[Innorobo 2014] 4mob, ce robot 4×4 deviendra-t-il le meilleur ami de l’agriculteur ou du soldat ?

4mob est un robot développé par l’entreprise toulousaine Sterela. Il fait office de plateforme ouverte et pourra couvrir de nombreux usages.

L’histoire du robot 4mob nous prouve, une fois de plus, que les innovations militaires précèdent bien souvent les innovations civiles. L’entreprise toulousaine Sterela, qui a conçu le robot, possède quatre branches d’expertise dont une axée défense. Historiquement, 4mob était destiné à servir de support pour des cibles mobiles et intelligentes utilisées sur stands de tir. Le destin en a finalement décidé autrement pour ce petit 4×4 automatique puisque le produit a finalement été développé pour réaliser des inspections d’avions avant leur décollage. Des applications diverses ainsi que des capteurs particuliers ont été ajoutés à la machine pour qu’elle puisse remplir sa tâche et effectuer toutes les vérifications nécessaires sur les avions.

Fonctionnalités de base

Car Sterela produit 4mob comme une plateforme qui devra être développée par d’autres entreprise selon ce qu’elles souhaitent en faire. A nu, le robot est capable de se déplacer sur des terrains escarpés et de porter des charges. Il est possible de contrôler l’appareil par le biais d’une manette. 4mob peut rouler jusqu’à 2m/s ou 5m/s selon le modèle (le plus lent est plus puissant) et il peut gravir des pentes à 30 %. Ce sont les fonctionnalités que l’on pourrait nommer ‘de base’, car 4mob possède un potentiel bien plus grand.

4mob1

Robot-mule ou allié du fantassin ?

Augustin Desfosses, chef de projet, m’a notamment donné deux exemples de demandes qu’il a pu ressentir lors du salon Innorobo. Tout d’abord, il existe une demande du côté des agriculteurs qui aimeraient avoir une sorte de ‘robot-mule’ capable de porter des charges lourdes et de faire des allers retours pour être chargé/déchargé. Autre champ d’application intéressant, l’armée. 4mob pourrait devenir l’allié du fantassin en l’aidant à porter son matériel et en le suivant de manière automatique et, si celui-ci est blessé, en le tractant jusqu’à son camp de base.

Une plateforme destinée à évoluer

4mob est donc une plateforme de base et l’on pourrait voir, dans les années qui viennent, apparaitre un modèle ‘4mob agriculture’ ou encore un ‘4mob chantier’ selon les usages souhaités. Attention, je vous rappelle que Sterela ne produit que le 4mob de base et que l’adaptation du robot sera effectuée par d’autres entreprises/partenaires. Le robot est déjà disponible et commence tout juste son cycle de vie. Il est disponible, à nu, pour la somme de 43.000 €, un tarif susceptible d’évoluer en fonction de la production du 4mob.

La version que vous pouvez voir sur les photos était celle en démonstration au salon Innorobo. Elle intégrait notamment une caméra qui fournissait un retour vidéo sur la ‘manette’.

4mob2


4mob, ce robot 4×4 deviendra-t-il le meilleur ami de l’agriculteur ou du soldat ?"]

4 commentaires

  1. Je n’ai pas l’impression que la propulsion à roues soit la plus adaptées aux terrains accidentés…concernant les « robots mules » on en a vu des exemples convaincants (et effrayants) récemment de l’autre côté de l’Atlantique.

    Ce machin à 4 roues me fait plus penser à un vulgaire chariot radio-commandé.

  2. J’ai déjà vu cette machine en essais sur un doc à la télé et j’avoue que c’est très pratique et utile, commandé par une manette oui, sauf que je ne sais comment elle fonctionnerai sous la pluie ?

  3. Dans la même veine il existe Oz, le robot de Naio-technologies, spécialisé dans l’aide aux agritulteurs et un peu moins cher.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Android Kit Kat : Sony met à jour les Xperia Z Ultra, Z1 and Z1 Compact

Sony vient d’annoncer le déploiement officiel d’Android KitKat sur ses smartphones Xperia Z Ultra, Z1 et Z1 Compact.

Fermer