[Innorobo 2014] Reem-C, l’humanoïde qui fera progresser la recherche ?

Reem-C est un robot open-source destiné aux établissements de recherche. Cette plateforme humanoïde permettra à ceux-ci de développer leurs propres fonctions et algorithmes.

Ouvrons le bal des robots en tout genre présentés lors du salon Innorobo 2014 avec Reem-C, une machine humanoïde destinée à la recherche. Derrière cet être synthétique se trouve la société espagnole PAL Robotics. Avant d’aller plus loin, une précision s’impose : Reem-C n’est pas un appareil destiné à un usage domestique ou à une utilisation professionnelle. Non, le robot est destiné à la recherche et uniquement la recherche. L’idée est de fournir une plateforme aux universités et centres de recherche afin que ceux-ci puissent développer les applications qu’ils souhaitent.
ReemC1 [Innorobo 2014] Reem C, lhumanoïde qui fera progresser la recherche ?

Un robot plein de capacités…

Afin de remplir ses objectifs, Reem-C est un robot open source (ROS, Robot Operating System), un point essentiel pour que les développeurs puissent créer et utiliser leurs propres algorithmes. Bien évidemment, le modèle exposé lors du salon Innorobo n’était pas une coquille vide incapable d’effectuer la moindre action. La société PAL Robotics a développé quelques fonctionnalités afin de démontrer les capacités de la machine. Parmi celles-ci on retrouve :

  • La capacité de marcher
  • La capacité de tenir en équilibre (même si on le pousse)
  • La reconnaissance vocale (avec la possibilité de comprendre ce que l’humain lui raconte)
  • La localisation dans l’espace grâce à des lasers installés sous les pieds et la capacité d’éviter les obstacles.
  • Le contrôle de la machine avec une manette.

Appelé à évoluer

Mais bien d’autres fonctionnalités seront à développer dans le futur. On peut notamment penser à la possibilité de s’asseoir, la capacité à saisir des objets, la reconnaissance des êtres humains… Autrement dit, Reem-C est une machine pleine de potentiel qui ne demande que l’aide des humains pour évoluer. Elle fait suite à plusieurs autres modèles, dont notamment Reem-H destiné aux hôtels (robot d’accueil) et plusieurs autres prototypes dont le premier est né en 2004.

Reem-C est capable de tenir six heures d’autonomie et 3h si vous le faites marcher sans arrêt. La technologie, de pointe, coûte tout de même 300.000 € mais rappelons qu’elle est destinée aux universités et centres de recherche. Gageons que Reem-C sera l’un des acteurs de l’évolution très rapide que connaissent aujourd’hui les robots.

ReemC2 [Innorobo 2014] Reem C, lhumanoïde qui fera progresser la recherche ?

 

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
ubiplex
5 espaces pour coworker en région bretonne

Presse-Citron propose un service de recherche de bureaux grâce à notre partenaire Bureaux à Partager. Focus aujourd’hui sur 5 espaces...

Fermer