Innoz : découvrez l’internet sans internet…

Avec son service SMSGyan, cette start-up indienne a créé un moteur de recherche offline qui permet aux personnes sans accès internet de faire des recherches basées sur des mots-clés, via SMS.

L’Inde a toujours été reconnue comme étant des pays les plus actifs et avancés au monde en matière de sciences informatiques. Mais c’est aussi un pays qui abrite une populations  parmi les plus pauvres de la planète. Ceci implique un téléphone très basique (ou pas de téléphone) et pas de connexion internet.

Certains modèles de business initiés dans ce pays peuvent être profitables aux 4 milliards de personnes qui, selon l’ONU, ne seront pas encore connectées à internet, d’ici 2014.

Nous avons récemment évoqué la start-up U2opia, qui utilise la technologie USSD pour connecter les téléphones basiques à Facebook. USSD, c’est cette vieille technologie qu’utilisent les opérateurs pour nous permettre d’interroger des informations comme l’état de notre tarif d’abonnement ou encore le nombre de mégaoctets restant. La société aurait atteint 10 millions d’utilisateurs, dans le monde, au mois d’aout.

SMSGyan ne s’éloigne pas de cette vision « internet pour tout le monde ». Mais si U2pia veut donner Facebook aux démunis, la société Innoz propose un moteur de recherche accessible via SMS. Selon The Next Web, le service serait automatisé. Cela signifie qu’à partir des requêtes formulées par l’utilisateur via SMS, un robot va envoyer le résultat qui le semble le plus pertinent. Un abonnement mensuel de moins d’un euro permet aux utilisateurs d’accéder à cet internet light et low cost.

Au cours de sa keynote par Skype, lors de la conférence Wired 2013, Deepak Ravindran, co-fondateur de la start-up, a expliqué :

« Les gens envoient un SMS, avec ce qu’ils recherchent, et notre système trouve la réponse et répond »

« Comparé à Google, l’avantage des utilisateurs mobiles, par SMS, est que nous fournissons directement la réponse, ce qui permet une économie d’argent mais aussi de temps »

Effectivement, le service permet de rapidement obtenir le taux de change, le résultat d’un match ou encore les infos météo via un simple SMS sur un téléphone que beaucoup considèreront comme « Has Been ».

Innoz a également développé une application Android qui permet de consulter les contenus obtenus grâce à la technologie SMS, donc sans connexion internet. Et il y a même une fonctionnalité MAP.

Par ailleurs, l’engouement pour ce type d’alternative pourrait augmenter chez les populations défavorisées de la planète, étant donné que le service Google Search via SMS aurait été débranché cette année (Source : Searchengineland).

(Source : TNW)

Image : Pixabay


2 commentaires

  1. C’est un concept tout à fait intéressant qui nous permet de redescendre un peu sur terre en nous montrant que le smartphone et sa 3G/4G est bien un luxe pour sociétés privilégiées.

  2. L’idée n’est pas mal je trouve, meme pour les pays riches comme les notre. Aujourd’hui quand vous etes en deplacement se servir de son portable pour faire des recherches est encore chaotique. Quand c’est pas le métro pas couvert, c’est la zone de campagne mal couverte, etc… et au final beaucoup de recherche que l’on fait sur internet en mobilité concerne des demandes assez basique, ex: boulangerie nantes, horaires fnac paris 12, etc… donc tout cela un simple sms qui marche a peu pres partout, serait plus efficace et plus rapide qu’une recherche internet en mobilité.

    Alors les geeks et 2/3 autres types de personnes, ne seront pas interessé, mais une bonne frange de la population pourrait l’etre. Imaginons Free Mobile faire ce systeme, pour 2 euros t’as un forfait 2h, sms illimité et l’internet par sms…. cool, je suis sur que ca me suffirait emplement, car je n’ai pas ce besoin d’etre sans arret connecté a internet

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Instagram affichera bientôt des photos et vidéo sponsorisées

Instagram vient d’annoncer qu’il affichera des photos ou vidéos sponsorisées sur l’écran de certains de ses utilisateurs dans quelques semaines....

Fermer