentent, comme une révolution, alors que ça peut faire 5 années que ça existe…).

    Je trouve ça juste dommage, de vendre si cher des produits (des marges faramineuses, il suffit de voir les coûts de production d’usine, des choses qui sont dès fois à 10 dollars, qui sortent à 80 euro !, c’est cher pour de la musique !).

    Ce qui est le point fort de mac, c’est leur système d’exploitation. Mais depuis les dernières versions, il fait du surplace.

    Je trouve ça dommage, les OS actuels, font du gros surplace, de versions en versions, ça n’avance pratiquement pas. Alors que le matériel change énormément, il est pas exploité du tout…

    Pour ce qui est de ce stylet, je suis vraiment septique. Je trouve que c’est très gadget, après, il faut voir ce que ça donne en main propre…

  16. Wacom est leader sur le marcher de la tablette, et fait des produits de qualités. Donc le produit tiendra certainement toutes ces promesses.

    Et puis. Avec l’arrivé des tablettes tactile, et des application permettant d’en faire des « tablette graphique avec écran ». Ils ont plutôt intérêt à innové sur leur marcher.

  17. J’aimerais bien essayer en tout cas ! Effectivement, voir son tracé, pouvoir jauger en visuel de la pression du stylo ce serait un gain énorme par rapport à une tablette et le prix est carrément accessible.

  18. Le produit:
    Niveau matériel wacom fait de la qualité, c’est indéniable.
    De plus le produit répond à un besoin de beaucoup de graphistes trop habitués au support papier.
    mais est ce que le rendu vectoriel restituera bien les détails, l’âme d’un trait ?
    pas sur…

    L’article:
    Outre les fautes de frappes (redu), l’article comporte beaucoup de phrases peu habiles, est ce que le boitier récepteur nécessite 8h de charge ? (en fait c’est son autonomie).
    Et enfin la fausse information, l’inkling fonctionnera bien sous windows, il suffit de jeter un œil sur le site officiel, wacom n’est pas assez stupide pour se priver des trois quarts des graphistes !

  19. Bete question p-e, mais comment est géré la couleur ?
    si cet outil s’adresse aux graphistes il me semble que c’est un élément déterminant, non ?

  20. j’ai effectivement le même type de matos (de chez logitech je crois) depuis plusieurs années mais je ne m’en sert plus car le coté « stylo à bille » à encre bleu ne m’a pas accroché.

    Le concept est bon et ça marche très bien, mais il faudrait que le stylet soit plus « feutré » pour me convaincre à nouveau d’un usage orienté « esquisse dessin » …

  21. Je pense que comparer l’Inkling et la Cintiq revient à comparer un épluche-légumes et un four à chaleur tournante : c’est différent, ça ne fait pas la même chose, ça ne coûte pas pareil – mais c’est complémentaire.

    D’abord l’Inkling ne permet pas de travailler en live sur son poste de travail, c’est un outil de saisie différée dont on importe le résultat.
    Ensuite, même s’il existe déjà des périphériques proches, c’est le premier signé par Wacom et il annonce des caractéristiques sympathiques en terme de sensibilité (1024 niveaux de pression) : pour dessiner ça fait une sacrée différence.

    Alors, moi je n’ai rien testé, ni l’inkling ni sa concurrence, mais j’utilise des tablettes Wacom depuis, euh, trop longtemps et si il y a une chose dont je suis sûre, c’est que toutes celles que j’ai eues étaient tout simplement excellentes, alors en octobre je n’hésiterai pas une seconde !

    Pour terminer, je crois que le débat « est-on plus (ou moins) créatif avec un Mac ou un PC » est très daté du siècle dernier, faut en revenir, vraiment.

  22. Non seulement c’est du troll mais en plus c’est totalement faux ! Ca génère des fichiers (PSD, SVG, PDF, …) et un fichier n’est pas dépendant d’un OS (heureusement !!)
    Si on se penche sur les caractéristiques techniques (http://www.wacom.com/en/Produc.....ifics.aspx) on voit que seul sketch manager dépends d’un OS et celui-ci est compatible win xp / vista / 7 / osx 10.4
    Vérifier ses infos ne fait jamais de mal. Si vous pouviez aussi corriger l’article par la meme occase…

  23. Pingback: Inkling de Wacom: du nouveau pour les graphistes | Gotta see it | Scoop.it

  24. C’est vrai que ça laisse rêveur… J’aimerai bien savoir aussi comment ça marche : est-ce grâce à un accéléromètre intégré dans le stylet, ou est-ce un détecteur de mouvements intégrés dans le boitier ?

  25. Je confirme pour les systèmes OSX et Win.

    Comme dit plus haut, l’Inkling ne remplacera par une tablette, elle sera complémentaire.

    Pour le faux débat Mac/PC, si beaucoup de graphistes bossent sur Mac, ce n’est pas pour la « créativité » (lol), mais car les premiers standards informatiques typographiques et colorimétriques étaient respectés sur Macintosh et pas chez Microsoft. Et de ce fait aujourd’hui quasi toutes les imprimeries sont équipées Mac.
    Cependant le webdesign sera plus répendu sur PC puisque c’est la plateforme qui domine chez l’utilisateur.

    Faut arrêter les débats stupides et stériles du « qui est le plus fort », chacun a son utilité et c’est tout.

  26. Moi aussi je trouve ça génial comme outil, le seul problème c’est que cela fait 2 mois que c’est en totale rupture de stock. Les graphistes, webdesigner et autres illustrateurs ont dévalisés tous les magasins je crois.

    Étant intéressé aussi, est ce que quelqu’un connaitrait un site sur lequel il en reste?

    Merci beaucoup

  27. Je suis en train de tester l’Inkling, une petite merveille en dessin, j’adore dessiner au bic, sans gommer, le rendu final est correct, quelques décalages intempestifs parfois… je dirais 8, 9/10 parce que l’Inkling peut vraiment m’être utile dans mon boulot…

    par contre Inkling, son pilote, est incompatible avec ma Cintiq 12 w… le pilote se lance tout seul au démarrage, désagréable et en plus dégage le stylet de la cintiq qui fait n’importe quoi…

    en bref, obligé d’éliminer tous ces drivers et de les réinstaller à chaque fois que je souhaite récupérer les croquis Inkling…

    et dans ce cas, c’est 0/10
    wacom est au courant j’espère qu’il vont pouvoir résoudre ce problème rapidement…

Lire les articles précédents :
Quand les hamsters de Kia partent en cacahuète

Depuis plus d’un an, le constructeur automobile coréen Kia a choisi des hamsters comme égérie dans sa communication publicitaire aux...

Fermer